lundi, 20 février 2017 •

113 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Revendications

Les travailleurs du ministère de la culture et du tourisme sont fâchés

Marleine Nagoba




Le Syndicat national des travailleurs de l’administration du commerce, de la culture, de l’industrie, de l’alphabétisation, de l’artisanat, du tourisme et des petites et moyennes entreprises (Synatraciat-Pme) a tenu, ce lundi 19 décembre 2016, un sit-in à son ministère de tutelle.

Les manifestants dénoncent la promotion des cadres au profil douteux et aux diplômes suspects, les nominations axées sur le régionalisme, le mépris du ministre du tourisme et de la culture vis-à-vis du personnel à travers des agressions verbales, les intimidations et les menaces directes.
Aussi, le refus catégorique du ministre Ange N’koué de faire la promotion des cadres du ministère aux postes de responsabilité est-il fustigé.
Dans la déclaration lue par le Secrétaire général du Synatraciat-Pme Septine Biadja, les travailleurs dénoncent la campagne de dénigrement et d’avilissement des cadres du secteur du tourisme orchestrée auprès des autorités par le conseiller technique au tourisme et à l’hôtellerie M. Elkir Moudachirou Babio.
La situation de précarité des occasionnels du ministère en attente de reversement en ACE ; l’opposition farouche du ministre d’étudier la situation sociale du personnel conventionnel de l’ex Projet Route des pêches, le climat de psychose, de méfiance et de suspicion ne favorisent guère le travail au sen du ministère, souligne la déclaration.
Les travailleurs exigent le changement d’attitude de l’autorité en charge de la culture et du tourisme et l’abrogation sans délai de l’Arrêté N° 241 portant nomination des directeurs adjoints, la nomination des cadres du ministère aux postes de responsabilité et le limogeage du conseiller technique au tourisme et à l’hôtellerie M. Elkir Moudachirou Babio.
Leurs revendications non moins importantes concernent le renversement des ACM en ACE, la réinsertion de agents conventionnels de l’ex Projet Routes des pêches ; la rétrocession des tickets valeurs retirés au personnel depuis janvier 2016 ; l’activation de l’internet du ministère, l’audit institutionnel et financier du FNDPT et le rééquilibrage du personnel des structures sous tutelle.
Le Secrétaire général assure que le syndicat est ouvert au dialogue pour faire l’économie de la confrontation préjudiciable au ministère.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 décembre 2016 par La Rédaction



Wilfried Houngbédji apporte plus d’éclairage sur la décision du (...)

20 février 2017 par Dg24h
Invité ce dimanche 19 février 2017, sur le plateau de la chaîne Canal 3, (...)
Lire la suite

Le gouvernement de la Rupture rompt avec les manifestations (...)

20 février 2017 par Dg24h
La célébration de la journée internationale de la femme, telle qu’elle (...)
Lire la suite

La Rupture veut dépolitiser l’administration du système éducatif

17 février 2017 par La Rédaction
Le secteur de l’éducation va connaître durant le quinquennat de la (...)
Lire la suite

L’entreprise ADEOTI Sarl préfinance les travaux de bitumage de la route (...)

16 février 2017 par La Rédaction
Le Conseil des ministres du mercredi 15 février a autorisé la poursuite (...)
Lire la suite

Une délégation de l’Assemblée nationale au siège des Nations-Unies

15 février 2017 par Dg24h
Une délégation de l’Assemblée nationale du Bénin séjourne depuis quelques (...)
Lire la suite

Le bulldozer dans les rues de Lokossa, Comé, Dogbo et Aplahoué

15 février 2017 par Dg24h
L’opération libération des espaces publics est rentrée dans sa phase (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires