samedi, 10 décembre 2016 •

109 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Mensonge et malheur : le cas du Bénin




(Par Roger Gbégnonvi)

Il y a 2000 ans environ, voyant l’humanité malheureuse dans les chaînes du mensonge, Jésus avait dit : ‘‘La vérité vous rendra libres.’’ Il avait dit ‘‘vous’’ parce que lui était libre et heureux dans la lumière de la vérité. A voir le monde empêtré dans tant de mensonges habillés en secrets à respecter, on se dit que la vérité libératrice n’est pas pour demain. Un petit exemple : rangée secret d’Etat pour des convenances inavouables, la ‘‘disparition’’ de Pierre Urbain Dangnivo est devenue un gros tas de mensonges d’Etat, que les Béninois doivent avaler et se taire. Pour le meilleur ? Pour le pire aujourd’hui et demain ?
Restons d’ailleurs au Bénin. Récemment, une patriote activiste a voulu se ceindre en amazone pour réveiller ‘‘le quartier latin de l’Afrique’’. On lui démontra que l’appréciation fut un leurre, et on lui montra ce sur quoi Emmanuel Mounier a voulu insister : ‘‘… mais cet intellectualisme teinté de méchanceté et de mesquinerie est de nature á retarder le développement du pays.’’ Si le quartier latin fut mensonger, le quartier méchant, mesquin et nabot, est vérité palpable. Cette vérité, observée par Mounier en 1948, les lettrés du Dahomey-Bénin l’oblitèrent au profit d’un intellectualisme irréel. Ils ne disent pas toute la vérité de Mounier – ils mentent donc – comme pour mieux exercer une nuisance tous azimuts, forts de l’avantage du savoir lire et écrire. En tout cas, à eux comme à tous, le savoir-vivre au Dahomey-Bénin désigne le mensonge, l’économie de vérité, comme voie agréée du sauve-qui-peut. Vous voyagez loin, vous êtes frappé par une maladie grave, n’en dites rien à vos amis ou proches, de peur qu’ils ne transforment votre voyage en catastrophe et rendent mortel votre mal. Ne dites pas à votre enfant qu’il est beau : ce compliment peut lui écourter la vie ; même s’il est beau, mentez-lui, dites-lui tout le temps qu’il est laid : ce mensonge le fera vivre heureux et vieux. Etonné, vous pensez que ces mensonges coutumiers sont de simples superstitions. Retenez tout de même que, pour être simples (débiles ?), elles sont sources de super-actions sournoises diablement efficaces dans tout le corps social du Dahomey-Bénin. Mais poursuivons. Mentez toujours sur le nombre d’enfants exact que vous avez car, ‘‘la progéniture, c’est tout bénéfice’’, et votre ami, jaloux, peut saccager vos acquis. Entourez baptême ou mariage dans un mystère mensonger pour empêcher la foule présumée envieuse et jalouse de se mettre en travers. Mais quand vous pleurez un parent décédé, laissez la foule accourir afin que la fête s’emballe, belle et longue en bombance et beuverie. Exprime-t-on ainsi la joie que le cadavre ait rejoint le lieu paisible et indolore des morts ? Sans doute ! Mais aussi et surtout, et au tréfonds de soi, on exprime ainsi la joie qu’un ennemi potentiel soit parti, dont on n’aura plus à se méfier. Il reste, hélas, tous les autres, encore en vie. Oui, criez ici votre indignation ; bras levés au ciel, étalez votre belle âme, hurlez – hypocritement ? – á l’exagération, voire au mensonge. Mais avant ou après, relisez, s’il vous plaît, Paul Hazoumê en 1931, dix-sept ans avant Mounier : ‘‘Le caractère propre de la mentalité des peuplades dahoméennes est une méfiance toujours en éveil vis-à-vis des adversaires vrais ou supposés dont tout Indigène se croit menacé.’’ Et l’auteur précise que ‘‘le pacte de sang’’, antidote à cette méfiance ravageuse, ne garantit ni confiance ni amitié car, au moment où le pacte est scellé, vous pouvez recourir en secret à un rite frauduleux qui permet de trahir en toute impunité ‘‘l’Amitié jurée’’. Mentir partout.
La forte teneur du tableau ‘‘Mensonge et malheur’’ vous secoue ? Mais s’il vous a expliqué pourquoi prêtres vaudous et évangélistes-télé-radio s’engraissent du mensonge entretenu selon lequel les sorciers sont partout et font froid dans tous les dos de votre pays nabot, alors souriez, quittez la page du mensonge pour celle de la vérité et du bonheur.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 août 2016 par Dg24h



Réformes agricoles et sécurité alimentaire au Bénin Incertitude et (...)

5 décembre 2016 par Dg24h
Lors du conseil des ministres du mercredi 30 novembre 2016, le (...)
Lire la suite

ET SI LE PRESIDENT DE LA HAAC, MONSIEUR ADAM BONI TESSI TROUVAIT (...)

3 décembre 2016 par Dg24h
A la faveur d’une interview accordée à la chaîne de télévision privée (...)
Lire la suite

Quelle politique de développement pourrait-elle faire émerger l’Afrique (...)

14 novembre 2016 par Dg24h
Par Dr. Mehenou Amouzou ​L’Afrique souffre de problème d’identité très (...)
Lire la suite

Contribution de Philippe HOUNKPATIN sur la problématique du régionalisme (...)

21 septembre 2016 par Dg24h
FORUM DE RELEXION ET D’ECHANGE SUR LA (...)
Lire la suite

L’Honorable Louis Vlavanou désavoue Théophile Yarou

20 septembre 2016 par Dg24h
Le député de l’Union fait la Nation (Un), Louis Vlavonou était l’invité (...)
Lire la suite

Une marche à reculons dans les annales de l’histoire ?

1er septembre 2016 par Hubert Marcel
Boni Yayi a fait un mandat, puis il a chipé un autre quinquennat par un (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires