samedi, 25 février 2017 •

145 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Crise autour du festival Wémèxwé

Les protagonistes devant le juge, le 09 janvier 2017

(La guerre des intérêts au cœur des antagonismes)




Les protagonistes de la crise autour du festival Wémèxwé se retrouveront au tribunal de première instance de Porto-Novo, le 09 janvier 2017, à deux jours du lancement de leur fête annuelle qui est à sa huitième édition. C’est le verdict de ce procès qui tranchera le différend entre les deux camps diamétralement opposés, malgré les négociations pour les réconcilier.

La huitième édition du festival annuel Wémèxwé se déroulera sur fond de crise entre ses différents acteurs. Deux blocs opposés réclament chacun sa paternité. La justice béninoise est même saisie pour les départager. C’est pourquoi, le 09 janvier prochain, les protagonistes de la crise autour du festival Wémèxwé se retrouveront devant le juge, alors que les festivités se dérouleront du 11 au 15 janvier 2017 dans la Commune de Dangbo. Selon les informations, les supporters de chaque camp feront massivement le déplacement du tribunal, ce jour-là.
Qu’est-ce qui est à l’origine de la crise du festival Wèmèxwé qui mobilisait par le passé des milliers de Béninois ? La commercialisation du tissu retenu, chaque année, par certains acteurs principaux dudit festival, est la pomme de discorde. Le groupe des rebelles soutient avec fermeté que certaines personnalités de la Vallée de l’Ouémé en font leur fonds de commerce. Et pour cause ! Ils dénoncent la cherté du pagne de Wémèxwé vendu par le passé à plus de 20000f la pièce. A cet effet, les rebelles indiquent que des millions gérés par la vente de ce tissu ne servent pas à la communauté des descendants de Togbohonsou. Pour traduire leur colère en acte, les rebelles ont sorti leur tissu vendu à 14000f la pièce. Le camp adverse s’inscrit en faux contre les allégations portées contre lui. Antoine Bossou, président du festival, l’artiste Anice Pépé et consorts se positionnent comme les géniteurs légaux et légitimes et vendent leur tissu à 18000f la pièce. Ils réclament ainsi la paternité dudit festival et soutiennent que les autres sont des usurpateurs. En attendant le verdict du tribunal, le 09 janvier prochain, les deux tissus se vendent à merveille sur le terrain. Personne ne présage de ce qui se passera du 11 au 15 janvier 2016 dans la Vallée de l’Ouémé.
Il faut rappeler que le festival Wémèxwé faisait la fierté des ressortissants de la Vallée de l’Ouémé. C’étaient des moments de retrouvailles caractérisés par des chants et danses. Cadres, artisans, personnalités politiques et populations de divers horizons ne rataient pas l’événement qui est à sa huitième édition. Grâce à ces festivités, des infrastructures socio-communautaires sont réalisées dans chacune des quatre Communes de la Vallée. Beaucoup d’acteurs culturels n’hésitaient pas à dire que ce festival est le deuxième qui mobilise le monde après la Gaani. Mais à présent ..

Paul Tonon

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 décembre 2016 par Dg24h



Des difficultés retardent la répression

25 février 2017 par La Rédaction
La montée du grand banditisme auquel le régime défunt était confronté, (...)
Lire la suite

D’importantes quantités de faux médicaments saisies à Dantokpa

24 février 2017 par Dg24h
D’importantes quantités de produits pharmaceutiques ont été saisies ce (...)
Lire la suite

Moussa Saka offre des lampadaires à la commune d’Adjarra

24 février 2017 par La Rédaction
Le richissime homme d’affaire Moussa Saka, fils d’Aricohé Super, offre (...)
Lire la suite

Une étudiante meurt au cours d’un avortement clandestin

24 février 2017 par La Rédaction
On l’appelle Floriane Alèhou, cette jeune femme de 25 ans est décédée (...)
Lire la suite

La situation au carrefour Caboma suscite des inquiétudes

24 février 2017 par La Rédaction
En plein de cœur de la ville de Cotonou, ce grand carrefour connu de (...)
Lire la suite

Les Béninois continuent de manger du mauvais pain ou du poison

24 février 2017 par La Rédaction
La population béninoise était confrontée à une insécurité alimentaire (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires