samedi, 25 mars 2017 •

202 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Loi sur le partenariat public-privé

Les députés en séminaire pour des contributions de qualité avant le vote




Les honorables députés à l’Assemblée Nationale se documentent sur la proposition de loi portant partenariat public-privé. Ils sont réunis à cet effet en atelier depuis hier à Agoué. Il s’agit d’une initiative de la Commission du plan, de l’équipement et de la production. Elle fait suite à la réunion sur les investissements en énergies renouvelables tenue le 31 août dernier à Cotonou.

Ce séminaire d’imprégnation vise à outiller les députés sur les dispositions de la proposition de loi portant cadre juridique du partenariat public-privé. Une manière selon les propos du député Jean-Michel Abimbola, d’accompagner l’investissement privé tout en privilégiant l’intérêt public ou celui général. Il permettra à en croire ses dires, d’amener les parlementaires à s’approprier son contenu pour faire de bonne propositions. L’autre objectif est de parvenir à améliorer la proposition, mise actuellement à la disposition de Jean Michel Abimbola président de la commission du Plan, de l’équipement et de la production. Victorin Honvoh agissant au nom du gouvernement pour le compte du ministre compétent en sa qualité de directeur du cabinet du ministre des Infrastructures et des Transports, a laissé entendre que le processus en cours vise à rattraper un retard par rapport aux pays qui ont déjà adopté un code organisant le partenariat public-privé. Il a insisté sur le fait que nos ressources ne suffiront pas pour faire face aux défis de financement du développement dans notre pays. D’où tout l’intérêt qui porte au séminaire ouvert à l’hôtel Millenium Popo Beach d’Agoué en vue de préparer les esprits des parlementaires pour le vote d’une loi en phase avec les réalités béninoises. Un souci partagé par le deuxième vice-président de l’institution lors de son intervention dans le cadre de l’ouverture des travaux. Raison de son exhortation à l’endroit de ses collègues pour que les objectifs poursuivis soient atteints, c’est-à-dire élever le niveau des connaissances pour une contribution de qualité lors des travaux en commission et en plénière au moment de l’examen de la proposition de loi objet du séminaire. Une série de communications seront faites pour baliser la voie aux échanges dans le cadre du séminaire et des travaux en plénière. La démarche en cours, s’inscrit aussi dans le viseur d’une harmonisation avec les textes communautaires notamment ceux de l’UEMOA

Nicaise ZOMAHOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

2 septembre 2016 par La Rédaction



Des leaders de la Rupture se regardent en chiens de faïence

25 mars 2017 par La Rédaction
Les députés présents à l’Assemblée ont rejeté vendredi dernier, l’examen en (...)
Lire la suite

Rejet de l’examen en procédure d’urgence de la révision de la (...)

24 mars 2017 par Dg24h
63 députés ont rejeté l’examen en procédure d’urgence du projet de loi (...)
Lire la suite

Point de presse du Conseil des Ministres de ce mercredi 22 (...)

22 mars 2017 par La Rédaction
La session hebdomadaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jour, (...)
Lire la suite

Le mandat du président de la République, des députés et des maires fixé à (...)

16 mars 2017 par Dg24h
Au terme du conseil des ministres de ce mercredi 15 mars 2017, le (...)
Lire la suite

"Il n’y a pas d’urgence pour la révision de la Constitution", selon (...)

16 mars 2017 par Dg24h
La présidente du groupe parlementaire de la Renaissance du Bénin a réagi (...)
Lire la suite

Le projet de révision de la Constitution transmis à l’Assemblée (...)

16 mars 2017 par La Rédaction
Le projet de révision de la constitution béninoise du 11 décembre est (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires