samedi, 29 avril 2017 •

152 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Assemblée Nationale

Le Gouvernement invité à clarifier la situation des 400 agents de l’Onasa sans salaires




La gestion de l’Office National d’Appui à la Sécurité Alimentaire (ONASA) était au cœur d’une question orale sans débat adressée au gouvernement par l’honorable Mohamed Gibigayé. A travers cette interpellation, l’auteur de question , voudrait en savoir de mieux sur le sort des 400 agents sans salaires.
La démarche du député se fonde sur le respect des textes de l’institution et vise précisément que l’exécutif fasse la lumière sur l’impact du fonctionnement de l’ONASA concernant le quotidien des populations béninoises, les difficultés auxquelles font face l’ONASA et sur les réformes engagées ou envisagées par le Gouvernement au profit de l’ONASA, notamment vis-à-vis du personnel de gestion des boutiques-témoin.
N.A
Lire le contenu de la question Honorable Mohamed Gibigayé

Député à l’Assemblée nationale
7e législature Porto-Novo

Question orale sans débat au Gouvernement

Objet  : Situation et sort salarial des 400 agents de l’ONASA
Suite à la crise alimentaire mondiale de 2008 dont les lourdes conséquences n’ont pas épargné notre pays le Benin, le Gouvernement d’alors a décidé de renforcer les attributs de l’Office National d’Appui à la Sécurité Alimentaire (ONASA) qui, par le passé était l’Office National des Céréales (ONC) en créant des boutiques-témoins dans toutes les 77 communes du Bénin dans le but de rendre plus accessibles les produits vivriers aux populations. Le décret N° 1859/ MAFP/ SGM/ DRH/ONASA/ SA avait alors été pris et l’avis de recrutement N° 484 /ONASA/ DG/ DFF / CP/ SA, lancé.
A l’époque, près de 300 agents ont été intéressés par cette décision de renforcement de l’ONASA qui, en fait, est un office à caractère social crée par le Gouvernement en vue d’assurer en tout temps et en tout lieu la sécurité alimentaire à chacun et à tous. Par ailleurs, il faut mentionner que l’ONASA, à travers les boutiques-témoins, procède également à la commercialisation du riz « Don Japonais » depuis des décennies, et également des opérations d’envergure nationale comme la ‘’Solidarité Nationale’’ pour permettre aux populations de s’approvisionner pour gérer les périodes de soudure.
Après leur recrutement et formation en 2008, les 300 agents ont pris service dans les boutiques-témoins dans les 77 communes et à ce jour, l’effectif du personnel a évolué en raison des besoins et pourrait dépasser les 400 personnes, selon nos sources. On en était là quand des difficultés ont surgi à l’ONASA, notamment au niveau du personnel. Des problèmes de carrière qui ont pour nom entre autres, l’absence de statut juridique de travail régulier depuis 2008 à ce jour, l’absence de prospection, l’absence de primes de responsabilités aux gérants, l’absence de primes de rendement dans le cadre des grandes opérations suscitées, l’absence de primes des salissures et d’entretien, l’absence d’avancement dans la carrière etc. Face à ce triste tableau de la situation sociale et salariale à l’ONASA, des démarches et actions ont été entreprises par les intéressés vis-à-vis de leur hiérarchie. Mais au regard de la situation actuelle du personnel, il est loisible de conclure qu’on est toujours à la case départ.
Dans le cadre de ses attributions régaliennes et conformément aux dispositions de son règlement intérieur, la Représentation nationale voudrait avoir du Gouvernement, des réponses aux questions ci-après :
1- Quel est l’impact du fonctionnement de l’ONASA sur le quotidien des populations béninoises ?
2- Quelles sont les difficultés auxquelles fait face par ces temps de réforme, l’ONASA ?
3-Quelles sont les réformes engagées ou envisagées par le Gouvernement au profit de l’ONASA, notamment vis-à-vis du personnel de gestion des boutiques-témoin ?

Fait à Porto-Novo, le 13 Octobre 2016,

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 octobre 2016 par Dg24h



Le dossier Icc-services renvoyé à une date ultérieure

29 avril 2017 par Dg24h
Le dossier Icc-services a été rouvert ce vendredi 28 avril, à la Cour (...)
Lire la suite

« Les trottoirs ne sont pas des dépotoirs d’ordures » selon le 2ème (...)

27 avril 2017 par Dg24h
« C’est la dernière sensibilisation que nous allons faire. La prochaine (...)
Lire la suite

Des Ong proposent des réformes pour l’éradication de la corruption

27 avril 2017 par Dg24h
« L’intégrité et la lutte contre la corruption au Bénin », c’est sur ce (...)
Lire la suite

Macron et Le Pen ont une vision de développement pour l’Afrique, selon (...)

25 avril 2017 par Dg24h
La présidentielle française du 23 avril 2017 a porté en triomphe le (...)
Lire la suite

La loi portant identification des personnes physiques adoptée

25 avril 2017 par Dg24h
Les parlementaires réunis en séance plénière, ce lundi 24 avril, ont (...)
Lire la suite

Patrice Talon reçoit le Roi de Nikki

25 avril 2017 par Dg24h
Le président de la République a reçu en audience ce lundi 24 avril sa (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires