jeudi, 23 février 2017 •

284 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Les faits qui prouvent que Léhady SOGLO a pris de la hauteur




Contrairement à ce que tentent de distiller dans l’opinion certains esprits malins, les autorités de la Ville jouent bel et bien leur partition dans la mise en œuvre de cette décision du gouvernement. En effet, non seulement le Maire Léhady SOGLO en a pris acte, mais n’a pas manqué de remplir ses obligations à travers la mise en place d’un ensemble de mesures sociales visant à alléger les peines des sinistrés. Cet ensemble de mesures qui complètent les actions du gouvernement vise à garantir le succès de l’opération et une totale adhésion des populations, gage de la durabilité des travaux engagés.
D’ailleurs, la libération volontaire et spontanée des domaines publics par les populations avant le démarrage de la phase active de l’opération est le fruit des nombreuses séances de sensibilisation organisées par le Maire à l’endroit des élus locaux et chefs quartiers.
Mieux, dans le souci de maintenir la ville dans son état de propreté, le Maire a initié l’opération de ramassage des gravats et autres débris engendrés par les casses. Une mesure qui répond d’ailleurs à la vision de l’autorité municipale qui a consacré l’année 2017 à la salubrité et au civisme dans la ville de Cotonou. Enfin, face à l’urgence de répondre aux cris de détresse des sinistrés plongés dans la désolation, la tristesse et les lamentations après les casses, le Maire Léhady SOGLO, en tant qu’élu, s’est vu obligé de réagir et de trouver une solution à leur situation. D’où la mesure de relogement des sinistrés dans les 36 marchés secondaires où des campagnes de nettoyages ont été initiées par la municipalité en vue d’accueillir les déplacées. Cette mesure qui a permis à la municipalité de Cotonou d’offrir une disponibilité de près de 2000 places aux sinistrés dans les marchés secondaires de Cotonou redonne espoir aux sinistrés particulièrement aux femmes qui constituent, de par leurs activités marchandes, les piliers de leurs familles respectives.
Eu égard à la pertinence de l’initiative et de la démarche du Maire de Cotonou notamment sur le plan social, ce serait faire preuve de mauvaise foi que de l’accuser de vouloir saboter l’opération ou d’en faire une quelconque récupération politique. On comprend que c’est plutôt la posture du Maire qui dérange et qui suscite les scènes de jalousie enregistrées contre sa personne depuis quelques jours.

Paul TONON

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 janvier 2017 par La Rédaction



Le point de presse du Conseil des Ministres 22 février 2017

22 février 2017 par Dg24h
Le Conseil des ministres s’est réuni ce jour mercredi 22 février 2017, (...)
Lire la suite

Trois mois de prison ferme pour un trafiquant de carapaces de (...)

22 février 2017 par Dg24h
Trois mois d’emprisonnement ferme, 200.000 FCFA d’amende et 1.000.000 (...)
Lire la suite

Deux sessions extraordinaires pour les députés jeudi

22 février 2017 par Dg24h
Douze (12) points sont inscrits à l’ordre du jour des deux sessions (...)
Lire la suite

Le personnel de commandement redéployé

20 février 2017 par Dg24h
Le personnel de commandement des douanes béninoises vient d’être (...)
Lire la suite

Karimou Salimane fixe un « contrat d’objectifs » au personnel (...)

20 février 2017 par Dg24h
Les 16 et 17 février 2017, sur invitation de leur ministre de tutelle, (...)
Lire la suite

Wilfried Houngbédji apporte plus d’éclairage sur la décision du (...)

20 février 2017 par Dg24h
Invité ce dimanche 19 février 2017, sur le plateau de la chaîne Canal 3, (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires