vendredi, 2 décembre 2016 •

121 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

assurance maladie, cadastre et biométrie

Sans tambours Patrice Talon fait sa révolution au Bénin




Il est difficile dans le contexte politico-économique actuel, de faire des réformes. Appauvries par la gestion des années Yayi, les populations béninoises impatientes, réclament tout et tout de suite. Malgré cette impatience, le gouvernement Talon travaille et opère des changements efficaces en douce.

Il ne passe plus de jour où le gouvernement ne prenne de nouvelles mesures pour corriger le tir dans les secteurs vitaux de l’économie nationale. Ces décisions sont mal comprises. Ce qui n’empêche pas de relever la pertinence et l’efficacité de certaines. C’est le cas des mesures contenues dans le résumé du Conseil des ministres. Du nouveau dispositif de sécurité social, à l’établissement du cadastre national, en passant par la sécurisation de l’aéroport, le régime talon est entrain de mettre sa patte sur tout. Selon le dernier conseil, le dispositif actuel de protection sociale révèle que seulement 8,4 % de la population sont couvertes par l’assurance maladie. Aucun mécanisme de protection sociale n’existe pour les acteurs du secteur informel, qui représentent 95 % de la population active. Le gouvernement, préoccupé par l’état de vulnérabilité des populations, envisage de reconstruire le système de protection sociale dans une perspective de renforcement du capital humain. Les services comprendront l’assurance maladie, la formation, le crédit, la retraite et divers filets sociaux, et seront gérés par une Agence nationale de protection sociale et des Agences départementales.
Le recensement de la population d’un Etat et la gestion de l’identité de ses ressortissants étant un enjeu en termes de développement durable et de sécurité intérieure, le gouvernement a décidé de mettre en place un programme d’envergure portant sur la constitution d’un fichier national centralisé et informatisé de l’identité de l’ensemble des ressortissants et résidents. Il s’agit d’un système informatisé qui permettra de recenser la population (citoyens béninois et résidents) à partir des informations nominatives, personnelles, biométriques et des empreintes digitales électroniquement capturées afin de faciliter leur identification, au moyen de la technologie appropriée. Par ailleurs, le 12 octobre 2016, le Conseil avait autorisé la mise en place du projet de plan directeur pour la réalisation du cadastre national. Pour la mise en œuvre efficace de cette décision et la coordination des travaux de méthodologie et d’opérationalisation du cadastre, il apparaît nécessaire de mettre en place un Comité technique d’orientation et de supervision.
Un décret a été pris à cet effet. Le gouvernement a, également, fait l’option d’améliorer la sécurité dans les aéroports en République du Bénin, en modernisant son système de contrôle aux frontières des aéroports. En effet, face aux dysfonctionnements enregistrés, le renforcement de la sécurité des opérations de contrôle des entrées et sorties des voyageurs effectuées dans les aéroports, devient un impératif. La mise en place d’un système de contrôle des entrées et sorties permettra également d’automatiser les procédures et d’améliorer la qualité et la précision du contrôle.
Dans la perspective d’améliorer les infrastructures d’accueil adaptées aux sites de pèlerinage en particulier, le Conseil a instruit le Ministre du Tourisme et de la Culture à l’effet d’élaborer un cahier de charges fixant les conditions générales pour exercer l’activité de l’hôtellerie mobile sur l’étendue du territoire national. Sur le plan de la lutte contre la corruption, le gouvernement a décidé, dans le scandale qu’il convient désormais d’appeler la « Segubgate », de faire reverser à l’Etat toutes les rémunérations indues dont a bénéficié la SEGUB depuis novembre 2014 au titre du Guichet Unique pour les Opérations du Commerce Extérieur (GUOCE). Mais, surtout, de prendre les mesures pour mettre immédiatement un terme à la perception abusive de la somme de 10.000 FCFA par BFU émis au titre du Guichet Unique pour les Opérations du Commerce Extérieur).
Comme on peut le constater, le gouvernement de Patrice Talon sans tambours ni trompette met progressivement en place des réformes qui d’ici là feront du Bénin un pays à forte croissance économique.

Paul Tonon

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 novembre 2016 par Dg24h



Les Béninois se souviennent du 30 novembre

30 novembre 2016 par Hubert Marcel
( Et également de feu Mathieu Kérékou et du GMR) Mercredi 30 novembre (...)
Lire la suite

Des consultations sur les réformes politiques démarrent bientôt

25 novembre 2016 par Dg24h
Le conseil des ministres du 18 novembre 2016 a approuvé une série de (...)
Lire la suite

Le Ministre Agbenonci fait le point de la visite du Chef de l’état dans (...)

24 novembre 2016 par Hubert Marcel
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien (...)
Lire la suite

Le budget de la cour suprême en hausse de 32,44%

23 novembre 2016 par Hubert Marcel
Le President de la cour suprême est passé hier devant la commission (...)
Lire la suite

Zoul Kifl SALAMI nommé Chargé de mission du Président Talon

22 novembre 2016 par Hubert Marcel
L’ancien ministre d’Etat Zul-Kifl Salami est nommé Chargé de mission du (...)
Lire la suite

Le SY.NA.TRA.DER révolté contre la gestion du ministre KOUDANDE

22 novembre 2016 par Hubert Marcel
Le Syndicat National des Travailleurs du Développement Rural (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires