lundi, 16 janvier 2017 •

163 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Le ministre de l’agriculture rencontre les cotonculteurs




Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Delphin Koudandé, a changé jeudi à la maison des jeunes de Djougou avec les cotonculteurs de la Donga sur les difficultés qui sont les leurs et les dispositions prises par le président Patrice Talon et son gouvernement pour faire face aux problèmes liés à la filière coton.

Cette séance d’échanges qui a pour objectif de rassurer les producteurs de la Donga, tout en les invitant à l’unité, à l’harmonie, à la concentration sans se laisser distraire par les détracteurs, a permis au président départemental Atacora-Donga et de la commune de Djougou des producteurs, Soumanou Boukari, de dire la détermination des cotonculteurs à donner le meilleur d’eux-mêmes si les éléments nécessaires à la production du coton, notamment les semences, les herbicides, les engrais et autres intrants sont mis en place en quantité et en qualité et à temps. Il a souhaité plus de courage au gouvernement à travers le ministre de l’Agriculture pour que la filière coton soit véritablement relancée. Restant dans la dynamique du point des difficultés, le directeur général du CARDER Atacora-Donga, Ali Amadou Barassounon, a porté à l’attention de l’autorité ministérielle la situation actuelle des agents d’encadrement qui à l’en croire est très critique. Pour Barassounon, les alternatives doivent être envisagées au niveau des aléas climatiques avec la rareté des pluies qui devient préoccupante. Les producteurs des départements de l’Atacora-Donga s’engagent à atteindre pour cette nouvelle campagne 100 mille hectares si la motivation est de mise. A en croire le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Abdoulaye Toko, les communes de la Donga étaient de véritables productrices de coton, mais c’est avec beaucoup de regret que l’on constate le recul de la Donga ces dernières années. La campagne passée, a-t-il précisé, le département de la Donga n’a pas pu atteindre 10 mille tonnes de coton, alors que par le passé, une seule commune était à ce taux de production. « Il faut donc un nouveau départ dans le secteur du coton » a conclu M. Toko. « Les problèmes liés à la production du coton ont été les priorités du président Patrice Talon une fois investi », a rassuré le ministre de l’Agriculture, Delphin Koudandé. Si l’Etat doit aux producteurs, a poursuivi le ministre, ils seront réticents, c’est pourquoi sous la lumière du chef de l’Etat toutes les dispositions ont été prises pour éponger les fonds coton et remettre la filière aux acteurs de l’or blanc. Selon Delphin Koudandé, le président Talon entend à travers ces actions, motiver les producteurs à doubler d’efforts pour que le Bénin retrouve sa place d’antan. Les transporteurs et autres acteurs qui interviennent dans le secteur seront aussi payés le plus tôt possible. Tout en invitant les cotonculteurs de la commune de Djougou à atteindre 10 mille tonnes pour la prochaine campagne cotonnière, le ministre de l’Agriculture a souhaité l’unité, l’harmonie et la concentration dans la famille des producteurs.

ABP

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 mai 2016 par La Rédaction



Les confidences de Bob Denard sur le coup d’Etat du 16 janvier (...)

16 janvier 2017 par Dp24h
Le coup me paraît jouable à plusieurs titres. D’abord, mes contacts du (...)
Lire la suite

L’Assemblée interpelle le Gouvernement sur les violences interconfessionnelle

13 janvier 2017 par La Rédaction
Les violents affrontements qui ont opposé, en début de semaine, les (...)
Lire la suite

Edmond Agoua indexe le gouvernement Talon

13 janvier 2017 par La Rédaction
L’examen de la question relative à la chute de la filière véhicules (...)
Lire la suite

Patrice Talon serait-il à l’image de Soglo, Kérékou ou Yayi (...)

9 janvier 2017 par La Rédaction
Les Béninois adeptes des religions traditionnelles sont en fête ce mardi (...)
Lire la suite

Adrien Houngbédji s’engage à renforcer la collaboration avec le (...)

9 janvier 2017 par La Rédaction
Le personnel, les députés et le président de l’Assemblée nationale, Me (...)
Lire la suite

Discours du Président de l’Assemblée

9 janvier 2017 par La Rédaction
Le personnel civil, administratif et militaire de l’assemblée nationale (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires