samedi, 25 mars 2017 •

visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Ce que Talon-Yayi n’ont pas dit à Abidjan




L’actualité nationale au Bénin hier a été sans conteste, la rencontre d’Abidjan entre le Président Patrice Talon et Boni Yayi, son prédécesseur au Palais de la Marina. Organisée par ses collègues ivoirien et togolais, cette rencontre à n’en point douter vise à réconcilier les "deux anciens amis". Mais à côté de cela, le tête-à-tête entre les deux hommes cache d’autres choses.

Par Barack Godonou

Depuis le 06 avril 2016, le pouvoir exécutif au Bénin a changé de main. Le nouveau capitaine du navire Bénin s’appelle Patrice Talon. Au palais de la Marina, il a succédé à son ancien ami, Boni Yayi qui entre temps l’avait chargé dans de sombres affaires d’empoisonnement et de coup d’Etat avant de finir par le pardonner. Durant la campagne présidentielle, les deux hommes ne se sont pas faits de cadeau. Au nom de la rupture, le candidat Patrice Talon a réussi à battre dans les urnes le candidat Lionel Zinsou soutenu par Boni Yayi. Ayant constaté que son rêve de voir son protégé gagner le second tour de cette présidentielle afin de vivre sans crainte d’être rattrapé par moult affaires et sa gestion calamiteuse du pays symbolisée par des décrets fantaisistes pris dans les derniers jours, semaines ou mois de son règne, l’ancien Président Yayi désemparé, ne savait plus à quel saint se vouer pour ne pas subir une retraite mouvementée de la part du nouveau pouvoir et de la justice. Malgré quelques assurances verbales de l’entourage du Président Talon et de quelques personnalités politico sociales et religieuses du pays, l’homme de Tchaourou soufflait le chaud et le froid. Très vite, il a gagné le nord du Bénin pour rencontrer ici et là ses courtisans, griots et supporters pour se faire un peu de moral en attendant une salutaire bouffée d’air. Dieu aidant, celle-ci est venue des présidents Ouattara de la Côte d’Ivoire et Gnassingbé du Togo. Si donc Boni Yayi et Patrice Talon se sont retrouvés à Abidjan hier, c’est pour vraiment parler de mesures de protection pour l’ancien chef des Fcbe. Ce dernier, disons le clairement, veut une immunité en béton, une sorte de parapluie atomique qui lui permettra de vivre sans être inquiété durant au moins cinq ans. Or, le gouvernement du nouveau départ n’est pas là pour jouer au bon samaritain vu le désordre laissé par l’ancien régime à travers les concours frauduleux, des décrets bidons, des ardoises financières calamiteuses, des nominations scandaleuses, des dossiers scabreux de mauvaise gouvernance, des atteintes aux libertés etc... Ce qui signifie que Boni Yayi n’est pas à Abidjan seulement pour sauver sa peau mais également pour mettre à l’abri certains de ses collaborateurs et anciens ministres qui eux aussi ont beaucoup à se faire reprocher durant les dix ans de Changement et de Refondation. Ce n’est pas tout puisque toujours de sources sûres, on apprend que l’ex-président veut également qu’on lui laisse ses domaines qu’il a eus suite à des démêlées avec des hommes d’affaires bien connus au Bénin, qu’on règle à l’amiable tous les contentieux présents ou à venir et que les nominations telles que celle de son beauf à la Commission de la Cedeao soient maintenues. Pour finir, celui-ci veut qu’on l’aide à gagner ou occuper un poste onusien pour les changements climatiques. C’est dire que la rencontre d’Abidjan est très cruciale pour Boni Yayi redevenu simple citoyen béninois.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 avril 2016 par La Rédaction



Des leaders de la Rupture se regardent en chiens de faïence

25 mars 2017 par La Rédaction
Les députés présents à l’Assemblée ont rejeté vendredi dernier, l’examen en (...)
Lire la suite

Rejet de l’examen en procédure d’urgence de la révision de la (...)

24 mars 2017 par Dg24h
63 députés ont rejeté l’examen en procédure d’urgence du projet de loi (...)
Lire la suite

Point de presse du Conseil des Ministres de ce mercredi 22 (...)

22 mars 2017 par La Rédaction
La session hebdomadaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jour, (...)
Lire la suite

Le mandat du président de la République, des députés et des maires fixé à (...)

16 mars 2017 par Dg24h
Au terme du conseil des ministres de ce mercredi 15 mars 2017, le (...)
Lire la suite

"Il n’y a pas d’urgence pour la révision de la Constitution", selon (...)

16 mars 2017 par Dg24h
La présidente du groupe parlementaire de la Renaissance du Bénin a réagi (...)
Lire la suite

Le projet de révision de la Constitution transmis à l’Assemblée (...)

16 mars 2017 par La Rédaction
Le projet de révision de la constitution béninoise du 11 décembre est (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires