dimanche, 26 février 2017 •

121 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Présidentielle de 2016 au Bénin :Et si Lionel Zinsou avait gagné ?




La présidentielle de 2016 a consacré la victoire du candidat Patrice Talon ; en attendant la proclamation des résultats définitives par la Cour constitutionnelle. Compte tenu de la joie et la satisfaction dans le camp de la rupture, il se pose alors la question de savoir ce qui pourrait se passer si le candidat Lionel Zinsou avait été élu Président de la République ?

René Adéniyi

Pays de paix , d’hospitalité et de démocratie légendaire, le Bénin quelque soit l’issue de la présidentielle de 2016 , serait dans le calme. Que ce soit Patrice Talon ou Lionel Zinsou qui sorte gagnant en effet, il est fort à parier que la vie va continuer comme c’est le cas depuis quelques jours. Dans ce cadre, il faut dire que si Lionel Zinsou avait gagné, son challenger du second tour , Patrice Talon allait lui téléphoner pour le féliciter. Sur Rfi, il dira que le peuple a choisi la rupture dans la continuité , qu’il est vraiment un homme nouveau avec des idées nouvelles pour un Bénin gagnant. Pendant ce temps à Porto-Novo la capitale, le Prd continuerait de pavoiser et de dire qu’il avait juste en disant qu’il ne voulait plus être de l’opposition. Dû côté de la Rb, aile Léhady Soglo, ce serait le même schéma avec le couple Soglo qui ferait profil bas pour avoir appelé à combattre ce qu’il a appelé le néocolonialisme, la France/Afrique. Le Président Boni Yayi quant à lui, serait plus que jamais aux anges. Il irait à Parakou ou à Djougou par exemple pour dire aux Béninois en général merci pour avoir compris qu’il y avait de bonnes raisons de barrer la voie aux hommes d’affaires en général et à Patrice Talon, télécommande de Paris en particulier qui a pris le pays en otage. Soutien de ce dernier dans le nord du pays après avoir quitté le navire Fcbe , le député Rachidi Gbadamassi ainsi que les candidats Abt, Robert Gbian, Issa Salifou, Saliou Youssao, El hadj Issa Azizou seraient entrain de passer des sueurs froides puisque craignant d’éventuelles représailles. Même cas de figure pour Parfaite de Banamè, coupable d’avoir affirmé naïvement qu’elle soutenait le candidat Patrice Talon. Et pour finir, cette déferlante médiatique sur les écrans de la télévision nationale avec des images triomphalistes de Boni Yayi, de Lionel Zinsou, des Fcbe et alliés. Quant aux syndicalistes, inutile de dire que la Bourse du travail à Cotonou serait déserte et les leaders syndicaux introuvables ou muets sur la nouvelle donne politique.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 mars 2016 par Dg24h



Le Tribunal de Lokossa en feu

24 février 2017 par Dg24h
Une partie du Tribunal de première instance de 2ème classe de Lokossa (...)
Lire la suite

Le Bénin épinglé par Amnesty International

24 février 2017 par La Rédaction
Le mercredi 22 février 2017, Amnesty International a présenté dans 159 (...)
Lire la suite

La Cour suprême conforte le pouvoir de Sévérin Adjovi

24 février 2017 par La Rédaction
Après avoir gagné le combat de la destitution enclenchée contre sa (...)
Lire la suite

« 2016 a été une année terrible pour les droits de l’Homme »

23 février 2017 par La Rédaction
Le respect des droits de l’Homme n’a pas connu d’évolution en 2016. (...)
Lire la suite

Des examens pour valider la Licence et le Master délivrés par les (...)

23 février 2017 par La Rédaction
L’administration Talon désinfecte totalement l’enseignement supérieur (...)
Lire la suite

Bientôt une police des pêches au Bénin

23 février 2017 par La Rédaction
Conformément à la loi du 7 août 2014 relative à la pêche et à (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires