vendredi, 31 mars 2017 •

126 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Conditionnement pour l’exportation de l’Anacarde

Le ministre Sèhouéto accorde le monopole à une seule société




Les acteurs de la filière anacarde (cajou) ont des griefs contre le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat Lazare Maurice Sèhouéto. La pomme de discorde est le monopole qu’il a accordé à une seule société pour le conditionnement de la production nationale de noix de cajou, destinées à l’exportation. Les très fâchés n’apprécient pas que l’Etat, à travers le ministre chargé du commerce, leur impose un opérateur pour ce service.

C’est depuis le 02 novembre 2016 que le ministre en charge de la promotion et du suivi de l’exportation des produits agricoles a signé une lettre de confort reconnaissant la société ABONDIA DISTRIBUTION SARL comme structure agréée pour la livraison de sacs de conditionnement aux exportateurs de noix de cajou. « Le Gouvernement du Bénin, à travers notre Département ministériel veillera à l’utilisation par les exportateurs de noix de cajou du type de conditionnement retenu et fourni par la société ABONDIA DISTRIBUTION », précise la lettre signée par Lazare Sèhouéto.
Selon des sources proches du ministère chargé du commerce, la société ABONDIA a été retenue après consultation de plusieurs fournisseurs pour la livraison desdits sacs aux exportateurs par le biais du Conseil national des exportateurs de cajou (CONec). Cette société a bénéficié d’un crédit de campagne d’un milliard (1.000.000.000) de francs CFA auprès de la Société Générale pour le financement des sacs de conditionnement de la production nationale de noix de cajou destinées à l’exportation.
« Nous prendrons les actes règlementaires nécessaires et veilleront en étroite collaboration avec les autres Départements ministériels au respect strict du dispositif mis en place en accord avec le Conseil national des exportateurs de cajou (CONec) et le bon dénouement du financement consenti à la société ABONDIA DISTRIBUTION », souligne la lettre de confort.
Contre toute attente, bon nombre d’acteurs de la filière n’apprécient guère le monopole accordé à la sociétė ABONDA Distribution Sarl. Ils dénoncent le diktat du ministre et estiment que telle initiative n’est pas de ses prérogatives. Chaque acteur de la filière se donne les moyens de conditionnement de ses produits ont-ils fait savoir.

Nous y reviendrons

Paul Tonon

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 janvier 2017 par Dg24h



Le Congolais Sindika Dokolo prend la défense du Bénin contre la (...)

30 mars 2017 par Dg24h
Le refus de la France de restituer au Bénin les biens du patrimoine (...)
Lire la suite

Un accident de circulation fait deux morts à Séhouè

30 mars 2017 par Dg24h
Deux personnes sont mortes dans un accident de circulation ce mercredi (...)
Lire la suite

Deux décrets fixent l’obtention de Licence et de Master et (...)

30 mars 2017 par Dg24h
Le gouvernement du Bénin a annoncé l’assainissement de l’environnement (...)
Lire la suite

Les étudiants de l’Inspei dotés de matériels informatiques

29 mars 2017 par La Rédaction
Les étudiants de la première promotion de l’Institut national supérieur (...)
Lire la suite

Etienne Houessou élu à la tête du réseau africain

29 mars 2017 par La Rédaction
Le Président du Réseau des Journalistes béninois spécialistes des (...)
Lire la suite

Plus de 300 filles vendeuses ambulantes du marché Dantokpa (...)

29 mars 2017 par La Rédaction
Pour aider les filles vendeuses ambulantes du marché Dantokpa à mieux (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires