lundi, 20 février 2017 •

109 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

La représentante de la Banque mondiale au Bénin en tournée dans le Pendjari




La représentante résidente de la banque mondiale au Bénin Mme Katrina Sharkey a effectué du jeudi au Samedi dernier une tournée dans le nord Bénin pour apprécier le niveau de la mise en œuvre et l’impact du projet d’appui à la gestion des aires protégées (PAGAP).

Mme Katrina Sharkeyà la tête d’une forte délégation a démarré sa tournée jeudi dernier par la visite des microprojets des activités génératrices de revenus financés par la PAGAP au profit des communautés riveraines du parc.
Elle a ensuite visité la cascade de Tanougou, où la délégation a pu apprécier à sa juste valeur les initiatives écotouristiques et se convaincre des apports significatifs du PAGAP en termes de renforcement de capacité au groupement Tinssi spécialisé dans l’accueil, le guidage, l’hébergement et la restauration des touristes.
la tournée a pris fin par la visite des infrastructures réalisées par le projet à l’intérieur du parc Pendjari. Les entrées de Batia et de Porga rendues plus accueillant et très attrayants, les quatre miradors et les pistes à l’intérieur de la réserve réhabilitées grâce au financement du PAGAP ont été aussi visitées par la délégation.
Pour mieux apprécier l’impact du projet sur la protection de cette biodiversité, Katrina Sharkey et sa suite ont pris contact avec la faune et la flore du parc. Ainsi, à travers les indices kilométriques d’abondance et les indices kilométriques indirects, la mission a pu constater que les efforts de sécurisation sont entrain de porter leurs fruits.
Au terme de la tournée la représentante résidente de la banque mondiale au Bénin Katrina Sharkey s’est dite très impressionner des résultats encourageants du projet PAGAP, aussi bien au niveau des microprojets des activités génératrices de revenus que dans la réalisation des infrastructures à l’intérieur du Parc. Elle a réitéré la disponibilité de l’institution financière a accompagné les efforts du gouvernement du Bénin dans sa volonté de protéger la biodiversité, qui a-t-elle martelé est une préoccupation mondiale.
Le directeur général du centre national de gestion des réserves de faunes (CENAGREF) le Lieutenant-colonel Kuassi Robert Noudehou et le représentant du ministre du cadre de vie et du développement durable Huques Ahowesso ont apprécié les apports et l’assistance du PAGAP et souhaité que le projet se pérennise avec une projection sur d’autres communautés.

FINAFA H.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

15 janvier 2017 par La Rédaction



Wilfried Houngbédji apporte plus d’éclairage sur la décision du (...)

20 février 2017 par Dg24h
Invité ce dimanche 19 février 2017, sur le plateau de la chaîne Canal 3, (...)
Lire la suite

Le gouvernement de la Rupture rompt avec les manifestations (...)

20 février 2017 par Dg24h
La célébration de la journée internationale de la femme, telle qu’elle (...)
Lire la suite

La Rupture veut dépolitiser l’administration du système éducatif

17 février 2017 par La Rédaction
Le secteur de l’éducation va connaître durant le quinquennat de la (...)
Lire la suite

L’entreprise ADEOTI Sarl préfinance les travaux de bitumage de la route (...)

16 février 2017 par La Rédaction
Le Conseil des ministres du mercredi 15 février a autorisé la poursuite (...)
Lire la suite

Une délégation de l’Assemblée nationale au siège des Nations-Unies

15 février 2017 par Dg24h
Une délégation de l’Assemblée nationale du Bénin séjourne depuis quelques (...)
Lire la suite

Le bulldozer dans les rues de Lokossa, Comé, Dogbo et Aplahoué

15 février 2017 par Dg24h
L’opération libération des espaces publics est rentrée dans sa phase (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires