samedi, 21 janvier 2017 •

147 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

A la découverte des places publiques ou électorales de Cotonou




La présidentielle de 2016 au Bénin ne se voit pas seulement dans les rues, quartiers, villes et villages , réseaux sociaux. A Cotonou la plus grande ville du pays, elle se remarque depuis lors sur les diverses places publiques.

René Adéniyi

Place de l’Etoile rouge, place Lénine, Place du bicentenaire, Place Caboma, Place du Souvenir, Place Québec, l’esplanade des stades René Pleven, Mathieu Kérékou, etc. A Cotonou, toutes ces places sont connues pour soit leur beauté, soit pour leur grande fréquentation pour se reposer , boire ou se distraire, soit pour leur cadre favorable à la pratique du sport. Mais depuis le début du processus électoral, elles sont devenues plus ou moins des espaces électoraux puisque de 10 heures du matin jusqu’à tard dans la nuit, elles servent de lieux de rencontre , d’échange , de discussion, de contact et de dégustation de boissons ou de mets sous fond électoral car l’actualité depuis lors, c’est le présidentielle de 2016. La température électorale , il faut le dire , est montée de plusieurs degrés depuis lundi dernier, c’est-à-dire, le lendemain de la proclamation des résultats du vote du 06 mars dernier. Lionel , Talon, Ajavon , Abt, Koupaki, Yayi sont en effet les noms les plus entendus ou prononcés par les uns et les autres sur ces places. Conducteurs de taxis-motos, fonctionnaires, cadres, hommes d’affaires, paysans, élèves, vendeuses de nourritures diverses et surtout les conducteurs de taxi-motos, voici en gros, ceux qu’on rencontre là. Très discrets, les responsables politiques ou représentants de candidats sont parfois là pour saluer les gens , pour boire ou donner à boire , pour discuter ou échanger avec certainement des gens très importants ou utiles pour le bonheur électoral de leur présidentiable. L’autre remarque faite sur ces places publique de Cotonou et qu’il faut saluer, ce n’est pas la présence des affiches ou posters déchirés ou non ; c’est la bonne ambiance et surtout la cohabitation pacifique entre les sensibilités politiques en présence. Rupture, continuité, neutraliste, communiste, tout baigne dans le calme et la discipline. Et si l’on devait ajouter le kiosque proche de la morgue du Cnhu de Cotonou dans le cercle des places publiques de Cotonou, le coupe est pleine et joyeuse.On ne peut que s’en réjouir. Ville cosmopolite, ville de paix , de fraternité et de vie, Cotonou a de quoi être jalouse de ses places publiques ou places électorales car elles constituent plus que jamais des attractions touristiques de première classe. Avis aux autorités à divers niveaux , aux opérateurs culturels ou touristiques et bien sûr aux politiques.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

17 mars 2016 par La Rédaction



La convention patriotique des forces de gauche critique le (...)

19 janvier 2017 par Dg24h
Les membres de la convention patriotique des forces de gauche (Cpfg) (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo se prononce sur la libération des espaces (...)

19 janvier 2017 par Dg24h
En réaction à la supposée guéguerre entre la Mairie de Cotonou et la (...)
Lire la suite

Talon pose les bases du ‘’Bénin révélé’’

18 janvier 2017 par Dg24h
Après 8 mois de gestion à la tête du Bénin, le Président de la République, (...)
Lire la suite

La fête "WEMEXWE" suspendue jusqu’à nouvel ordre

13 janvier 2017 par La Rédaction
Par décision de justice en date du 12 janvier 2017, du tribunal de (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut comprendre du rapprochement Talon-Houngbédji

12 janvier 2017 par La Rédaction
Les relations semblent à nouveau cordiales et au beau fixe entre le (...)
Lire la suite

Les vœux du Haut commandement militaire au Chef de l’Etat

10 janvier 2017 par Dg24h
Le Haut commandement militaire a sacrifié à la tradition de présentation (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires