jeudi, 8 décembre 2016 •

117 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Moussa CASSE ce consul qui mérite des encouragements




Il était presque inconnu du grand public ou tout au moins des internautes, les passionnés de l’information via l’internet. Pourtant c’est un homme bien et d’une grande générosité, selon les nombreux témoignages qui sont parvenus à notre rédaction après la publication d’une lettre signée par le Président de l’Amicale d’ Etudiants et de Stagiaires Béninois au Sénégal. Une lettre qui appelle au secours le Chef de l’Etat Patrice Talon. Et qui et qui dans le même temps, montrait du doigt le Consul honoraire du Bénin près le Sénégal, Monsieur Moussa CASSE et tout le personnel consulaire.
Les étudiants béninois au Sénégal n’avaient certainement pas l’intention de favoriser la hausse de la cote de popularité du consul aussi gratuitement, sinon, il lui aurait demandé le prix, puisqu’ils réclamaient une amélioration des conditions de vie à Dakar à travers l’octroi de bourses d’études ou de soutien. Donc ils avaient faim. Ils auraient pu se limiter à la demande de l’aide au Chef de l’Etat, qu’ils ne se seraient pas attirés autant de réactions et contradictions qui les traitent de malhonnêtes et xénophobes.
Tant les témoignages fusaient de toute part tel un soulèvement. Mais curieusement, ils ne faisaient que l’éloge du consul Moussa CASSE et balayant au passage tous les propos des étudiants béninois à son encontre.
C’est le docteur Franck Olivier YEDOMON qui a ouvert le bal en nous adressant un courrier dans lequel il donne des détails précis.
« … Je voudrais également baser mon argumentaire sur des faits de ma modeste expérience personnelle. En pleine période électorale pendant le Vote des Béninois aux Présidentielles de 2016 à Dakar alors que les membres des postes de Vote du SENEGAL instruits par la CENA étaient restés introuvables à Dakar, 72 heures avant les échéances. Qui a bien dû sacrifier son temps et mis son carnet de relations pour mettre une équipe sur pied pour nous permettre de voter ? De plus si notre consul honoraire Mr Moussa Casse était si peu soucieux du bien-être participatif et communautaire, comment Mr Angelo Semassa aurait-il pu intégrer la Présidence du Poste de Vote 1 (PV1) de Dakar au cours de ces dernières élections présidentielles 2016 à Dakar ?
Qui lorsque les cartes d’électeurs étaient reparties à Cotonou entre le 1er et le 2ème tour a pu faire diligence pour que ces cartes reviennent et permettent à nos compatriotes de voter ?
Qui lorsque le Référendum au Sénégal coïncidait avec le second tour des Elections Présidentielles et que toute manifestation et rassemblement communautaire au Sénégal était interdite a permis à notre communauté d’accomplir son devoir citoyen aux mêmes titres que la communauté du Cap-Vert et du Congo ?
Qui se bat depuis toutes ces années par des plaidoyers auprès de nos autorités pour la mise en place d’une Ambassade et d’une maison culturelle pour les Béninois ?
Qui pourrait se plaindre aujourd’hui en parlant de brimades au Consulat, de manque de diligence de l’équipe consulaire face à l’établissement de nos pièces consulaires ?
Je voudrais en tant que Béninois, nous restons modérés dans nos propos et que de nos mains, chacun vienne boucher les trous de la jarre trouée pour construire un état où il fera bon vivre pour chacun et pour tous.
Car, si chacun de nous, fils de cette nation, pourrait boucher un trou avec son doigt, la jarre retiendra l’eau. En parlant d’eau je voudrais tel Pilate devant le tumulte, et la Foule, laver mes mains et mon honneur devant cette cabale xénophobe et de mauvais goût contre notre consul et notre propre dignité… » Un témoignage poignant et précis qui montre à quel point le consul honoraire du Bénin s’investi pour la cause de la nation béninoise. Madame Lydwine AHOUANGNIVO la convoyeuse et formatrice de la CENA (Commission électorale nationale autonome), pour les opérations de vote des béninois résidents au Sénégal a côtoyé le consul. Elle ne s’est pas fait prier pour fustiger ces propos calomnieux à l’endroit de M. CASSE. Mais elle a montré les vrais qualités du consul « … Il a laissé en moi des souvenirs inoubliables… J’ai découvert un homme d’une hospitalité inégalable, sa loyauté, son pragmatisme et son sens de l’organisation m’ont fascinée. Pour une personne de son âge, j’avoue qu’il n’y a peu mieux. Il avait tout prévu pour me faciliter la tâche de la sécurité à la nourriture de nous tous… J’ai découvert un homme d’une hospitalité inégalable, sa loyauté, son pragmatisme et son sens de l’organisation m’ont fascinée. Pour une personne de son âge, j’avoue qu’il n’y a peu mieux. Il avait tout prévu pour me faciliter la tâche de la sécurité à la nourriture de nous tous. Aujourd’hui, je peux retourner chez lui à tout moment… »
Et comme si cela ne suffisait pas, ce sont les anciens étudiants de CESTI, exerçant aujourd’hui au Bénin en tant que journaliste qui rappellent comment le consul avait été d’une grande importance pour eux. « Nous avons eu des facilités énormes avec le consul Moussa Casse, les pièces consulaires étaient délivrées séance tenante. Il n’y avait pas de protocole autour encore moins de délai… Face à certaines difficultés c’est lui qui nous apportait son soutien. C’est un homme bien. Mais vous savez, il y a beaucoup de béninois au Sénégal et il ne peut pas satisfaire tout le monde. Mais avouons le, il fait beaucoup… » nous confie un ancien étudiant de Cesti. A tout cela il faut ajouter tous les commentaires publiés sur les réseaux sociaux pour comprendre que le Consul honoraire du Bénin au Sénégal mérite bien des encouragements mais aussi des appuis financiers.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 mai 2016 par Hubert Marcel



Une bande de malfrats mis en déroute

7 décembre 2016 par Hubert Marcel
Une patrouille mixte de policiers, gendarmes et chasseurs (...)
Lire la suite

Les syndicats désapprouvent la liquidation des structures du (...)

6 décembre 2016 par Dg24h
Les centrales et confédérations syndicales ont manifesté, à la Bourse du (...)
Lire la suite

UFUK-Bénin sollicite le Chef de l’Etat

6 décembre 2016 par Dg24h
L’école privée internationale Ufuk-Bénin est connue au Bénin pour ses (...)
Lire la suite

Phase d’essai dans les usines d’égrenage à Kandi et Banikoara

5 décembre 2016 par Dg24h
L’égrenage de coton graine dans les usines de Kandi et de Banikoara (...)
Lire la suite

Adankpo lance « Mes batailles pour la Rupture »

5 décembre 2016 par Dg24h
L’infosec de Cotonou a été le cadre samedi dernier du lancement d’un (...)
Lire la suite

La vérité sur l’histoire de la fameuse jeune fille qui se serait (...)

5 décembre 2016 par Dg24h
Par : Amir Nabil Comme une traînée de poudre, la nouvelle a fait le (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires