samedi, 10 décembre 2016 •

163 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Les vendeurs de l’essence « kpayo » lâchent Ajavon pour Zinsou




Lionel Zinsou, candidat de l’Alliance républicaine, a rencontré hier matin dans la salle des fêtes de Majestic, les différentes délégations des vendeurs de l’essence frelatée. En présence de leurs responsables Paul Kéta, Jean Mari Accrombessi, Cyrille Olayé etc, Lionel Zinsou a réitéré son engagement à appuyer les acteurs du « kpayo » en vue d’améliorer leur sécurité, le caractère légal de leur activité et de faire augmenter leur revenu sur la base des propositions qui viendront des responsables de cette activité.

Le candidat arrivé en tête du premier tour Lionel Zinsou poursuit ses contacts avec la base. Les vendeurs d’essence issue de la contrebande ont voulu connaitre leur sort si le candidat de l’alliance républicaine venait au pouvoir.

« Je n’ai aucune prétention de menacer l’activité de 500.000 personnes. Si on arrête la vente du « kpayo », 80% des Béninois ne peuvent pas se déplacer. Le président qui le fera ne peut pas rester au-delà d’une semaine. Je suis le seul candidat qui s’engage à négocier, discuter avec les vendeurs de « kpayo ». Nous n’allons plus nous arrêter dès que j’aurai votre confiance pour régler les problèmes de sécurité, de légalisation, d’augmentation des revenus... », a clarifié le candidat Lionel Zinsou devant un parterre de délégations des vendeurs de l’essence dite « kpayo ».

Le candidat Zinsou d’un air très serein a attiré l’attention de son auditoire sur le caractère mensonger du discours du camp adverse qui a empesté les réseaux sociaux et les cercles de vendeurs du « kpayo » d’arguties ; en effet, des informations sont fabriquées par les adversaires en panne d’inspiration et à la recherche de thème de campagne.

Ces informations modifient les ambitions du candidat dans le seul dessein de le détruire. « On ne choisit pas le président de la République avec des mensonges. Ce n’est pas parce qu’on veut devenir président qu’on va de porte à porte avec des mensonges. J’étais scandalisé quand j’ai appris que dès mon élection je vais traquer, bastonner, fusiller les vendeurs de « kpayo ». Au contraire, dans mon projet de société, j’ai dit que je vais discuter avec les représentants du secteur informel pour améliorer à partir de leurs propositions leur sécurité, pour légaliser leur commerce, pour améliorer le revenu des acteurs du « kpayo ».

Lionel Zinsou a tenu à rétablir la vérité : « ils ont dit le contraire de mon projet de société », a rectifié le candidat Zinsou, le seul en lice pour la présidentielle de 2016. Il est, en effet, le seul qui a le mérite de poser le diagnostic du commerce de l’essence issu de la contrebande en y apportant des solutions.
Lionel Zinsou a ensuite écouté les acteurs de ce commerce. Paul Keta, responsable des vendeurs du « kpayo » dans le Littoral et l’Atlantique a confessé que leur corporation a eu peur dès qu’elle a appris que le premier ministre va supprimer la vente de « kpayo » dès son élection. « Nous avons eu vraiment peur. Mais le candidat Zinsou nous a donné de l’assurance. Maintenant, il est venu nous rassurer d’avantage », a martelé Paul Kéta devant ses condisciples.

Le porte-parole de la coalition, Éric Houndété, a vanté les mérités et les qualités du candidat Zinsou grâce à qui le trône du roi Béhanzin est ramené au pays et qui s’engage à verser 100 000f cfa aux 100 000 familles les plus pauvres du Bénin. « Je n’ai pas pris un seul copeck pour me rallier à Zinsou au détriment de ma candidature. J’ai choisi Zinsou parce qu’il est capable de faire développer le pays. Ce que j’ai reproché à Yayi, Zinsou peut le corriger. Le trône de BEHANZIN a été rapatrié grâce à la fondation Zinsou qui a déjà investi plus de 8 milliards pour la promotion de la culture. Est-ce on peut dire qu’une telle personne n’est pas Béninoise ? », a questionné le vice-président de l’Assemblée nationale Eric Houndété.

A la suite de ces échanges, on peut conclure sans aucun risque de se tromper que le candidat Zinsou a dissipé l’inquiétude des vendeurs du « kpayo ». Ils sont prêts désormais à l’accompagner jusqu’à la Marina.
Il faut dire que ces acteurs du « kpayo » avaient fortement soutenu Sébastien Ajavon ou Patrice Talon au premier tour en raison des mensonges qui leur sont servis sur leurs activités. Ils prennent maintenant le ferme engagement de rouler pour Lionel Zinsou pour sauver le Bénin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

15 mars 2016 par Dg24h



La fin de l’épidémie du choléra au Bénin

9 décembre 2016 par Hubert Marcel
Le ministre de la santé déclare la fin de l’épidémie de choléra au Bénin (...)
Lire la suite

Le Fonac dresse un bilan amer de la corruption au Bénin

9 décembre 2016 par Hubert Marcel
« Lutte contre la corruption et contre l’impunité, gage du développement (...)
Lire la suite

La destitution du maire de Tori prévue pour le lundi prochain

9 décembre 2016 par Hubert Marcel
Le maire de la commune de Tori-Bossito Robert Tolègbon est sur la (...)
Lire la suite

Bientôt le 166, un numéro gratuit pour les cas d’insécurité

8 décembre 2016 par Hubert Marcel
Le 166 ! C’est le numéro téléphonique d’intérêt public que le gouvernement (...)
Lire la suite

Des experts réfléchissent sur les impacts de crise nigériane sur le (...)

8 décembre 2016 par Dg24h
« Conjoncture économique au Nigéria et implications de gouvernance pour (...)
Lire la suite

Le président de l’Ancb fonde l’espoir sur le gouvernement

8 décembre 2016 par Hubert Marcel
Le président de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb) Luc (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires