vendredi, 21 juin 2024 -

364 visiteurs en ce moment

Ouverture au public et aux chercheurs des archives sonores inédites d’« Echos du passé »




Ouverture au public et aux chercheurs des archives sonores inédites d’« Echos du passé »
Après des tables rondes réunissant experts scientifiques et directeurs de musée du Sénégal et d’Allemagne, l’exposition « Echos du passé – A la découverte du patrimoine immatériel » est ouverte ce jour au grand public, jusqu’au 21 juin 2024, au Musée des Civilisations Noires de Dakar.

L’exposition « Échos du passé : à la découverte du patrimoine culturel immatériel », est désormais ouverte au public, à compter de ce 21 mai, et jusqu’au 21 juin 2024, au Musée des Civilisations Noires (« MCN ») de Dakar. La journée de lancement de cet événement a vu la présence de M. Bacary Sarr, secrétaire d’Etat à la Culture, aux Industries créatives et au Patrimoine historique, et de Monsieur Sönke Siemon, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne.
Deux table-rondes ont rassemblé les directeurs de musée Pr Hamady Bocoum (MCN), Pr Lars-Christian Koch (Musée Ethnologique de Berlin/Musée d’Art asiatique), Pr Hartmut Dorgerloh (Fondation Humboldt, Berlin) ; ainsi que des experts du patrimoine culturel immatériel : Pr Ibrahima Wane (professeur de littérature africaine orale à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar), Fatima Fall Niang (Centre de Recherche et de Documentation de Saint-Louis du Sénégal), Dr Massamba Guèye (chercheur, fondateur de Kër Leyti la Maison de l’Oralité et du Patrimoine – également commissaire de l’exposition). Des discussions intensives avec d’autres experts sénégalais ont précédé l’exposition, marquant le début d’un processus d’échange et de dialogue continu.
« Echos du passé » est une initiative inédite. C’est la première fois que des musées allemands cherchent et mettent à jour des enregistrements de soldats africains. En effet, cette exposition sonore et visuelle met à disposition de toutes et tous des enregistrements sonores réalisés sur phonographe et attribués à des sources sénégalaises, jusque-là conservés au Musée ethnologique de Berlin, par le Phonogramm-Archiv. Certains de ces enregistrements ont été réalisés en 1910 dans le Passage-Panoptikum à Berlin (attraction ethnographique ou « zoo humain » pourrait-on dire aujourd’hui), d’autres dans le camp de prisonniers de guerre de Wünsdorf entre 1915 et 1918 en Allemagne. On peut y entendre des chants, des dialogues, en différentes langues (wolof, pulaar, soussou, fon…).
Chercheurs mais aussi grand public sont invités à découvrir ce patrimoine jusque-là inconnu, à éventuellement rassembler les pièces d’un puzzle historique et à s’interroger : qui étaient ces personnes que l’on entend, que sont-elles devenues, que racontent-elles, comment les inscrire dans la petite et la grande Histoire ? Quel rapport entretenir avec ces enregistrements ? Quelle place occupent-ils dans le débat sur la place de l’immatériel dans le retour des biens culturels ?
L’exposition est le fruit d’une démarche non conflictuelle mais collaborative entre l’Allemagne et le Sénégal, dans le cadre du projet « Le Musée collaboratif » (2023-2025). Elle a réuni le Musée des Civilisations Noires, le Musée Ethnologique de Berlin/Musée d’Art Asiatique, les Musées d’Etat de Berlin, la Fondation du Patrimoine Culturel Prussien et le Goethe-Institut Sénégal. « Elle s’inscrit dans un contexte où le débat sur la collaboration internationale entre musées se concentre principalement sur le patrimoine matériel et met ainsi en lumière les questions cruciales liées au patrimoine culturel immatériel », a expliqué le Pr Hamady Bocoum.
« Echos du passé » offre aussi un voyage sonore et visuel dans le temps, mais permet aussi de remettre en question certaines certitudes sur les musiques traditionnelles et sur les techniques de conservation.

A propos du Goethe-Institut
_ :
En tant qu’institut culturel de la République fédérale d’Allemagne actif au niveau mondial, le Goethe-Institut s’engage en faveur de l’entente entre l’Allemagne, l’Europe et le monde. Outre l’enseignement de la langue allemande, l’institut est principalement actif dans les domaines de la décolonisation, du développement régional, ainsi que des industries culturelles et créatives. Dans son axe de travail « Les mondes postcoloniaux », le Goethe-Institut, présent au Sénégal depuis 1978, organise un grand nombre de projets discursifs et de conférences pour l’échange de connaissances. Avec ses partenaires des industries culturelles et créatives, il a également créé ces dernières années un centre scolaire professionnel pour techniciens de la gestion culturelle et de l’événementiel et a promu des jeunes des régions rurales par le biais de formations continues et de concours de talents.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

24 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN




Plus de 500 pèlerins décédés en Arabie saoudite


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Au moins 550 pèlerins sont décédés en Arabie saoudite durant le grand (...)
Lire la suite

Nobel Koty, lauréat du Prix ellipse 2024


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
L’artiste peintre Nobel Koty est le lauréat de la quatrième édition (...)
Lire la suite

Un tronçon du pipeline endommagé à Zinder par des rebelles


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le Front patriotique pour la Libération (FPL) a endommagé un (...)
Lire la suite

La Slovénie salue le Plan marocain d’autonomie comme “une bonne base”


11 juin 2024 par Ignace B. Fanou
La vice-Première ministre et ministre slovène des Affaires étrangères (...)
Lire la suite

La coopération avec le Bénin consolidée autour de la fête nationale russe


11 juin 2024 par
La 34è édition de la Journée de la Russie a été célébrée à Cotonou (...)
Lire la suite

La Centrafrique réaffirme son attachement l’intégrité territoriale du (...)


10 juin 2024 par Ignace B. Fanou
La République Centrafricaine a exprimé, lundi 10 juin 2024, à Rabat, (...)
Lire la suite

Le Liban réaffirme sa position constante en faveur de l’intégrité (...)


9 juin 2024 par Ignace B. Fanou
Le Liban, à travers un communiqué rendu public, dimanche 9 juin 2024, (...)
Lire la suite

Entre populisme et réalité du pouvoir, la junte à Niamey s’attire (...)


9 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le pétrole brut nigérien dans des pipelines depuis Agadem (Niger) (...)
Lire la suite

Les Etats-Unis expriment leur gratitude au Roi du Maroc pour l’aide (...)


4 juin 2024 par Ignace B. Fanou
Le chef de la diplomatie américaine a exprimé, lundi 3 juin 2024, à (...)
Lire la suite

Les ministres arabes de l’information saluent les efforts du Comité (...)


29 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Le Conseil des ministres arabes de l’Information, réuni mercredi 29 (...)
Lire la suite

Casablanca célèbre les années 80 et 90 avec le festival « Nostalgia (...)


29 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Pour la première fois au Maroc, la ville de Casablanca est prête à (...)
Lire la suite

TDB ET BOAD établissent un partenariat pour stimuler le commerce au Sénégal


29 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Groupe de la Banque pour le commerce et le développement d’Afrique (...)
Lire la suite

Corsair propose désormais le paiement en plusieurs fois sans frais


24 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Afin de faciliter l’achat de billets pour ses clients, la compagnie (...)
Lire la suite

Plusieurs accords signés entre le Brésil et le Bénin


23 mai 2024 par Marc Mensah
L’axe Brasilia-Cotonou s’est renforcé par des partenariats (...)
Lire la suite

Des députés britanniques demandent de soutenir l’initiative (...)


23 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Une lettre en date du 23 mai 2024 a été adressée par 30 parlementaires au
Lire la suite

Des investisseurs émiratis au Port de Cotonou


18 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Dans le cadre de sa visite au Bénin, la délégation des investisseurs (...)
Lire la suite

Les points forts du message du Roi Mohammed VI au Sommet de Manama


16 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un discours au 33ème Sommet (...)
Lire la suite

Les États-Unis facilitent les visites de journalistes étrangers


14 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Lorsque des reporters étrangers se rendent en Amérique, ils peuvent (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires