lundi, 5 décembre 2016 •

78 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Les déçus de la gestion du régime défunt aux trousses de Yayi




Ils sont déçus et révoltés, apprend-on, tous ces Béninois qui tombent des nues, à la suite de l’interview donnée par le Président de l’Alliance Abt, Abdoulaye Bio Tchané actuel Ministre d’Etat chargé du plan et du Développement, au journal le Monde. Une révélation qui fait dresser les cheveux sur la tête quand on parle des gâchis ou détournements de fonds estimés à des centaines de milliards de francs CFA qui caractérisent la gestion des affaires sous l’ère de l’ancien Président Boni Yayi.
Cette gestion qualifiée de catastrophique et qui actuellement donne lieu à de vives critiques, exigent des vérifications urgentes afin que sanctions s’en suivent. Et c’est çà qui fâche certains partisans du régime défunt ou qui indigne a-t-on dit l’ancien Chef d’Etat qui le considère comme une provocation ou un acharnement contre sa personne alors que les nouvelles autorités au nom de la paix, devaient selon l’ex Président, faire table rase du passé et le laisser tranquille, puisqu’il a quitté le pouvoir.
Boni Yayi serait même en ce moment, entrain de déranger ou de solliciter l’intervention de certains Présidents en exercice pour qu’ils plaident en sa faveur, afin que les autorités de la rupture, lui permettent de « respirer » malgré les fonds faramineux qui auraient été détournés par l’ancien régime, un véritable gouffre financier que Talon et son équipe auront toutes les peines du monde à combler. Voilà qui agace certains citoyens qui se demandent comment le Bénin peut-il de si tôt remédier à toutes ces gaffes commises par le régime de Boni Yayi. C’est ce qui justifie actuellement, les critiques, les attaques ou la hache de guerre déterrée contre une équipe et son leader charismatique qui pourtant ont déjà jeté l’éponge. En vérité, Bio Tchané, n’est que dans son rôle en faisant découvrir le pot aux roses. C’est vrai qu’on n’a rien à gagner en s’acharnant chaque jour contre Yayi et ses collaborateurs à la touche. Il faut œuvrer pour l’unité et la paix au Bénin et non la vengeance. Mais cela ne signifie pas qu’il faut laisser dans la nature et dans l’impunité, ceux qui ont systématiquement pillé l’économie nationale. Loin donc d’être un procès injustifié au régime défunt, ceux qui après les déclarations de Bio Tchané qui éclaboussent l’ancien pouvoir de Yayi, crient au drame, ont raison. Et ceux qui ne sont pas contents, qui crient à l’intoxication ou au mensonge, devront prendre leur mal en patience. Au lieu de dénoncer la chasse aux sorcières ou d’avoir peur, ils devront laisser la justice les laver de tout soupçon et établir leur non culpabilité pour ainsi les rétablir dans leurs droits. Mais pour le moment, un grand nombre de citoyens pensent qu’avec les révélations déjà faites et les preuves déjà exhibées, Bio Tchané et bien d’autres autorités de la rupture, n’auront pas exagéré en qualifiant la gestion du régime Yayi de catastrophique ou de calamiteuse. Et les audits en cours pourraient bien le confirmer.

Euloge R. GANDAHO/Le Grand Matin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 juin 2016 par Dg24h



L’Alliance Fcbe critique la gestion du Gouvernement Talon

4 décembre 2016 par Dg24h
Le Conseil national de l’alliance des Forces cauris pour un Bénin (...)
Lire la suite

Le gouvernement compte sur le privé pour finir avec le délestage

4 décembre 2016 par Hubert Marcel
Le Ministre de l’Energie a tenu hier vendredi 02 décembre, une séance (...)
Lire la suite

Les Béninois se souviennent du 30 novembre

30 novembre 2016 par Hubert Marcel
( Et également de feu Mathieu Kérékou et du GMR) Mercredi 30 novembre (...)
Lire la suite

Les recommandations et propositions de l’UN

23 novembre 2016 par Hubert Marcel
L’Union fait la nation (U.n) est en conclave ce mercredi 23 novembre (...)
Lire la suite

Les explications du ministre Hèhomey

23 novembre 2016 par Hubert Marcel
Le ministre des infrastructures et des transports était le 22 novembre (...)
Lire la suite

Le budget de la cour suprême en hausse de 32,44%

23 novembre 2016 par Hubert Marcel
Le President de la cour suprême est passé hier devant la commission (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires