mardi, 23 mai 2017 •

73 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Plaidoyer pour l’obtention de réformes légales en faveur des personnes handicapées

Rifonga-Bénin écrit aux Présidents de l’Assemblée et de la CENA




Le Réseau pour l’Intégration des Femmes, des Organisations non Gouvernementales et Associations africaines du Bénin (Rifonga-Bénin), en partenariat avec les Organisations de Personnes Handicapées intervenant sur le programme « Accès des Personnes Handicapées aux Élections à travers un changement de comportement des populations » (Adept), vient d’adresser une lettre ouverte aux Président du Parlement ainsi qu’à celui de la Céna pour solliciter la contribution de leurs institutions, en vue d’obtenir des réformes légales en faveur des personnes handicapées. (Lire Lettres ouvertes)

LETTRE OUVERTE
A Son Excellence MONSIEUR LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE DU BENIN
Objet : Plaidoyer pour l’obtention de reformes légales en faveur des personnes handicapées du Bénin

Excellence Monsieur le Président,
Il nous échoit, nous le Réseau pour l’Intégration des Femmes, des Organisations non Gouvernementales et Associations africaines du Bénin (RIFONGA-Bénin), en partenariat avec les Organisations de Personnes Handicapées intervenant sur le programme « Accès des Personnes Handicapées aux Élections à travers un changement de comportement des populations » (ADEPT), l’insigne honneur de solliciter à nouveau la précieuse contribution de votre Institution, pour la consécration législative en vue de la jouissance effective des droits des personnes handicapées du Bénin.
En effet, le projet ADEPT est un projet de l’USAID, entièrement financé par le Peuple Américain et mis en œuvre au Bénin dans les départements du Zou, des Collines, de l’Atlantique et du Littoral, par le RIFONGA-Bénin, en partenariat avec les Organisations des Personnes Handicapées (OPH) du Bénin.
Dans le cadre de ce projet et des campagnes de plaidoyers ouvertes pour aboutir à certaines réformes légales en faveur des personnes handicapées du Bénin, nous avons eu le privilège d’être reçus, le mercredi 18 janvier 2017, à votre Cabinet, par votre auguste autorité. Nous vous savons gré de cette disponibilité constante ou de cette prompte sollicitude que nous apprécions à sa juste valeur, notamment sous l’angle de l’équité et de la justice sociale dont vous n’avez jamais cessé de faire montre.
Tout en vous remerciant pour ces échanges fructueux qui ont porté sur nos préoccupations majeures, ayant principalement trait au vote de la loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en République du Bénin, et sur les démarches nécessaires pour l’harmonisation de l’article 44 de la Constitution du 11 décembre 1990, et des articles 9, 42 et 43 du Code électoral béninois, avec les dispositions de la Convention relative aux droits des Personnes Handicapées (CDPH).
Le RIFONGA-Bénin et ses partenaires ne sauraient passer sous silence votre ferme engagement et votre adhésion marquée aux plaidoyers en cours pour l’obtention des réformes légales visant à réduire les inégalités subies par les personnes handicapées dans leur vie politique et publique.
Dans cette logique d’édification de la démocratie, nous réitérons notre appel pour l’accompagnement de votre autorité en vue de revisiter les dispositions légales qui violent l’esprit et les lettres de la Convention relative aux droits des personnes handicapées et son protocole facultatif.
A cet effet, le RIFONGA-Bénin et ses partenaires sollicitent votre appui et celui de l’Institution parlementaire, afin que le projet de loi soit préalablement débarrassé de toutes ses insuffisances avant son vote vivement attendu par les personnes handicapées du Bénin.
Restant attentifs à vos recommandations, orientations et conseils qui nous obligeraient la progressivité, l’élaboration d’un mémorandum contenant toutes les préoccupations en matière législative, nous vous saurons davantage gré, Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, de la prise en compte effective de nos observations que nous soumettrons sous peu à la Commission des lois de l’Assemblée Nationale.
Eu égard à votre écoute et votre adhésion, nous plaidons pour une harmonisation des articles 44 de la Constitution du 11 décembre 1990 et des articles 9, 42 et 43 du Code électoral béninois avec l’esprit et les termes de la Convention relative aux droits des personnes handicapées.
Par ailleurs, la question de l’accessibilité des personnes handicapées aux concours organisés par l’Etat, demeure une préoccupation majeure pour laquelle la recherche d’une solution durable constitue un défi pour les institutions de notre pays.
Dans l’espoir que nos différentes préoccupations seront traitées favorablement, et selon la démarche préconisée par vous, veuillez recevoir, Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, l’expression de notre gratitude renouvelée.

Pour le RIFONGA-Bénin

Léontine KONOU IDOHOU

LETTRE OUVERTE DU RIFONGA-BENIN AU PRESIDENT DE LA CENA DANS LE CADRE DES PLAIDOYERS POUR L’OBTENTION DE REFORMES LEGALES EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES DU BENIN
Cotonou, le 14 février 2017

LETTRE OUVERTE
A
MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA COMMISSION ELECTORALE NATIONALE AUTONOME (CENA)

Objet : Plaidoyer pour l’obtention de reformes légales en faveur des personnes handicapées du Bénin

Monsieur le Président,
Le Réseau pour l’Intégration des Femmes, des Organisations non Gouvernementales et Associations Africaines du Bénin (RIFONGA-Bénin) et les Organisations des Personnes Handicapées du Bénin engagées sur le projet « Accès des Personnes Handicapées aux Elections à travers un changement de Comportement des Populations » (ADEPT), viennent par la présente, solliciter le soutien de votre institution dans le cadre de son plaidoyer en vue de l’obtention de réformes légales en faveur des personnes handicapées du Bénin.
En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du projet ADEPT, un projet de l’USAID entièrement financé par le Peuple Américain et mis en œuvre au Bénin dans les départements du Zou, des Collines, de l’Atlantique et du Littoral, le RIFONGA-Bénin a initié des plaidoyers en direction de plusieurs institutions en vue de favoriser le plein épanouissement des personnes en situation de handicap dans notre pays à travers notamment, la mise en place d’un environnement juridique favorable et la prise de mesures susceptibles de favoriser la pleine participation de cette couche vulnérable au développement de notre pays.
C’est d’ailleurs dans ce cadre que nous avions eu l’insigne honneur d’être reçus par votre prestigieuse institution le vendredi 06 janvier 2017 pour une séance de travail dont les conclusions sont porteuses d’espoir pour une meilleure accessibilité des personnes handicapées aux bureaux de vote lors des prochaines consultations électorales.
La disponibilité marquée à cette occasion par la CENA dont vous avez la charge, de concevoir au cas où les moyens le permettraient, des bulletins de vote portant l’écriture braille, ainsi que la traduction des messages électoraux en langue des signes à travers l’intégration systématique de la traduction de toutes les activités de la CENA, conforte outre mesure le RIFONGA-Bénin et ses partenaires dans leur combat pour l’édification d’une société inclusive au Bénin.
A cet effet, nous plaidons, Monsieur le Président, auprès de votre institution afin que soient opérés divers aménagements matériels au niveau des bureaux et centres de vote. En outre, la conception de bulletins de vote portant l’écriture braille constitue une alternative pour permettre aux citoyens handicapés visuels d’exprimer sans intermédiaire leur droit de vote.
Quoique sachant que ces questions relèvent de la volonté et de l’engagement politique des décideurs, nous saluons le fait que votre institution reconnaisse la faisabilité inhérente à la confection de bulletins portant l’écriture en braille pour les prochaines consultations électorales.
Nous gardons à l’esprit ces propos mémorables de Madame Geneviève BOKO NADJO, Vice-Présidente de la CENA, au cours de la séance de travail du vendredi 06 janvier 2017 : « Ce n’est pas la volonté qui manque, mais ce sont les moyens. Car ce sera à l’honneur de l’Etat de droit et de la démocratie ». Cette assertion qui vaut détermination, adhésion et engagement, nous vaut l’honneur d’espérer un lendemain radieux pour les personnes handicapées. Ce faisant, nous prenons la mesure de votre dévouement à accompagner les personnes handicapées à conquérir leurs droits civiques et politiques, et souhaiterions un accompagnement du Gouvernement dans nos nobles objectifs.
Sans toutefois omettre la cruciale question de l’accessibilité des lieux d’inscription et de vote aux personnes handicapées d’ici les prochaines élections au Bénin, le RIFONGA-Bénin, la Fédération des Associations de Personnes Handicapées du Bénin (FAPHB) et les réseaux départementaux sollicitent votre implication personnelle en vue de briser les barrières à l’épanouissement légal des personnes handicapées.
Dans l’espoir d’une suite favorable, veuillez recevoir, Monsieur le Président de la CENA, l’expression de nos considérations distinguées.

La Présidente du RIFONGA-Bénin,

Léontine KONOU IDOHOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

15 février 2017 par Dg24h



Hervé Hêhomey s’imprègne du niveau d’évolution du pont de Togadji

22 mai 2017 par Dg24h
Les populations de l’arrondissement de Kpakpamè (commune de Za-Kpota) (...)
Lire la suite

Arrivée de Patrice Talon ce lundi en Inde

22 mai 2017 par Dg24h
Après l’Arabie Saoudite, le Président de la République est arrivée, ce (...)
Lire la suite

Deux personnes brûlées dans un accident à Cotonou.

22 mai 2017 par Dg24h
Deux personnes ont été brûlées dans la matinée de ce lundi 22 mai 2017 dans (...)
Lire la suite

Démenti sur les accusations de mauvaise gestion de Lehady (...)

22 mai 2017 par Dg24h
Emmanuel LOKO et Mouftaou ALIDOU respectivement ancien deuxième adjoint (...)
Lire la suite

Patrice Talon à Ryad ce samedi

20 mai 2017 par Dg24h
Le Président de la République est arrivé, ce samedi 20 mai 2017, à Riyad (...)
Lire la suite

Le Bénin veut renforcer la métrologie des produits

19 mai 2017 par La Rédaction
Le Bénin, à travers l’Agence nationale de normalisation, de métrologie et (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires