vendredi, 9 décembre 2016 •

199 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Pourquoi Talon doit être Israël




(Par Roger Gbégnonvi)

Récemment, le tout nouvel ancien Président de la République s’est mis un peu de baume au cœur en allant illégalement faire du jogging à Tourou sur un aéroport pas encore en usage. Il en avait besoin. Après dix années de mise en scène non-stop de son moi et de son pouvoir, la fin de l’histoire a pris pour lui l’allure d’une chute imprévue et brutale, d’autant que son idéal de mandat présidentiel se trouve à Lomé, Malabo, Ndjamena, et capitales semblables. Le chef des Cauris, on le sait, n’a pas du tout aimé que la constitution de son pays ait cru devoir mettre des limites à l’ivresse. Il se console vaille que vaille de son sevrage en collant, le plus souvent possible, à son successeur. Avant de les voir ensemble à Ndjamena, on les avait vus se dire des choses à Cotonou à l’occasion de la fête nationale. Ce n’était pas encore assez, et le nouvel ancien Président alla se répandre en ballade et imprécations sur un tarmac en attente d’aéronefs. Ce vaudeville improvisé pour tromper l’ennui et déjouer la peur fit beaucoup jaser dans le Landernau. On en disserta volontiers.
Entre tous les sites possibles, celui qu’il a choisi pour son défoulement théâtral se voudrait significatif, non pas vraiment de son désir de fuite en avion, mais de fuite en avant, pour laisser derrière soi une terrible angoisse. C’est ce que pourrait révéler une rapide incursion dans l’inconscient, le sien. A cause des turpitudes que l’on ressort et qui mettent à nu le je-m’en-foutisme de sa gouvernance, il doit se demander si les micmacs pré-investiture à Lomé et post-investiture à Abidjan tiendront lieu pour lui d’amnistie. Il convient ici de rappeler ce qu’a écrit Victor Hugo à propos du premier meurtre rapporté par la Bible, et qui pourrait s’entendre aussi du nouvel ancien qui voudrait devenir pasteur : ‘‘L’œil était dans la tombe et regardait Caïn.’’ L’œil de Pierre-Urbain. L’œil de Bernadette. Et de qui encore ? De ceux qui sont morts de crise cardiaque ou d’hypertension suite au pillage de leurs économies par des roublards adoubés par l’ex et ses sbires. Certes, aucune juridiction ne range dans la catégorie assassinat ceux qui ont perdu la vie, brisés par l’affaire ICC-Services. Or on ne perd rien à parier que leurs âmes grossissent les cortèges maléfiques qui hantent les nuits du chef des Cauris. Il hurle et saute du lit. Il est en nage malgré le climatiseur poussé á fond. Ah, ce n’était qu’un cauchemar ! Il se recouche et ne retrouve pas le sommeil. Tôt le matin, il hèle voitures, chauffeurs, garde-corps, et va rouler les mécaniques sur un futur aéroport. Histoire d’oublier les yeux de la nuit et d’impressionner son successeur, que l’on voit et entend si peu. Celui-là, c’est à la fois le Sphinx et l’Arlésienne. Tout le contraire de son prédécesseur.
Si le prédécesseur a des raisons de s’inquiéter, le successeur n’a que des raisons de ne pas céder, regardé qu’il est par des millions de vivants qui veulent que justice se fasse. Prendre en pitié le criminel et s’abstenir de le juger revient à bénir le crime. Le Magistrat Talon perdra tout crédit et méritera l’oubli, s’il passe par pertes et profits les casseroles d’argent et de sang du nouvel ancien. S’il fait ‘‘ça’’, il aura sonné le glas de la Rupture et du Nouveau Départ, comme on le sonna pour les bonnes intentions avant son avènement, et il aura confiné et ratatiné le Bénin dans la zone, sans avenir humain, des crimes en série et de l’impunité à perpétuité. Qu’il serve donc son pays. Pour avoir la conscience tranquille vis-à-vis de tous et pour mériter que les Béninois se souviennent de lui, Talon devra s’aligner sur l’Etat hébreux : Israël ne se sent jamais lié par les résolutions du Conseil de Sécurité quand il estime qu’elles mettent en danger sa sécurité et son existence à terme. Foin donc des sourires et des accolades á Lomé et à Abidjan, car ce sont chemins de trahison du Bénin. Comparaison n’est pas raison, certes, mais que l’on veuille excuser du peu : Talon doit être Israël. Afin qu’avec lui et grâce à lui, le Bénin enfin se lève et marche, Talon doit être Israël.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 août 2016 par Dg24h



Laissons travailler le Ministère du Cadre de Vie

4 décembre 2016 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) Malheureux Ministère que celui du Cadre de Vie (...)
Lire la suite

Editorial : Les réformes de Talon et le prix à payer

30 novembre 2016 par Dg24h
L’avènement d’un nouveau pouvoir, les engagements que prennent ses (...)
Lire la suite

Non, le monde ne se ‘‘trumpera’’ pas

19 novembre 2016 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Et ceci n’est pas que jeu de mots. Ce qui est en (...)
Lire la suite

Editorial : Affaire drogue : Gros montage ou crime organisé

31 octobre 2016 par Dg24h
De la drogue découverte dans un conteneur au Port Autonome de Cotonou (...)
Lire la suite

Les réformes de Talon, acceptées et contestées

25 octobre 2016 par Dg24h
Euloge R. GANDAHO Les réformes politiques et institutionnelles que le (...)
Lire la suite

Comment la corruption enveloppe le Bénin

22 octobre 2016 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Le retraité, qui se raconte au cours d’un (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires