mercredi, 24 mai 2017 •

252 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Mairie de Ouidah

Le maire Adjovi accusé de mauvaise gestion




Le maire de Ouidah n’est pas en odeur de sainteté auprès de sa population. Ses administrés ont dénoncé sa mauvaise gestion de la mairie, jeudi dernier, lors de la tournée du préfet de l’Atlantique dans la cité historique.
La séance de travail initiée, jeudi, par le préfet de l’Atlantique, dans la salle de conférence de la mairie de Ouidah, s’est transformée en procès pour Severin Adjovi. Le maire est accusé de mauvaise gestion par ses administrés.
La population et le conseil communal dénoncent sa gestion en brandissant plusieurs dossiers de malversations.

La visite statutaire du préfet Jean-Claude Codjia a été perturbée par une révolte de la population contre la première autorité de la commune. La tension est montée d’un cran dès l’arrivée du préfet. Et pour cause, le maire a fait interdire l’accès de la salle aux jeunes signataires d’une pétition au sujet d’un projet de centre multimédia, financé par l’Association internationale des maires Francophones (Aimf) pour plus de 26 millions FCFA et qui tarde à être lancé.
Finalement, la situation a pu être maîtrisée. Mais presque tous les intervenants à savoir, acteurs de la société civile, têtes couronnées, sages, jeunes, élus locaux, à l’exception des conseillers fidèles au maire, ont dénoncé la gouvernance du maire Sévérin Adjovi.
En dehors du projet de centre multimédia, ils ont aussi décrié la gestion des carrières de sable et des adductions d’eau potable, celle des valeurs inactives notamment le droit taxi pour les conducteurs de taxi-moto et autres.
Le maire s’est défendu face aux accusations, mais n’a pas réussi à convaincre ses détracteurs, encore moins à faire baisser la tension.
Le préfet décidé d’envoyer, dans un bref délai, des auditeurs dans la commune pour voir clair dans la gestion des dossiers incriminés. Severin Adjovi s’est dit prêt à se soumettre à l’exercice.
Au cours de la séance, des voix ont commencé par s’élever pour demander la convocation d’un vote de défiance contre le maire.
Cette situation risque de mettre Severin Adjovi sur la liste des maires à destituer.

F.B.I.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 novembre 2016 par Dg24h



Le président de la Haac se conforme à la décision de justice

24 mai 2017 par Dg24h
Les scellés posés sur les portes de Idéal Productions, partenaires de (...)
Lire la suite

Les acteurs de la filière cajou en formation à Cotonou

24 mai 2017 par Dg24h
Le Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN- Bénin) en (...)
Lire la suite

Le personnel non magistrat de la Cour d’appel de Cotonou en (...)

24 mai 2017 par Dg24h
Le personnel non magistrat de la Cour d’appel de Cotonou observe depuis (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo condamne l’exclusion de son fils de la RB

23 mai 2017 par Dg24h
Le maire de Cotonou Léhady Soglo, président du parti Renaissance du (...)
Lire la suite

La Cour approuve le limogeage des directeurs à faibles résultats au (...)

23 mai 2017 par Dg24h
Le gouvernement du président Talon a pris l’initiative de redorer le (...)
Lire la suite

Les parents d’étudiants sensibilisés sur l’utilité des examens de licence (...)

23 mai 2017 par Dg24h
L’organisation des examens pour l’obtention du diplôme de licence et (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires