dimanche, 19 février 2017 •

195 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Marcel de SOUZA Plaide pour la construction d’une 16 ème économie pour les 15 Etats la CEDEAO




Le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, a invité les participants à la 19ème réunion du Comité de ladministration et des finances (CAF) ouverte le lundi 9 mai 2016 à Dakar, au Sénégal, à redoubler defforts pour contribuer à lamélioration du bien-être des citoyens ouest-africains et à lédification de la CEDEAO des peuples.

Saluant les avancées notables réalisées ainsi que les progrès et acquis enregistrés durant les 41 ans dexistence de lorganisation régionale, M. de Souza a souligné quil existe encore de nombreux défis à relever. « Nous avons le devoir collectif de veiller à la construction effective de la 16ème économie pour les 15 Etats membres, celle dune union économique et douanière efficace, dans un environnement politique respectueux des droits fondamentaux des citoyens, et capable de faire reculer les frontières de la pauvreté », a-t-il indiqué.

Selon le premier responsable de la Commission, les Etats membres de la CEDEAO ne peuvent se développer que dans le cadre dune solidarité régionale active et dynamique, et dans le contexte dune politique et de stratégies communes dintégration. Pour ce faire, M. de Souza a salué la tenue de la présente réunion qui représente à ses yeux une occasion dinteragir avec les représentants de lespace communautaire. Il a saisi lopportunité pour rappeler à ces derniers limportance des prélèvements communautaires qui constituent, selon lui, le pilier du financement des programmes et des activités de la CEDEAO. « Je voudrais lancer un appel à tous les Etats membres afin quils mettent en uvre, de manière rigoureuse, le protocole relatif aux Prélèvements communautaires, et les divers mécanismes pertinents, afin de doter la Communauté de moyens adéquats », a-t-il dit.

Le chef de lorgane exécutif de la CEDEAO sest engagé avec son équipe à gérer, avec toute la rigueur requise, les ressources mises à la disposition de lorganisation régionale. Tout comme le président de la Commission de la CEDEAO, le directeur de lIntégration régionale du Sénégal et président du CAF, Jean Antoine Diouf, a invité les Etats membres à honorer leurs engagements au titre du prélèvement communautaire et à exercer aussi un contrôle plus rigoureux sur le fonctionnement des institutions communautaires.

Quant à ces institutions, a expliqué M. Diouf, elles doivent faire davantage preuve de responsabilités pour une gestion rationnelle des deniers communautaires, et se hisser aux standards internationaux en matière de gouvernance financière. « Nos ressources doivent sorienter plus vers les véritables programmes de développement plutôt que vers le fonctionnement ou la coordination, entendez par là les réunions et retraites dont certaines sont sans véritable plus-value. La compétence et la valeur sont aussi attendues du personnel, dans toute sa diversité », a déclaré le président du CAF.

M. Diouf a salué linitiative portant révision du personnel en espérant que le texte final, inscrit à lordre du jour de la 19ème réunion du CAF, permettra aux agents de la CEDEAO de donner davantage le meilleur deux-mêmes pour la Communauté.

Cette rencontre sera consacrée à lexamen dun ensemble de préoccupations dintérêt majeur pour lapprofondissement du processus dintégration régionale, en particulier sur le rapport du fonctionnement des institutions et organes communautaires. Cest ainsi que les délégués des Etats membres examineront les tâches assignées aux institutions et la situation financière de la Communauté, sans oublier le mémorandum sur les phases 1 et 2 du projet de Dépôt logistique de Lungi, en Sierra Leone.

Seront également débattus les mémorandums relatifs à la transformation de la Cellule de planification et de gestion de missions en une Division des Opérations de soutien à la paix, au Cadre stratégique communautaire, au versement dune prime de réinstallation aux fonctionnaires statutaires et professionnels, à lAutorité régionale de la concurrence de la CEDEAO.

Dautres sujets tels que la révision du règlement du personnel de lorganisation régionale, la présentation du rapport intérimaire 2015 du contrôleur financier, le point sur lAccord de partenariat économique (ACP) entre lAfrique de lOuest et lUnion européenne, tout comme létat davancement du Programme indicatif régional figurent aussi au menu de la rencontre. La cérémonie douverture de cette rencontre a servi de cadre à la présentation des nouveaux commissaires, vice-président et président de la Commission de la CEDEAO.

Sources:La Commission de la CEDEAO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 mai 2016 par La Rédaction



La Rupture veut dépolitiser l’administration du système éducatif

17 février 2017 par La Rédaction
Le secteur de l’éducation va connaître durant le quinquennat de la (...)
Lire la suite

Léhady Soglo récupère Nourou-Dine Saka Saley

16 février 2017 par Dg24h
Nourou-Dine Saka Saley vient d’être promu à la mairie de Cotonou. Il a (...)
Lire la suite

L’Etat se retire de la B.I.BE pour laisser la place aux actionnaires

16 février 2017 par Dg24h
La situation de crise que la Banque Internationale du Bénin (B.I.BE), (...)
Lire la suite

Le bulldozer dans les rues de Lokossa, Comé, Dogbo et Aplahoué

15 février 2017 par Dg24h
L’opération libération des espaces publics est rentrée dans sa phase (...)
Lire la suite

Rifonga-Bénin écrit aux Présidents de l’Assemblée et de la CENA

15 février 2017 par Dg24h
Le Réseau pour l’Intégration des Femmes, des Organisations non (...)
Lire la suite

Le Bénin à l’école de la Côte d’ivoire et du Sénégal

15 février 2017 par Dg24h
Cotonou a accueilli ce mardi 14 février 2017, un atelier d’échanges sur (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires