lundi, 8 août 2022 •

557 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Assaut violent des migrants à Nador

Le Maroc déterminé à lutter contre les réseaux de trafic d’êtres humains




Des migrants clandestins ont tenté vendredi 24 juin 2022 de franchir la clôture séparant le Royaume du préside occupé de Melilia. Cet événement qui a fait plusieurs décès et blessés, est l’acte des réseaux mafieux internationaux. Le Maroc qui a toujours plaidé pour une migration humaniste est déterminé à poursuivre la lutte contre les réseaux internationaux de trafics d’êtres humains.

Une migration humaniste, globale, pragmatique et responsable : telle est la vision prônée par le Royaume du Maroc. Cette terre d’accueil et d’hospitalité a enregistré, vendredi dernier, une tentative d’assaut de migrants clandestins au niveau de la province de Nador. Près de 2.000 migrants ont tenté d’entrée dans l’enclave espagnole de Melilla, au nord du Maroc. Les assaillants se sont infiltrés par la frontière avec l’Algérie.

Ils ont orienté leur attaque vers le poste dit Bario-Chino réservé au passage des riverains et vers Melilia avant sa fermeture en 2020 en raison du Covid-19.
Le nombre important de migrants à ce poste doté de 4 couloirs étroits a entraîné une bousculade. Cet assaut d’une grande violence s’est soldé par 23 décès de migrants et 76 blessés dont 18 toujours hospitalisés. Armés de bâtons, machettes, pierres et couteaux, les assaillants ont blessé 140 agents des forces de l’ordre. Ces derniers ont agi avec professionnalisme et dans le respect des lois et des règlements en matière du respect des droits de l’homme. Un agent des Forces de l’Ordre est toujours hospitalisé.
Maroc, terre d’accueil mais pas de trafic
Selon les informations, cet assaut est l’œuvre des réseaux mafieux internationaux qui se livrent au trafic d’êtres humains en instrumentalisant des migrants venus de l’extérieur du Maroc.
L’attaque a été organisée et planifiée. Les meneurs étaient aussi bien aguerris aux profils de miliciens et d’anciens militaires.

Déplorant cette tragédie humaine, le Maroc a réaffirmé sa détermination à continuer la lutte sans merci contre les réseaux de trafic. Ces 5 dernières années, les autorités marocaines ont démantelé plus de 1300 réseaux. Depuis 2017, plus de 360.000 tentatives d’émigration irrégulière ont été avortées (63.000 en 2021 et 26.000 jusqu’à mai 2022). Le Maroc organise aussi un programme de retour volontaire. Plus de 8100 ressortissants africains ont bénéficié de ces retours volontaires (environ 2400 personnes retournées en 2021 et plus de 1100 en 2020).

La SNIA, une initiative inclusive et solidaire

En 2013, le Maroc a initié sur instruction du Souverain, la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA). A travers cette initiative, plus de 50.000 ressortissants de pays africains frères et amis du Maroc ont régularisé leur situation administrative. Ces personnes ont bénéficié d’un plan national d’intégration leur permettant d’accéder pleinement aux services sociaux, éducatifs, médicaux et économiques à l’instar des nationaux.

Dans le cadre de la gestion humanisée des frontières, le Maroc a adopté en 2020, un référentiel de procédures standards pour un système d’orientation et de prise en charge des migrants secourus en Mer ou appréhendés au niveau des frontières.

Les milliers de subsahariens qui vivent au Maroc sont tous pleinement intégrés ; c’est la preuve que le Maroc applique les engagements internationaux du Royaume en matière de migration et d’asile et en matière de respect des droits de l’homme.
La mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA) a valu la désignation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en tant leader de la migration en Afrique.

La Coopération Sud-Sud en tant que levier majeur

Selon le ministère des Affaires Etrangères du Maroc, « le contexte post-Covid, la guerre en Ukraine et la crise alimentaire qui se profile exacerbent le défi migratoire et nécessite plus que jamais des actions concrètes en termes de solidarité agissante et d’appuis pluriels ». Le Roi Mohammed VI prône une coopération sud-sud solidaire et agissante. La coopération Sud-Sud est un « levier majeur pour niveler les différentiels de développement et permettre de stabiliser les régions pourvoyeuses de migrants ».
Le Maroc appelle à une solidarité agissante entre le Nord et le Sud à travers des solutions structurelles de développement durable et d’encouragement des flux légaux. Le Royaume du Maroc reste déterminé pour renforcer la coopération avec l’ensemble des partenaires dans le cadre de la responsabilité partagée pour une meilleure sécurité régionale.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

28 juin 2022 par Akpédjé Ayosso




Un bus de transport en commun en feu à Parakou


8 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Un bus de transport en commun a pris feu ce dimanche 07 août 2022 à (...)
Lire la suite

Wilfried Houngbédji annonce la réouverture du Coteb


8 août 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le Complexe Textile du Bénin (Coteb) sera bientôt rouvert. L’annonce a (...)
Lire la suite

« Ecce Homo », le film qui retrace le parcours du Cardinal (...)


8 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
En 52 mn, l’on pourra désormais suivre le parcours du Cardinal Bernardin (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida dénonce une campagne précoce


8 août 2022 par Ignace B. Fanou
La finale du tournoi de football en l’honneur de feu Paulin Tomanaga ne (...)
Lire la suite

L’OCRC alerte sur de nouveaux cas de sextortion


8 août 2022 par Akpédjé Ayosso
L’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (OCRC) alerte sur (...)
Lire la suite

Les membres d’une famille se disputent une dépouille


8 août 2022 par Akpédjé Ayosso
En pleine veillée de prières pour défunt, le corps d’une vieille dame a (...)
Lire la suite

Voici le PAG 2021-2026


8 août 2022 par Marc Mensah
Transformer les avancées en prouesses au cours de cinq années (...)
Lire la suite

Un nouveau parti regroupant PRD et UP en gestation


7 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le Parti du renouveau démocratique (PRD) et l’Union Progressiste (UP) (...)
Lire la suite

Dr Amour Zinsou n’est plus


7 août 2022 par Akpédjé Ayosso
L’université de Parakou en deuil. Dr Amour Zinsou est passé de vie à (...)
Lire la suite

La mère de l’artiste Don Métok inhumée à Allada


7 août 2022 par Akpédjé Ayosso
La mère du chanteur béninois Ignace Don Métok a été inhumée ce samedi 06 (...)
Lire la suite

Une solution pour transmettre des données via la lumière "LiFi


6 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Deux étudiants de l’Institut National Supérieur de Technologie (...)
Lire la suite

« Nous sommes sortis des situations où il y avait une flambée de cas (...)


6 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin a procédé à la fermeture du centre de traitement Covid-19 (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo reçoit la visite du président Talon


6 août 2022 par Marc Mensah
Avant son départ en France pour la poursuite de ses soins, l’ancien chef (...)
Lire la suite

Un jeune interpellé avec des faux billets de banque


5 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Un jeune homme a été arrêté ce jeudi 04 août 2022 avec des faux billets de (...)
Lire la suite

Pas de lien entre la présence de Macron et la libération de (...)


5 août 2022 par Marc Mensah
La libération d’une trentaine de détenus au Bénin est liée à la visite (...)
Lire la suite

Le dépôt légal opérationnel en ligne au Bénin


5 août 2022 par Marc Mensah
Plus besoin de se déplacer à la bibliothèque nationale à Porto-Novo pour (...)
Lire la suite

Ce que devait inspirer les 3 monuments inaugurés à Cotonou (W. (...)


5 août 2022 par Marc Mensah
Le chef de l’Etat Patrice Talon envoie un message aux Béninoises et (...)
Lire la suite

L’ex DG de l’AnaTT, Thomas AGBEVA inhumé ce samedi


5 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’ancien directeur général de l’Agence nationale des transports terrestres (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires