mercredi, 22 février 2017 •

83 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Fermeture de 50 universités privées

Marie-Odile Atanasso crée un nouveau souci aux parents




Depuis quelques heures, un communiqué du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique circule à travers les réseaux sociaux. Ce communiqué qui fait état de l’interdiction d’ouverture des portes dès la rentrée prochaine de 50 universités privées, interpelle la conscience des uns et des autres. Cinquante universités fermées au moment où les universités publiques ont des effectifs pléthoriques, de la première année à la quatrième année. Que réserve le ministre Atanasso aux étudiants inscrits dans ces universités ? La question mérite d’être posée puisque le gouvernement semble oublier les difficultés que vivent les parents pour le choix et l’orientation de leurs enfants après le baccalauréat. Si les étudiants doivent être jetés dans la rue après cette décision du ministre, la suite serait plus dure à gérer. Marie Odile Atanasso, enseignante à l’Université d’Abomey-Calavi doit faire part des dispositions prises pour orienter les étudiants inscrits dans ces universités. La meilleure manière de gérer la crise que cela pourrait amener est de régler le problème en amont. Il serait mieux d’interdire d’abord l’inscription de nouveaux étudiants dans lesdites universités. La décision du ministre Atanasso ne semble pas régler définitivement le désordre qui existe dans la création des universités privées. L’autre chose est de voir ce qu’apportent les filières choisies par les promoteurs. Revoir la formation ou nommer un administrateur pour la qualité des formations dans ces hauts lieux de savoir serait une issue positive. Certaines universités figurants sur la liste ont pourtant des filières non saturées dont le pays a besoin pour réorganiser les formations universitaires. Il est temps que le ministre prenne toutes ses responsabilités en vue d’offrir aux étudiants desdits centres de formation la chance de continuer aisément leur formation. Mieux vaut tard que jamais.

Par Amir Nabil

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 août 2016 par La Rédaction



« La conférence nationale a été une grande chance pour le Bénin », selon (...)

21 février 2017 par Dg24h
27 ans après la conférence des forces vives de la nation (du 19 au 28 (...)
Lire la suite

La Cour constitutionnelle maintient la fête du 10 janvier

21 février 2017 par Dg24h
La fête des religions endogènes célébrée au Bénin tous les 10 janvier (...)
Lire la suite

Il y a 27 ans, le Bénin organisait la Conférence des forces vives de la (...)

20 février 2017 par La Rédaction
À la fin des années 1980, la République populaire du Bénin, gouvernée par (...)
Lire la suite

Le gouvernement imprègne les corps diplomatiques du Pag

10 février 2017 par Dg24h
Les représentants du corps diplomatiques et consulaires et des (...)
Lire la suite

Un nouveau bus pour faciliter le déplacement des députés

7 février 2017 par La Rédaction
Un grand bus acquis au profit des députés et du personnel administratif (...)
Lire la suite

DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE DU PARTI LA « RENAISSANCE DU BENIN (...)

5 février 2017 par Dg24h
Le Bureau Politique du Parti la « Renaissance du Bénin » s’est réuni le (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires