mercredi, 7 décembre 2016 •

2701 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Le ministre de l’enseignement a officiellement lancé le CEP à Adjarra




Les examens du Certificat d’études primaires (CEP) session de juin 2016, a officiellement démarré ce lundi matin sur toute l’étendue du territoire national. C’est le ministre de l’Enseignement maternel et primaire, Karimou Salimane, qui l’a lancé au centre d’examen de l’école primaire publique d’Agatha, en compagnie du préfet, du maire de la commune et des responsables des différentes directions dudit ministère.

Le coup d’envoi de la toute première épreuve de Français, a été donné aux environs de 8 heures 30 par le ministre de l’Enseignement maternel et primaire. Karimou Salimane a exhorté à l’occasion les candidats à beaucoup de concentration et de sérieux pour affronter au mieux les épreuves qui leur seront proposées. Au total, 342 candidats dont 154 filles planchent au titre dudit examen dans ce centre.
Il faut noter que le ministre et toute sa délégation ont tenu à parcourir la quasi-totalité des salles d’examen du centre pour s’enquérir de visu des conditions de composition des candidats.
Au même moment, à Kandi, le 2e adjoint au maire de la commune de Kandi, Orou Boom Dodji, a procédé au lancement officiel des premières épreuves du même examen. Il l’a fait dans le complexe scolaire Sacca Boukou-Kinnin devant le représentant de la coordination des parents d’élèves, de quelques surveillants de salles, du chef de la circonscription scolaire et de la mission de supervision de la direction départementale, le deuxième adjoint au maire de la commune de Kandi a prodigué de sages conseils aux candidats. 2.584 candidats planchent dans la commune de Kandi. Ils sont répartis dans 6 centres, notamment Kandi centre, Madina, Angaradébou, Kandi D, Sonsoro et Sacca Boukou-Kinnin.
A Cotonou, dans les deux centres de composition du complexe scolaire de Cadjèhoun, ils sont 529 candidats à prendre part aux épreuves du Certificat études primaires (CEP). Pour cette journée, les candidats composeront dans cinq (05) matières à savoir, la lecture, l’expression écrite, éducation sociale, l’éducation scientifique et technologique, et les épreuves de l’orale (poésie, chant) a précisé Le Chef centre, Ludovic Yèdémè.
Les candidats aux épreuves du Cep 2016 des centres de composition Jéricho 1 et Sikè Sud 1 ont abordé aussi les premières épreuves de composition ce lundi matin, avec sérénité et assurance, a constaté l’Agence Bénin Presse. Ils sont au total de 466 inscrits, 442 ont répondu présents, quatre absents au total, trois filles et un garçon. « Il n’y pas eu de candidats en retard, les élèves malades qui ont pu faire le déplacement ont été immédiatement prise en charge par les agents de santé sur place pour éviter des cas d’abandon », a déclaré le Chef centre de Jéricho 1, Madame Irène Ayivi.
Dans le centre Bénin, à Zogbodomey, les autorités en charge de l’éducation dans le département du Zou-Collines, accompagnées du préfet Sébastien Chabi, ont lancé les épreuves du Certificat d’études primaires (CEP) lundi matin au complexe scolaire public de Zogtbodomey-centre, sous la supervision d’une délégation du Conseil national de l’éducation (CNE). 34.994 candidats dont 15.860 filles composent dans les 15 communes du département à ce premier examen scolaire d’entrée au collège, a confié le directeur départemental des enseignements maternels et primaires, Bernard Houétchénou.
Au nord Bénin, à Djougou, c’est le 1er adjoint au maire de Djougou, Amadou Idrissou, accompagné du commandant de la brigade territoriale de gendarmerie, des présidents des coordinations des associations des parents d’élèves et des deux chefs de circonscriptions scolaires, qui a lancé lundi matin au complexe scolaire de Baparapéi les épreuves de l’examen du Certificat d’études primaires (CEP) session de juin 2016. Les épreuves ont été lancées à 8h 30 minutes, après exhibition devant les candidats de l’enveloppe doublement scellée contenant les épreuves de Lecture. Le premier adjoint au maire, Amadou Idrissou, a exhorté les candidats à la sérénité et à ne pas avoir peur, à ne pas être stressés et à éviter la tricherie sous toutes ses formes.
La délégation a ensuite mis le cap sur les centres de composition de Tépkaba, Taifa et Séro-Tago. Tout se déroule normalement, à en croire les différents chef-centres.
A noter que 4382 candidats dont 1803 filles composent dans 18 centres sur l’ensemble des deux circonscriptions scolaires que compte la commune de Djougou

La Rédaction

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

6 juin 2016 par Hubert Marcel



Une bande de malfrats mis en déroute

7 décembre 2016 par Hubert Marcel
Une patrouille mixte de policiers, gendarmes et chasseurs (...)
Lire la suite

Les syndicats désapprouvent la liquidation des structures du (...)

6 décembre 2016 par Dg24h
Les centrales et confédérations syndicales ont manifesté, à la Bourse du (...)
Lire la suite

UFUK-Bénin sollicite le Chef de l’Etat

6 décembre 2016 par Dg24h
L’école privée internationale Ufuk-Bénin est connue au Bénin pour ses (...)
Lire la suite

Phase d’essai dans les usines d’égrenage à Kandi et Banikoara

5 décembre 2016 par Dg24h
L’égrenage de coton graine dans les usines de Kandi et de Banikoara (...)
Lire la suite

Adankpo lance « Mes batailles pour la Rupture »

5 décembre 2016 par Dg24h
L’infosec de Cotonou a été le cadre samedi dernier du lancement d’un (...)
Lire la suite

La vérité sur l’histoire de la fameuse jeune fille qui se serait (...)

5 décembre 2016 par Dg24h
Par : Amir Nabil Comme une traînée de poudre, la nouvelle a fait le (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires