dimanche, 26 février 2017 •

visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Lancement d’une nouvelle plateforme dans le système agricole




Le conseiller technique à l’aménagement et à l’équipement rural, Michel Kouessi Mègnanglo, représentant le ministre en charge de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche, a lancé ce vendredi à l’Infosec de Cotonou, la branche nationale de l’Assemblée pour l’adaptation basée sur les écosystèmes pour la sécurité alimentaire (EBAFOSA-Bénin).

EBAFOSA est une plateforme panafricaine inclusive qui permet la mise en œuvre d’une stratégie de développement axée sur la sécurité alimentaire et adapté aux changements climatiques. L’objectif principal du lancement de la plateforme est de promouvoir EBAFOSA entre les différentes parties prenantes dans le pays, de mettre en place la plateforme inclusive nationale afin de valoriser l’impact des efforts des parties prenantes sur la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire, la lutte contre les changements climatiques et le chômage des jeunes.
Selon le Dr Emile HOUNGBO "EBAFOSA-Bénin est une organisation de personnes volontaristes engagées pour l’adaptation aux changements climatiques et la sécurité alimentaire au Bénin. Elle est composée de toutes les catégories d’acteurs de l’économie nationale".
Il par ailleurs précisé que « Le lancement d’EBAFOSA-Bénin consacre une ère nouvelle dans les stratégies d’atténuation et d’adaptation aux effets pervers des changements climatiques, à travers le développement d’une agriculture basée sur les écosystèmes et des chaînes de valeurs agricoles importantes pour le Bénin ».
Il faut souligner que la mobilisation des membres pour la mise en place de l’EBAFOSA-Bénin a commencé depuis août 2015. Une centaine (100) de membres sont déjà inscrits, mais cela doit se poursuivre, a-t-il expliqué. La force d’EBAFOSA-Bénin devra résider dans la primauté qu’il accordera aux idées, à l’engagement et à l’action sur le plan de relations institutionnelles conformément au contexte des ODD, de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, des conclusions des travaux de la COP21 et de la COP22.
M. Michel Kouessi Mègnanglo quant à lui, a invité toutes les institutions à apporter quelque appui que ce soit ou des facilitations diverses dans la réalisation des activités d’EBAFOSA-Bénin qui cadre avec les objectifs du gouvernement du Bénin, tout en ajoutant que le ministère de l’Agriculture reste disposé à l’accompagner.
La cérémonie a été aussi marquée par la signature du certificat de reconnaissance de la création de la branche nationale d’ EBAFOSA-Bénin et d’autorisation d’exécuter ses activités sur le territoire béninois.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 novembre 2016 par La Rédaction



Le Tribunal de Lokossa en feu

24 février 2017 par Dg24h
Une partie du Tribunal de première instance de 2ème classe de Lokossa (...)
Lire la suite

Le Bénin épinglé par Amnesty International

24 février 2017 par La Rédaction
Le mercredi 22 février 2017, Amnesty International a présenté dans 159 (...)
Lire la suite

La Cour suprême conforte le pouvoir de Sévérin Adjovi

24 février 2017 par La Rédaction
Après avoir gagné le combat de la destitution enclenchée contre sa (...)
Lire la suite

« 2016 a été une année terrible pour les droits de l’Homme »

23 février 2017 par La Rédaction
Le respect des droits de l’Homme n’a pas connu d’évolution en 2016. (...)
Lire la suite

Des examens pour valider la Licence et le Master délivrés par les (...)

23 février 2017 par La Rédaction
L’administration Talon désinfecte totalement l’enseignement supérieur (...)
Lire la suite

Bientôt une police des pêches au Bénin

23 février 2017 par La Rédaction
Conformément à la loi du 7 août 2014 relative à la pêche et à (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires