mercredi, 7 décembre 2016 •

1503 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Insalubrité au Marché Dantokpa à Cotonou

Haro sur les sachets d’urine !




La pollution au marché Dantokpa à Cotonou , ce n’est pas seulement le bruit des motos, véhicules, la fumée, etc .C’est également , ces sachets remplis d’urine ou autres déchets jetés ici et là .

Le plus grand marché du Bénin voire de la sous-région est un trésor pour le Bénin, les usagers et les populations compte tenu de son chiffre d’affaires qui avoisine plus d’un milliard de francs par jour. Mais ce qui désole, c’est la pollution à haut degré du lieu avec les ordures , le bruit , la fumée et surtout les sachets remplis d’urine ou d’excréments humains. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder d’abord sur le terre plain devant l’immeuble Hage Ali ; ensuite, au niveau des caniveaux qui se trouvent dans le périmètre du marché ; aussi , ouvrez bien les yeux sur les différents parcs autos ou motos ainsi que sur les différentes places du même marché, dans les eaux du lac Nokoué ou sur les berges . Pratiquement, le long de presque toutes les voies ou chemins sont également jonchés de ces sachets diaboliques. Inutile de signaler l’odeur nauséabonde de ces sachets et la puanteur de beaucoup d’endroits au marché Dantokpa . " Certains usagers ou visiteurs du marché Dantokpa attendent souvent la nuit pour, soit se débarrasser de leurs colis, soit, ils le font expressément mais de manière discrète lorsque le besoin se fait sentir" me dit froidement, Djiman, vendeur de pièces détachées. Dame Souliath vendeuse de tissus un peu gênée, explique "c’est parceque nous n’avons pas assez de toilette dans le marché. Et celles qui existent sont hors d’usage ou très mal entretenues. Avant de faire ses besoins, il faut aller vers les nouveaux bâtiments. Mais on ne pas laisser nos marchandises." Une petite enquête a permit de vérifier cet état de choses. Hommes, femmes, enfants, tout le monde, s’illustrent dans cette honteuse pratique. "Les toilettes dans ce marché, il n’en existe presque pas. Les quelques rares qui existent sont pour les particuliers et les autres, non confortables et érigées sur le lac, sont pour les pauvres moyennant 25 francs et du papier non hygiénique" déclare en souriant, Innocent, chauffeur de son état. Un chose que confirme une vendeuse de sachets d’eau. Conclusion, le nouveau directeur de la Sogema en collaboration avec les diverses autres autorités de la ville de Cotonou ont du pain sur la planche pour assainir le marché Dantokpa et surtout installer des toilettes en grand nombre, payantes ou non.

Par Marcel HOUETO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 juillet 2016 par Hubert Marcel



Les syndicats désapprouvent la liquidation des structures du (...)

6 décembre 2016 par Dg24h
Les centrales et confédérations syndicales ont manifesté, à la Bourse du (...)
Lire la suite

UFUK-Bénin sollicite le Chef de l’Etat

6 décembre 2016 par Dg24h
L’école privée internationale Ufuk-Bénin est connue au Bénin pour ses (...)
Lire la suite

Les Pays-Bas reprennent la coopératicon avec le Bénin

6 décembre 2016 par Dg24h
Le Royaume des Pays-Bas a repris sa coopération avec le Bénin. Les deux (...)
Lire la suite

Adankpo lance « Mes batailles pour la Rupture »

5 décembre 2016 par Dg24h
L’infosec de Cotonou a été le cadre samedi dernier du lancement d’un (...)
Lire la suite

La vérité sur l’histoire de la fameuse jeune fille qui se serait (...)

5 décembre 2016 par Dg24h
Par : Amir Nabil Comme une traînée de poudre, la nouvelle a fait le (...)
Lire la suite

Plus d’une centaine de véhicules en situation irrégulière arraisonnés

5 décembre 2016 par Dg24h
Dans le week end, la Douane a déployé ses agents sur toute l’étendue du (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires