dimanche, 26 février 2017 •

158 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Ousmane Batoko entre officiellement en fonction




Reconduit à la tête de la Cour suprême, Ousmane Batoko a officiellement pris fonction mardi 19 avril pour le compte de son second et dernier mandat de cinq ans. La cérémonie s’est déroulée au siège de la haute juridiction à Porto-Novo, devant plusieurs personnalités, des parents et amis de l’heureux du jour.

Th. C. NAGNONHOU/La Nation

Ousmane Batoko prend à nouveau les rênes de la Cour suprême pour la mandature 2016-2021. Il s’est à nouveau confortablement installé depuis mardi 19 avril dans son fauteuil conformément au décret n°2016-40 du 10 mars 2016 consacrant le renouvellement de son mandat à la tête de la plus vieille institution judiciaire, juridictionnelle de cassation et en charge de la jurisprudence.

Très certain, le président Ousmane Batoko a fait savoir que sa reconduction pour un second et dernier mandat réside surtout dans le bilan élogieux de la Cour suprême au cours de la mandature 2011-2016. Il est revenu sur quelques points saillants de ses réalisations dont la finalité est la modernisation de la Cour suprême et l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses animateurs. La réalisation la plus importante sur laquelle Ousmane Batoko a mis l’accent est la mise en ligne désormais de tous les arrêts rendus par la Cour suprême. Ce qui donne plus de visibilité à l’institution. Il a remercié tous ceux ou celles qui lui ont permis d’atteindre ces résultats. Il place son second mandat sous le même sceau, à savoir contribuer à faire bouger les lignes pour une justice de qualité et rendue dans un délai raisonnable. A cet effet, le président de la Cour suprême compte poursuivre ses actions de modernisation au cours de son nouveau mandat. Il n’oublie pas les autres défis de l’institution tels que la reddition des décisions de justice dans un délai raisonnable, la lutte contre la corruption et autres déviances dans le secteur judiciaire au Bénin.
Mais avant son intervention, c’est le secrétaire général de la Cour suprême, Victor Adossou, qui au nom de tout le personnel de la haute juridiction, a félicité Ousmane Batoko pour cette confiance renouvelée dont il a bénéficiée de la part du chef de l’Etat. Il voit plutôt à travers ce renouvellement non seulement la prime à l’esprit de rigueur qu’incarne le président Ousmane Batoko mais aussi ses qualités exceptionnelles d’ardent défenseur de la cause du droit et son leadership tant au plan national qu’international pour plus de droit et de justice dans la cité. A l’en croire, au cours des cinq dernières années, le président Ousmane Batoko a réussi à faire bouger les lignes pour la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit au Bénin. Le secrétaire général de la Cour suprême pense que ce nouveau mandat doit être placé sous le signe de la continuité et de la rupture. Continuité dans la consolidation des acquis et la promotion des valeurs initiées sous le précédent mandat. Et rupture d’avec toutes les pratiques qui arrièrent la justice béninoise qui doit redorer son blason. Le secrétaire général de la Cour suprême a réitéré la disponibilité de tous les acteurs notamment le personnel magistrat et non magistrat de la haute juridiction à accompagner Ousmane Batoko pour faire de ce nouveau mandat un franc succès.

Deux nouveaux présidents de Chambres installés

Aussitôt après sa cérémonie de prise de fonction, le président de la Cour suprême a posé son premier acte. Ousmane Batoko a procédé à la cérémonie de prestation de serment de deux nouveaux présidents de Chambres au niveau de la haute juridiction. Il s’agit de Amélie Assionvi Amousou et Maxime Akakpo promus présidents respectivement des chambres judiciaire et des comptes de la Cour suprême. Ils avaient été nommés récemment par le chef de l’Etat sur proposition du président de la Cour suprême. Les deux présidents de chambres sont entrés depuis mardi 19 avril dans la plénitude de leurs fonctions.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 avril 2016 par Dg24h



Le Tribunal de Lokossa en feu

24 février 2017 par Dg24h
Une partie du Tribunal de première instance de 2ème classe de Lokossa (...)
Lire la suite

Le Bénin épinglé par Amnesty International

24 février 2017 par La Rédaction
Le mercredi 22 février 2017, Amnesty International a présenté dans 159 (...)
Lire la suite

La Cour suprême conforte le pouvoir de Sévérin Adjovi

24 février 2017 par La Rédaction
Après avoir gagné le combat de la destitution enclenchée contre sa (...)
Lire la suite

« 2016 a été une année terrible pour les droits de l’Homme »

23 février 2017 par La Rédaction
Le respect des droits de l’Homme n’a pas connu d’évolution en 2016. (...)
Lire la suite

Des examens pour valider la Licence et le Master délivrés par les (...)

23 février 2017 par La Rédaction
L’administration Talon désinfecte totalement l’enseignement supérieur (...)
Lire la suite

Bientôt une police des pêches au Bénin

23 février 2017 par La Rédaction
Conformément à la loi du 7 août 2014 relative à la pêche et à (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires