lundi, 27 février 2017 •

visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Présidence de la Commission des lois

Rude bataille entre députés de la Rupture et Fcbe




Depuis plusieurs jours, des postes sont vacants au sein de la commission des lois à l’Assemblée Nationale. Qu’il s’agit du poste de rapporteur, de la présidence et même de la vice-présidence, ces trois postes sont la convoitise de plusieurs députés de tout bord. En attendant l’ouverture de la première session ordinaire, les tractations vont bon train.

Joseph Djogbénou, Boniface Yèhouétomè, et Michel Bahoun ont créé le vide au sein de la commission des lois au Parlement. Si le premier, a préféré le poste de Ministre de la justice au détriment de la présidence de ladite commission, le second, ex-président, est envoyé dans le bureau de l’Assemblée en remplacement de Georges Bada, actuel maire de la commune d’Abomey-Calavi. Michel Bahou, quanta lui, ancien rapporteur a préféré la gouvernance locale en laissant le titre de député pour celui de maire de la commune de Missérété. Ces trois postes sont vacants et il urge à la reprise des travaux parlementaires, autrement dit à l’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2016 où plusieurs dossiers attendent sur la table, de procéder à l’élection d’autres députés à ces postes au sein de la commission des lois. La bataille s’annonce déjà très rude. A en croire les indiscrétions, députés Fcbe, de l’Un et bien d’autres parlementaires convoitent ces juteux postes. Il s’agit des députés, Abdoulaye Gounou, Antoine Idji Kolawolé et même le néo-député, Orden Alladatin. Si deux parmi eux, sont des juristes de formation, il y a un (Antoine Kolawolé Idji) qui est diplomate de formation. Ce dernier est le Président du groupe parlementaire Union fait la nation. Il est le favori au regard de son parcours. Mais on ne peut occulter la nouvelle donne au Parlement. La majorité parlementaire a été beaucoup ébranlée ces derniers mois. L’on se demande si, les intrigues politiciennes nées de la dernière présidentielle, n’auront pas raison de la cohésion autrefois affichée. Les jours à venir nous édifieront sur ces élections qui sont importantes pour les réformes annoncées par le gouvernement du nouveau départ.

Armel VIDEGNON/Le Grand Matin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 avril 2016 par Dg24h



Le Tribunal de Lokossa en feu

24 février 2017 par Dg24h
Une partie du Tribunal de première instance de 2ème classe de Lokossa (...)
Lire la suite

Le Bénin épinglé par Amnesty International

24 février 2017 par La Rédaction
Le mercredi 22 février 2017, Amnesty International a présenté dans 159 (...)
Lire la suite

La Cour suprême conforte le pouvoir de Sévérin Adjovi

24 février 2017 par La Rédaction
Après avoir gagné le combat de la destitution enclenchée contre sa (...)
Lire la suite

« 2016 a été une année terrible pour les droits de l’Homme »

23 février 2017 par La Rédaction
Le respect des droits de l’Homme n’a pas connu d’évolution en 2016. (...)
Lire la suite

Des examens pour valider la Licence et le Master délivrés par les (...)

23 février 2017 par La Rédaction
L’administration Talon désinfecte totalement l’enseignement supérieur (...)
Lire la suite

Bientôt une police des pêches au Bénin

23 février 2017 par La Rédaction
Conformément à la loi du 7 août 2014 relative à la pêche et à (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires