samedi, 2 mars 2024 -

1334 visiteurs en ce moment

Football

Le Maroc incontestablement mieux indiqué pour accueillir la CAN 2025




La CAF a retiré l’organisation de la CAN en 2025 à la Guinée, qui n’est pas prête. Dans la foulée, un appel à candidatures a été lancé dès l’annonce du retrait de la CAN 2025 à la Guinée. À cet effet, l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Maroc, la Zambie et le duo Nigeria-Bénin, sont en lice pour remplacer la Guinée. L’identité de l’heureux élu sera connue le 10 février 2023. Si l’Afrique du Sud, l’Algérie et le Maroc ont des arguments à valoir, pas de débats devant le Maroc qui se présente comme atouts meilleurs et indiscutables, surtout. En effet, le Maroc dispose, à lui seul, des particularités qui font de lui le candidat parfait.

Evrard Fulgérale

Ce n’est plus à prouver, le Maroc est l’une des grandes nations de football en Afrique, même à l’international. Le parcours historique des Lions de l’atlas à la coupe du monde Qatar 2022 est un exemple palpable. Mais, cela n’est pas suffisant pour faire du Maroc le meilleur candidat à l’organisation de la CAN 2025. Ce qui rend le Maroc spécial, ce sont ses atouts hors normes et uniques. La force de l’expérience pour avoir organisé plusieurs grandes compétitions, la disponibilité des infrastructures de qualité, la stabilité politique, la sécurité font, entre autres, les atouts du Maroc.

Le Maroc a déjà fait ses preuves

Le Maroc a une grande expérience en matière d’organisation des grands événements footballistiques. Les demi-finalistes de la coupe du monde 2022 ont été pays hôte avec succès deux éditions de la Coupe du monde des clubs respectivement en 2013 et 2014. Mieux, l’édition 2022 de cette compétition qui a été très bien préparée pour le mois de février 2023. Un peu plus loin, le Maroc a aussi organisé avec brio le CHAN en 2018, la CAN féminine en 2022, qui reste, jusqu’ici, la plus réussie de l’histoire de la compétition. Que dirions nous encore ! Le Maroc a aussi abrité plusieurs autres compétitions d’envergure mondiale avec professionnalisme, notamment les finales de la Ligue des champions, et autres.

Le Maroc a une avance considérable et remarquable

Le Maroc est le seul pays africain qui remplit le cahier des charges de la FIFA pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026 à 48 Équipes et était d’ailleurs le seul candidat face à la candidature du trio USA - Canada - Mexique. Une Task Force composée de dizaines d’experts avaient sillonné tout le Maroc pendant plusieurs mois avant de lui attribuer une note au-delà de la moyenne. Ce qui a rendu sa candidature éligible à la coupe du monde sous le nouveau format de 48 équipes. Sachant que la CAN 2025 sera à 24 équipes, le Maroc est bien dans les cordes et dans la gamme.

De plus, le Maroc possède sans conteste la meilleure offre touristique du continent africain, avec des infrastructures de premier plan (hébergements et transports) et des terrains de football répondant aux standards internationaux.

Des infrastructures au top mis plusieurs fois à disposition d’autres pays africains

En raison des exigences de la CAF concernant la conformité des stades pour la réception de matchs internationaux, de nombreux pays se sont tournés vers le Maroc pour jouer leurs matchs à domicile. Entre les enceintes de Casablanca (67 000 places), Rabat (65 000), Marrakech (45 000 places), Fès (45 000), Tanger (45 000) ou encore Agadir (45 000), des stades modernes sont déjà sur place au Maroc. Ces derniers sont régulièrement mis à contribution pour le championnat national.

Le Maroc dispose, en gros, de plus de 200 pelouses synthétiques aux normes, d’une vingtaine de stades avec pelouses naturelles et éclairages aux normes, des centres régionaux de formation ainsi que le fameux Complexe Mohammed VI de Football, infrastructure unique en Afrique. Ces installations offrent des équipements de pointe, conformes aux standards de la FIFA, qui font de ce joyau du football marocain l’un des complexes sportifs les plus importants et performants de la planète. Tant d’atouts qui font du Maroc le candidat plus que parfait pour une bonne organisation de la CAN 2025.

N’ayant pas organisé la compétition depuis 1988, voir le Maroc organiser la CAN 2025 suivrait aussi la logique des choses. Le pays qui avait déjà postulé pour l’organisation de plusieurs éditions de la Coupe du monde en vain, peut prendre la CAN 2025 pour faire encore une nouvelle fois ses preuves et dissiper d’éventuels doutes.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

25 janvier 2023 par Judicaël ZOHOUN




Voici les mouvanciers qui ont rejeté la révision de la constitution


2 mars 2024 par Ignace B. Fanou
La proposition de loi portant révision de la loi fondamentale du (...)
Lire la suite

Rejet de la loi portant révision de la constitution


2 mars 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La proposition de loi portant révision de la loi fondamentale du (...)
Lire la suite

Dandi Gnamou dresse les axes de son mandat


2 mars 2024 par Marc Mensah
Élue présidente de la Haute Cour de Justice, vendredi 1er mars 2024, (...)
Lire la suite

Prof Dandi Gnamou élue présidente de la Haute Cour de Justice


1er mars 2024 par Marc Mensah
Professeure Dandi Gnamou est la nouvelle présidente de la Haute Cour (...)
Lire la suite

Dandi Gnamou élue présidente de la Haute Cour de Justice


1er mars 2024 par Judicaël ZOHOUN
La Professeure Dandi Gnamou vient d’être élue présidente de la (...)
Lire la suite

Ibrahim Izou-Deen prend fonction à la CENA


1er mars 2024 par Marc Mensah
Nommé au Conseil Electoral en remplacement de Nicolas Assogba, (...)
Lire la suite

Une délegation du gouvernement béninois à frontières avec le Niger


29 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une délégation gouvernementale conduite par le ministre d’Etat en (...)
Lire la suite

Le Bénin sollicite la Hollande pour financer l’aménagement du lac Nokouè


29 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les conclusions de la phase 2 des études du Projet d’Aménagement et (...)
Lire la suite

Les explications de la SBEE sur les coupures répétées d’électricité


28 février 2024 par Marc Mensah
La Société Béninoise de l’Energie Électrique (SBEE) a donné les (...)
Lire la suite

Moubarak Soumanou, nouveau directeur de l’APIEx


28 février 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres, ce mercredi 28 février 2024, Moubarak (...)
Lire la suite

DREAM BEACH SARL agréée pour construire un hôtel 5 étoiles à Cotonou


28 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La société DREAM BEACH SARL est agréée au régime spécifique du Code (...)
Lire la suite

Un nouveau secrétaire exécutif à la mairie de Ouidah


28 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La mairie de Ouidah a un nouveau secrétaire exécutif (SE). Il s’agit (...)
Lire la suite

Le président Omar Zniber décline ses priorités à la 55e session ordinaire


28 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les travaux de la 55e session ordinaire du Conseil des droits de (...)
Lire la suite

Les résultats accessibles sur aspirant.enseignementsuperieur.bj


28 février 2024 par Marc Mensah
Les résultats de la campagne d’inscription au Fichier National des (...)
Lire la suite

Jose B ZAU présente ses lettres d’accréditation au Chef de l’Etat


28 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
L’Ambassadeur de la République d’Angola près la République du Bénin, (...)
Lire la suite

La phase 2 du PSAO lancée pour renforcer les capacités des douaniers (...)


27 février 2024 par Akpédjé Ayosso
La directrice générale des Douanes, Adidjatou Hassan Zanouvi, a lancé (...)
Lire la suite

Une initiative de TALON portée par la Conférence des chefs d’Etat


27 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les sanctions de la CEDEAO contre le Burkina Faso, le Mali, la Guinée (...)
Lire la suite

Les innovations à la CBDH avec la loi en examen à l’Assemblée


26 février 2024 par Marc Mensah
La première session extraordinaire de l’Assemblée nationale au titre (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires