mercredi, 26 avril 2017 •

155 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

En profondeur

La parole du Président, les dérange




Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN

Après le rejet du Projet de loi portant révision de la Constitution, bien de Béninois ou de personnes s’interrogent sur les intentions du gouvernement et notamment de son Chef, le Président Patrice Talon. Le Chef de l’Etat va-t-il transmettre à nouveau le Projet à l’Assemblée nationale en prenant en compte les différentes observations qui sont faites par ceux qui ont des réticences ou des inquiétudes au sujet du contenu ? Tient-il toujours au mandat unique ou renoncera-t-il à cette option ? Ces préoccupations sont peut-être justifiées et il revient au Président Talon de répondre dans l’immédiat ou plus tard à ses compatriotes. Mais si le Chef de l’Etat décide de le faire plus tôt à travers son interview du samedi dernier diffusée sur plusieurs chaines de télévisions, c’est une bonne chose. Cela a permis de lever le doute sur ses intentions ou sa volonté de faire réviser ou non, coûte que coûte la loi fondamentale du Bénin. Les réponses du Président Talon, constituent également, des clarifications nécessaires à la compréhension de certaines propositions qu’il a faites pour ce texte de loi.
Il est clair désormais que Patrice Talon ne compte plus transmettre à nouveau ce Projet à l’Assemblée nationale, il accepte la décision du Parlement et dit humblement qu’il s’incline dans la mesure où il appartient à la nation et ce n’est pas la nation qui lui appartient. Le Président a également saisi l’occasion pour préciser qu’il n’est plus question de mandat unique car malgré sa bonne foi, il ne peut l’imposer à tout un peuple. La preuve a fait observer le Chef de l’Etat, est que les députés avaient la possibilité de faire des amendements au Projet de loi, de rejeter même tout ce que le gouvernement a proposé, s’ils pensent sincèrement que tout est mauvais et compromet l’intérêt général. Mais une minorité a décidé de bloquer le processus permettant ainsi au Parlement de rejeter le Projet de modification de la Constitution du Bénin.
Tout cela est désormais clair dans l’esprit des Béninois qui ont compris que le processus s’arrête là. Quant à ceux qui se demandent si les députés qui ont fait cette option, sont-ils sincères, de bonne foi, aiment-ils réellement leur pays, l’ont-ils fait pour leurs propres intérêts ou sont-ils au service de politiciens revanchards ? Toutes ces questions donc auront une réponse plus tard dans la mesure où certains Béninois ont du mal à garder les secrets ou sont prêts à tout dévoiler dès qu’ils ne trouvent plus leurs comptes ou leurs intérêts sont menacés.
Patrice Talon, a levé le voile, a dit sa vérité : plus de révision de la Constitution avec lui, plus de mandat unique. Et voilà, cela est source d’une nouvelle polémique entretenue par ceux qui l’accusent de vouloir présenter sa candidature à la présidentielle de 2021. Et pourtant, le Président Talon a été clair sur la question. « 2021 est encore loin et en son temps, j’aviserai » a déclaré le Président Talon. Mais déjà certains lui font des procès d’intentions. La parole du Président dérange. Et il revient à chaque Béninois, de se demander, ce qu’on gagne en s’acharnant encore contre le Président de la République, en le soupçonnant de vouloir présenter sa candidature à l’élection de 2021, alors qu’il a bien dit que pour le moment, il préfère travailler pour répondre aux attentes, aux préoccupations sociales de son peuple.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 avril 2017 par Dg24h



Bio Tchané décroche 100 milliards FCFA pour le Bénin

21 avril 2017 par La Rédaction
Bonne nouvelle pour l’entame de l’an 2 du gouvernement de Patrice Talon. (...)
Lire la suite

Après Soglo, Azannaï rend visite à Tévoédjrè

18 avril 2017 par Dg24h
L’ancien ministre délégué chargé de la défense nationale de Patrice Talon, (...)
Lire la suite

Le Plp dénonce la mal gouvernance sous Talon et apprécie les analyses (...)

18 avril 2017 par Dg24h
Le Parti pour la Libération du Peuple (Plp) était en Conseil national, (...)
Lire la suite

L’Alliance ABT donne l’exemple à la classe politique

14 avril 2017 par Dg24h
L’Alliance ABT vient de poser un acte inédit en sanctionnant un de ses (...)
Lire la suite

Le député Affo Obo Tidjani suspendu par l’Alliance ABT

13 avril 2017 par Dg24h
Publiè
Lire la suite

La loi sur les droits des personnes handicapées adoptée

13 avril 2017 par La Rédaction
Le parlement béninois vient de préparer une injustice à l’endroit des (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires