jeudi, 30 mars 2017 •

195 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Lutte contre la corruption au Bénin : Le Fonac, l’Anlc et l’Ong Alcrer hors-jeu !




Ces derniers temps, certaines organisations ou structures comme l’Ong Alcrer, le Fonac de Jean-Baptiste Elias et l’Anlc du magistrat Guy Ogoubiyi font parler d’eux avec à l’appui , un tapage médiatique. Or , c’est oublier que leurs actions durant le régime défunt contre la corruption n’a pas donné grand chose.

Par : Marie Soeur Tampily

Depuis son avènement le pouvoir de la rupture ou du nouveau départ , a vite annoncé les couleurs quant à ce qui concerne sa volonté manifeste de lutter contre la corruption. Le Président Patrice Talon dans on discours d’investiture l’a fait savoir aux Béninois et au reste du monde. Dans cette affaire, il faut souligner qu’il n’a pas attendu ni consulter les structures telles que l’Ong Alcrer de Martin Assogba , le Fonac ou l’Anlc voire Transparency International pour faire ce que les dix millions de ses concitoyens attendaient de lui, eux qui ont été éprouvés par dix ans de Yayisme marqués par des scandales économico-fnanciers et une gouvernance condamnée par le Christ. Subitement , à quoi assistons -nous ces derniers temps avec des communiqués, des conférences de presse, des déclarations tonitruantes pour soit inviter tels à déclarer ses biens, tels à faire preuve de vigilance et de courage dans la lutte contre la corruption, tels à ,déclarer ses faux diplômes. Heureusement , le peuple qui a porté massivement Patrice Talon au pouvoir n’est pas dupe. Il a compris que depuis le régime défunt , rien de concret n’ a été fait pour stopper la corruption mis à part les discours et autres déclarations d’intention. Toutes ces structures de lutte contre la corruption étaient là durant dix ans pour certaines d’entre -elles et la corruption était galopante , la mauvaise gouvernance à son apogée. Et puis, beaucoup suggèrent au pouvoir de la rupture d’auditer également ces structures qui font tant de bruit car elles ont soit reçu des subventions de l’Etat ou des partenaires techniques et financiers. La reddition des comptes , c’est également la lutte contre la corruption. Hors-jeu donc le Fonac, l’Ong Alcrer, l’Anlc et tutti quanti.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

26 avril 2016 par La Rédaction



Les étudiants de l’Inspei dotés de matériels informatiques

29 mars 2017 par La Rédaction
Les étudiants de la première promotion de l’Institut national supérieur (...)
Lire la suite

Etienne Houessou élu à la tête du réseau africain

29 mars 2017 par La Rédaction
Le Président du Réseau des Journalistes béninois spécialistes des (...)
Lire la suite

Plus de 300 filles vendeuses ambulantes du marché Dantokpa (...)

29 mars 2017 par La Rédaction
Pour aider les filles vendeuses ambulantes du marché Dantokpa à mieux (...)
Lire la suite

Soulèvement populaire à Kétou après l’arrestation de 7 individus

28 mars 2017 par Dg24h
Un soulèvement populaire est survenu ce lundi 27 mars 2017 dans le (...)
Lire la suite

Plus la peine d’être ministre sous le Nouveau Départ

28 mars 2017 par Dg24h
La gestion du Président Patrice Talon contraste avec celle de ses (...)
Lire la suite

Les populations de Glo-Djigbé barrent la route pour exprimer leur (...)

28 mars 2017 par Dg24h
Les populations de Glo-Djigbé ont barré la route inter-Etat (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires