dimanche, 28 mai 2017 •

133 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

An 1 du régime de la rupture

Les Béninois entre indifférence, critiques et satisfactions




Le Bénin a commémoré le jeudi 06 avril 2017, l’an 1 du régime de la rupture. Dans le pays en général et à Cotonou en particulier, pas besoin d’une enquête ou d’un sondage pour connaître le point de vue des populations sur la première année de mandat du Président Patrice Talon. En somme , celles-ci sont entre l’indifférence , les critiques et la satisfaction.

Le jeudi 06 avril 2017, comme dans tout le pays, le temps était chaud à Cotonou. Le soleil était sans pitié. N’empêche, l’activité quelque peu au ralenti entre midi et quatorze heures dans la ville, était intense. Approchés dans les marchés, au niveau des zones portuaire et aéroportuaire, du stade Mathieu Kérékou, des places publiques, dans les écoles, bref, dans les rues, la plupart des gens ignoraient tout de l’événement. Dans la ville également, pas de banderoles, de panneaux et de manifestations sur les 365 jours de Patrice Talon à la tête du pays. Comme quoi, c’est l’indifférence qui prime dans la célébration de l’an 1 du pouvoir du nouveau départ. Toutefois, au niveau des conducteurs de taxis motos, les fameux "Zémidjan", des fonctionnaires et autres intellectuels, on était bien informé mais les points de vue sur l’an 1 du pouvoir de la rupture étaient différents. C’est ainsi que d’abord pour beaucoup, le nouveau départ est une farce pour ne pas dire un gros mensonge ou une déception. Au lieu de soulager le peuple de la cherté de la vie, le pouvoir de la rupture excellent les quatre premiers mois, à commencer par marquer le pas. "On souffre, on a faim, il nous a promis un nouveau départ mais c’est autre chose avec les déguerpissements des lieux publics, les taxes à payer, les forces de l’ordre partout" s’exclame Coffi A. commerçant de profession. Comme lui, Emile G. enseignant, déclare que le président Talon qui a échoué dans sa tentative de réviser la Constitution, doit revoir sa copie ou sa méthode de travail afin de redonner le sourire au peuple. N’empêche, il y a certains qui sont satisfaits de la rupture vu les moult décisions, réformes et projets annoncés. A titre illustratif, on avance la libération des voies dans les rues, la fin du délestage, l’annulation des concours frauduleux et l’organisation de nouveaux, etc. A partir de vendredi, le nouveau départ commence sa deuxième année d’existence. Les Béninois, bons observateurs c’est certain, attendent de voir ce qui se passera afin de se faire de nouvelles opinions.

Marie Noelle Doguicimi

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

7 avril 2017 par La Rédaction



Candide Azannaï rend visite à Léhady Soglo ce samedi

27 mai 2017 par La Rédaction
L’ancien ministre délégué à la défense nationale démissionnaire du (...)
Lire la suite

Patrice Talon tient toujours à réviser la constitution

25 mai 2017 par Dg24h
Le projet de révision de la constitution n’est pas rangé aux calendes (...)
Lire la suite

Abraham Zinzindohoué était à Paris lors de la rencontre d’Abomey

24 mai 2017 par La Rédaction
La crise au sein des Houézèhouè semble ne pas avoir livré tout son (...)
Lire la suite

Le Conseil Communal d’Abomey Calavi apporte son soutien au (...)

21 mai 2017 par Dg24h
Les membres du Conseil Communal d’Abomey Calavi réunis en session (...)
Lire la suite

Une crise en gestation à la Renaissance du Bénin

19 mai 2017 par Dg24h
Boniface Yèhouétomè, Malèhossou Yacoubou, Elie Mèvo, Justine Nan Mévo (...)
Lire la suite

L’Arch pour réduire la pauvreté et garantir des soins de qualité

17 mai 2017 par La Rédaction
Au cours de l’émission télévisée « Bénin révélé » diffusée sur l’Ortb et (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires