lundi, 27 mars 2017 •

352 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Les défis du numérique au Bénin




Classé 23ème en Afrique et 149ème dans le monde par l’indice TIC de l’UIT (Union Internationale des Télécommunications), le Bénin intègre de plus en plus les Technologies de l’Information et de la Communication dans son développement.

Toutes les couches socio-professionnelles comprennent de plus en plus l’importance des TIC, tant dans le business que dans la vie courante. Grâce à des investissements des autorités béninoises, le secteur évolue rapidement. Cependant, de nombreux défis sont à considérer si ce pays veut se faire une place de choix dans un monde numérique en perpétuelle évolution.

Le premier défi majeur à relever est le taux important d’analphabètes dans le pays. Le Bénin se positionne parmi les 10 premiers pays à plus fort taux d’analphabétisme dans le monde, avec 67%, selon un classement de l’Unesco. Cette situation constitue un véritable frein à l’évolution de l’utilisation des TIC dans ce pays. De plus, parmi les 6,5 % de la population qui savent lire et écrire, très peu sont intéressés par le numérique.

On peut noter également le manque criard d’infrastructures de base pour le développement du numérique et des équipements des technologies de communication. Pour répondre à ce besoin, des investissements sont faits par les autorités compétentes, mais cela semble minime face au fossé qui existe.

Le nombre réduit de personnes compétentes dans le domaine des technologies dans le pays mine la société béninoise et empêche son développement technologique.

Le ralentissement du passage de l’analogie au numérique représente aussi une menace pour le développement numérique du Bénin. Ce long processus ne freine pas que le développement du Benin mais de plusieurs autres pays d’Afrique qui l’ont entamé.

Sur le plan stratégique, les TIC sont peu promus par les acteurs béninois. Des actions de promotions sont à privilégier sur tout le territoire. Par ailleurs, les acteurs du numérique béninois devraient faire échos de toutes les activités liées au secteur, en vue de susciter l’engouement de la population.

«  En ce 21è siècle, tout développement passe par les Technologies de l’information et de la Communication. Aucun secteur de développement n’y échappe. Avec l’avancée considérable des TIC, les autorités gagneraient à accélérer les actions dans le domaine du numérique pour établir un équilibre dans tous les secteurs d’activités  » commente Cynthia Adediran, directrice de Jovago Côte d’Ivoire, par ailleurs originaire du Bénin.

— 
Dominique Eliane Yao
PR Jovago / Côte d’Ivoire

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 mai 2016 par Dg24h



« Un détournement de procédure - Une fraude à la Constitution (...)

27 mars 2017 par Dg24h
Par Prudent Victor TOPANOU, Maître de Conférences de Sciences politiques (...)
Lire la suite

Haïti et le Bénin interdits d’avenir ?

11 mars 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​De façon générale, les hommes et les femmes ne (...)
Lire la suite

Le Masque de la Fraternité ou l’Afrique et le syndrome de (...)

11 mars 2017 par Dg24h
Les Africains ont volontiers les mots « frère » ou « sœur » à la bouche. A (...)
Lire la suite

Au Bénin, Comme au Rwanda, Notre Langue est Notre Matière (...)

10 février 2017 par Dg24h
L’Assemblée nationale rwandaise a adopté ce mercredi 8 février une loi (...)
Lire la suite

En profondeur : Patrice Talon passe et le feu s’éteint

6 février 2017 par Dg24h
Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN Nous sommes tous d’accord que nous (...)
Lire la suite

Religion et espace:Pour un débat serein et profond

3 février 2017 par Dg24h
Cette brève réflexion qui ne revendique être de facture politique, (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires