mardi, 24 janvier 2017 •

3283 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Patrice Talon remporte son duel contre Boni Yayi




Les Béninois étaient aux urnes hier, dimanche 20 mars 2016, pour élire le successeur de Boni Yayi. Le scrutin du 2nd tour pour la présidentielle donne peu à peu ses tendances partielles. Et à en croire les chiffres issus des différents postes de vote, le chantre du nouveau départ, Patrice Talon, est en tête dans la majorité des départements.

Patrice Talon sera le prochain Président de la République du Bénin. Sous réserve des résultats provisoires de la commission électorale nationale autonome (Céna) et définitifs de la Cour constitutionnelle, cette information devrait être confirmée. A en croire les chiffres issus des postes de vote, dans tous les départements, Patrice Talon est plébiscité par les Béninois. Ils ont, dans leur grande majorité, choisi la voie de la rupture. Si dans l’ensemble l’affluence n’était pas des grands jours comme au 1er tour, les électeurs sont sortis dans le calme pour exprimer leur vote. L’on constate que la dynamique impulsée lors du premier tour a été confirmée. Le peuple Béninois dans sa grande majorité a voulu du changement traduit par la rupture. Dans les départements comme l’Atlantique, le Littoral, le Zou, le Couffo, le Mono, le Plateau, la Donga, le Borgou, Patrice Talon est arrivé largement en tête en pulvérisant son challenger. Dans d’autres comme, l’Alibori et l’Ouémé, Patrice Talon est à coude à coude avec Lionel Zinsou. Il n’y a plus de doute, Patrice Talon sortira grand de ce scrutin.

Boni Yayi est fini…

C’est désormais un secret de polichinelle. Le Président sortant, Boni Yayi est vomi par le peuple Béninois. Ce qui était proclamé par l’un des dissidents des Fcbe en l’occurrence Sacca Lafia, a été vérifié au soir du 20 mars. L’on doutait encore à cause des derniers soubresauts du prince de Tchaourou qui a combattu jusqu’aux dernières heures. Son candidat, Lionel Zinsou a été laminé dans les urnes par le peuple Béninois. Plusieurs fois, Boni Yayi était revenu du poil de la bête en montrant par ses agissements qu’il demeure maître des lieux. En témoigne, la campagne ouverte faite au dauphin, et l’acharnement contre les candidats de la rupture. Par l’échec cuisant de Lionel Zinsou, Boni Yayi a constaté qu’il doit déposer le tablier et faire la paix des braves.

Armel VIDEGNON/Le Grand Matin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 mars 2016 par Dg24h



Dakpè Sossou interpelle le gouvernement sur le programme de micro (...)

23 janvier 2017 par La Rédaction
L’honorable Dakpè Sossou est très actif sur le chantier du contrôle de (...)
Lire la suite

Les membres du CEJ se mobilisent à Porto-Novo

21 janvier 2017 par Dg24h
Le Cercle d’Etudes des Jeunes (CEJ) s’est réuni ce samedi 21 janvier (...)
Lire la suite

La convention patriotique des forces de gauche critique le (...)

19 janvier 2017 par Dg24h
Les membres de la convention patriotique des forces de gauche (Cpfg) (...)
Lire la suite

L’Assemblée interpelle le Gouvernement sur les violences interconfessionnelle

13 janvier 2017 par La Rédaction
Les violents affrontements qui ont opposé, en début de semaine, les (...)
Lire la suite

Edmond Agoua indexe le gouvernement Talon

13 janvier 2017 par La Rédaction
L’examen de la question relative à la chute de la filière véhicules (...)
Lire la suite

La fête "WEMEXWE" suspendue jusqu’à nouvel ordre

13 janvier 2017 par La Rédaction
Par décision de justice en date du 12 janvier 2017, du tribunal de (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires