mercredi, 29 mars 2017 •

363 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Fêtes de fin d’années

La venue du père Noël reportée dans certains ménages

Par Boniface CAKPO




Ce 25 décembre 2016 n’a pas été trop mouvementée à Cotonou. Certains parents ont pu acheter des cadeaux à leurs enfants mais d’autres se sont contentés d’offrir des mets aux enfants tout en leur rassurant que la venue du père Noël est prévue pour l’après 25 décembre.

« Nous, on n’a pas pu fêter le dimanche 25 décembre, les cadeaux n’étaient pas prêts à cause des moyens, mais on s’est donné rendez-vous pour ce mercredi 28 décembre 2016 pour fêter la Noël aux enfants en famille, vu que nous avons finalement réuni les cadeaux », a affirmé Mme Alida, éducatrice de formation et décoratrice.
Elle a confié qu’elle a eu à emballer au cours de cette période des cadeaux à valeur de 1000 f, 30 000 f et même de 100.000. Et d’autres parents viennent encore pour faire emballer des cadeaux à leurs enfants.
Certains ne sont pas venus à temps parce qu’ils ont reçu tardivement leur salaire de décembre et ont connu un léger retard pour l’achat des jouets.
« C’est ce dimanche 25 décembre même que mon patron m’a donné mon salaire, donc je ne pouvais pas payer les cadeaux à temps, puisque je n’avais pas d’argent sur moi. C’est pourquoi, je suis venu payer aujourd’hui les cadeaux aux enfants », a déclaré Alain, employé dans une entreprise à Cotonou, au lendemain de Noël.
La conjoncture économique difficile, source de l’insatisfaction
Pour certains, ce retard dans la satisfaction des enfants s’explique par la situation économique du pays. Il s’agit, d’une morosité économique qui se traduit par un calme plat sur le plan festif à Cotonou ce dimanche 25 décembre 2016.
Selon Hubert Djossou, étudiant, c’est le pouvoir en place qui n’a pas satisfait les attentes des populations, vu qu’à l’avènement du régime Talon, des emplois ont été supprimés et les commerçants, sommés de quitter les abords des rues avant fin décembre 2016.
« Même, des fonctionnaires n’ont plus accès à certaines primes dues à leurs postes », a-t-il conclu.
Selon Mme Jocelyne, vendeuse de jouets et d’autres articles à Gbégamey, les clients viennent juste s’enquérir des prix des produits mais retournent sans faire le moindre geste. Elle a souligné que l’année passée, on se plaignait de la mévente, mais c’était mieux par rapport à cette année. Elle avoue avoir fait de grands bénéfices, « puisque les parents achetaient beaucoup des cadeaux de fêtes et je rentrais bien dans mes frais ».
Pour Al mouktar Doga, la dévaluation du naira au Nigéria a occasionné la réduction des importations venant du Bénin sur le territoire nigérian. Une conjoncture qui a impacté négativement les activités économiques au Bénin. Pour lui, si les fêtes passées ont été une réussite dans bon nombre de ménages, c’est parce que les ressources du pays étaient dilapidées.
Le sort des jouets invendus
La fête de Noël passée, les vendeurs se retrouvent avec un stock important de jouets non écoulés. Les activités économiques connaissent de moins en moins de rentabilité à l’orée des fêtes. Du coup, les articles non vendus posent un problème de conservation.
« On laisse les jouets, on attend le 31 décembre. Dans la journée du 31, nous les rangeons dans des cartons, soit nous les emballons et puis l’année prochaine, on les remet sur les marchés tout en les complétant avec de nouveaux jouets pour la vente », a expliqué Marlyse, vendeuse d’articles de fête dans la ville de Cotonou.
« Les jouets sont déjà achetés, on ne peut plus les retourner chez les fournisseurs. On n’est obligé de les amener dans nos magasins, et l’année prochaine, on le remet en vente », a affirmé Germain, commerçant à Cotonou. Il précise que ces jouets sont conservés dans un magasin bien dallé pour les mettre à l’abri de la poussière et autres intempéries.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

28 décembre 2016 par La Rédaction



La réforme partisane, un point qui reçoit l’assentiment des (...)

28 mars 2017 par Dg24h
Parmi les innovations constitutionnelles annoncées par le gouvernement (...)
Lire la suite

Un forum national pour débattre de la Couverture Santé Universelle (CSU) (...)

28 mars 2017 par La Rédaction
La salle bleue du Palais des Congrès de Cotonou arbrite depuis ce matin (...)
Lire la suite

Des coups de feu au sein du CHD Goho révoltent les usagers

28 mars 2017 par Dg24h
Les usagers du Centre hospitalier départemental (CHD) Goho, dans la (...)
Lire la suite

Vers l’élimination du paludisme chez la femme enceinte

28 mars 2017 par Dg24h
L’Institut Chant d’oiseau de Cotonou abrite les 27 et 28 mars 2017, la (...)
Lire la suite

Le ministère de l’agriculture paralysé dès jeudi prochain

27 mars 2017 par Dg24h
Le Syndicat national des travailleurs du développement rural (...)
Lire la suite

Les autorités mettent en garde contre la viande avariée sur le (...)

27 mars 2017 par Dg24h
Compte tenu de la viande impropre à la consommation déversée sur le (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires