dimanche, 26 mars 2017 •

156 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Le vrai visage de Cotonou en pleine saison pluvieuse




Le Programme « Cotonou en campagne contre les inondations » (3CI) ne répond plus aux besoins urgents et nécessaires pour faire face à l’inondation dans la 1ère ville du Bénin. C’est le malheureux constat que fait une population cotonoise, qui aujourd’hui, doit nourrir déjà des regrets d’avoir renouvelé sa confiance à ses dirigeants municipaux.

La situation géographique de la ville de Cotonou n’est pas meilleure. Toute la population de la première ville du Bénin, y compris les autorités en sont conscients. Mais compte tenu des activités qui y sont menées et de sa poussée démographique soutenue, la capitale du Bénin nécessite un plan d’organisation particulière surtout en période pluvieuse. « Pour une ville bâtie en zone marécageuse, il faut de gros travaux d’aménagement pour lui donner le visage d’une ville moderne… » avait expliqué l’ancien maire de la ville Nicéphore Dieudonné Soglo. Mais en attendant de trouver les moyens pour réaliser les gros travaux, il faut trouver des mesures palliatives d’où le programme 3CI (Cotonou en campagne contre les inondations). Un programme lancé chaque année pluvieuse pour faire face à l’inondation.
L’ouverture de certains tranchés en des zones jugées sensibles, le dragage des caniveaux pour faciliter l’écoulement des eaux et le service de veille toujours prêt pour des interventions d’urgence. Une série d’actions qui facilitait la circulation à Cotonou en période de pluie. Que sont-elles devenues ces opérations d’anticipation ? Le Nouveau maire et son équipe ont décidé de regarder la capitale du Bénin se trempée et présentée l’aspect d’un lac à chaque fois que le ciel se déverse sur Cotonou.
En laissant le contrôle de la ville de Cotonou à son fils Léhady Vinagnon Soglo qui, durant ces deux mandats a été son adjoint, le nouveau maire de Cotonou n’est plus un nouveau à la tête de la ville de Cotonou. Si le programme 3 CI avait apporté par le passé, quelques signes de soulagement aux cotonois. Aujourd’hui il a perdu toute sa valeur et est devenu quasiment inadapté à la réalité. Non pas parceque le programme souffrait des insuffisances dans sa réalisation au départ, mais parceque les nouvelles autorités ont démissionné dans sa parfaite exécution. Certes, la municipalité ne peut pas à elle seule, mettre fin aux inondations dans Cotonou, mais le maire de Cotonou affiche presqu’un désintéressement dans la recherche des solutions idoines aux sérieux problèmes de la cité qui lui est confiée.

Par Willy N. OLA

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

7 juin 2016 par La Rédaction



Les sujets de discussions entre Talon et les syndicats

26 mars 2017 par La Rédaction
Deux points étaient à l’ordre du jour de la rencontre du 24 mars 2017 (...)
Lire la suite

Des leaders de la Rupture se regardent en chiens de faïence

25 mars 2017 par La Rédaction
Les députés présents à l’Assemblée ont rejeté vendredi dernier, l’examen en (...)
Lire la suite

Rejet de l’examen en procédure d’urgence de la révision de la (...)

24 mars 2017 par Dg24h
63 députés ont rejeté l’examen en procédure d’urgence du projet de loi (...)
Lire la suite

Patrice Talon Présente ses excuses à la population et ordonne la (...)

18 mars 2017 par La Rédaction
Selon un communiqué en date du vendredi 17 mars et portant la signature (...)
Lire la suite

Le mandat du président de la République, des députés et des maires fixé à (...)

16 mars 2017 par Dg24h
Au terme du conseil des ministres de ce mercredi 15 mars 2017, le (...)
Lire la suite

"Il n’y a pas d’urgence pour la révision de la Constitution", selon (...)

16 mars 2017 par Dg24h
La présidente du groupe parlementaire de la Renaissance du Bénin a réagi (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires