dimanche, 25 juin 2017 •

140 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

La vague rouge développe le concept "Mon vote n’est pas à vendre"




Les adeptes de la vague rouge ont changé de stratégies. A quelques jours de la fin de la campagne électorale, le concept « mon vote n’est pas à vendre » véhiculé par la marée humaine rouge a gagné plusieurs contrées du Bénin. Hier mercredi 2 mars 2016, après une grande caravane dans la ville de Cotonou, la vague rouge s’est rendue à un concert géant à Godomey auquel a participé le candidat Lionel Zinsou. A l’occasion, le candidat a exhorté les populations à la paix et la tolérance en cette période très sensible que traverse le Bénin.

Une marée humaine en rouge a envahi toutes les artères de la ville de Cotonou et de Calavi hier pour porter haut l’étendard du candidat Lionel Zinsou. Partie d’Akpakpa, carrefour "Le Bélier", la caravane a sillonné toute la ville avant de s’ébranler vers Godomey où a été organisé un géant concert de musique. C’était la totale avec une foule qui a pris de volume au fur et à mesure que la caravane en rouge évoluait. Dibi Dobo, GG Lapino, Miss Espoir et bien d’autres artistes ont charmé le public avec en toile de fond un seul thème dans leurs prestations : « Je ne dois pas vendre mon vote ». Ce concept est un appel à une prise de conscience devant la force de l’argent qui sert de moyen à certains candidats qui achètent la conscience des populations. Nul ne doit se laisser berner par les guichets dont les seuls objectifs constituent à séduire les citoyens à coup de billet de banque pour obtenir leurs suffrages. Ce nouveau combat, le candidat Lionel Zinsou l’a encore expliqué à ses sympathisants qui affirment être prêts à mouiller le maillot pour conduire leur candidat à la victoire au soir du 6 mars prochain.
La paix, la tolérance, l’acceptation de l’autre en dépit de sa différence sont les mots d’ordre lancé par cette vague rouge qui veut que la fête électorale finisse en beauté. Un tel message qui caractérise le discours politique de Lionel Zinsou juste au lendemain de la célébration du 26ème anniversaire de la conférence nationale, apparait comme un acte salutaire qui prouve bien l’attachement à la paix en cette période électorale. Tout le public était bien séduit par les propos de celui aura été le plus agressé lors de cette campagne électorale.
A ceux qui veulent comprendre pourquoi Lionel Zinsou a choisi d’utiliser la couleur rouge, il a répondu que c’est la couleur du courage et de la victoire, la couleur de la démocratie : Le rouge incarne l’amour, la paix et la victoire dans l’abnégation.
Appelant tous les Béninois à cultiver la paix, il demande à ses partenaires politiques de ne pas céder aux provocations en cette période de campagne électorale où certains individus mal intentionnés sabotent ses affiches. « Nous allons gagner dans la paix et la tolérance », a-t-il lancé aux populations qui ont massivement effectué le déplacement.
La vague rouge est donc désormais ancrée dans tous les cœurs. A deux jours de la fin de la campagne électorale, elle atteindra plusieurs localités du Bénin et aura un impact sérieux sur le, choix à opérer le dimanche prochain.
« Mon vote n’est pas à vendre » ou encore le « mouvement vote propre » est une initiative citoyenne qui a été lancée depuis dimanche dernier pour dire oui au Bénin Gagnant dans l’amour, la tolérance et la paix et non à l’achat de conscience. Elle vise à donner un carton rouge à la corruption électorale. Une manière de dire aux populations qu’elles méritent mieux que ce que certains candidats leur proposent en achetant leur conscience. Leur voix vaut plus que 10 ou 20 000 F CFA. Elle est inestimable. Les populations ont le pouvoir de changer leur vie, la vie de la Nation. Ce pouvoir c’est le bulletin de vote. Elles ne doivent donc pas le brader. Et pour y arriver, un bon choix s’impose. La jeunesse doit choisir entre 20 000 F CFA aujourd’hui et un emploi demain.
Les messages des artistes ont tourné autour de ce concept pour amener les populations à faire le choix qu’il faut pour le développement du pays. C’est parce que certains candidats ont échoué sur la confrontation des idées qu’ils ont envahi le terrain de la corruption, de l’achat de conscience. C’est parce qu’ils n’ont rien à offrir au peuple pour les 5 ans à venir qu’ils lui proposent 20 000 voire 100.000 F CFA aujourd’hui. Le peuple se doit alors d’être vigilant pour barrer la route aux imposteurs.

Amir NABIL

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

3 mars 2016 par La Rédaction



Le Réseau des parlementaires pour la paix sera installé lundi

24 juin 2017 par Dg24h
La cérémonie de lancement officiel des activités du réseau des (...)
Lire la suite

Le dossier RB renvoyé au mardi 27 juin 2017

23 juin 2017 par Dg24h
Affaire RB Le président du Tribunal de première instance de Cotonou a (...)
Lire la suite

« Personne ne peut nous arracher la RB », déclare Nicephore (...)

23 juin 2017 par Dg24h
Le président d’honneur du parti la Renaissance du Bénin (RB) a déclaré en (...)
Lire la suite

Vingt accusés du dossier Icc-services devant la Cour lundi (...)

21 juin 2017 par Dg24h
Une vingtaine d’accusés dans le dossier Icc-services comparaîtront (...)
Lire la suite

Claudine Prudencio demande la vulgarisation de la Convention (...)

20 juin 2017 par Dg24h
L’Assemblée nationale s’est penchée lundi dernier sur l’étude du projet de (...)
Lire la suite

L’honorable Paulin Gbénou relance le dossier de la Sonapra

16 juin 2017 par La Rédaction
Après son collègue Dakpè Sossou dans la logique d’une commission d’enquête (...)
Lire la suite

Mon Compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires