jeudi, 27 avril 2017 •

visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Promotion des produits d’exportation

La filière karité à l’honneur au Bénin




Plus de 400 participants d’une trentaine de pays participent à une conférence internationale sur le Karité à Cotonou depuis ce lundi 13 mars 2017. Cette rencontre qui est à sa 10ème édition est placée sous le thème « karité 2017, graine du changement ». Il s’agit d’un cadre de réflexion sur les stratégies à adopter pour valoriser la filière sur le contient africain.

La filière Karité impacte de nombreuses femmes au Bénin selon Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement. « Au Bénin, plus de 200000 femmes vivent directement des produits et activités en lien avec le karité. Ces éléments font du karité le troisième produit d’exportation de notre pays », précise le ministre en ajoutant qu’il est question d’une filière très importante dont l’exploitation de plein potentiel est de nature à conduire notre pays vers le progrès et nos compatriotes à sortir un peu plus de la pauvreté.
Pour Gilles Adamon, président de l’Association karité Bénin (Akb), des défis s’imposent davantage pour accroitre la filière karité. Il s’agit, selon ses explications, « d’engager une politique volontariste de préservation et de gestion durable de la ressource karité, d’achever le travail d’organisation de la filière auquel s’attache sans relâche l’Akb depuis trois ans, d’investir massivement dans les infrastructures et les équipements pouvant permettre aux personnes ramasseuses et transformatrices d’accroitre le rendement et d’améliorer la qualité de leur production, d’améliorer l’accès aux zones de collecte du karité, à travers une politique d’entretien des pistes rurale durant la période de ramassage du karité ».
Selon Moumouni Konaté, président de l’Alliance globale du Karité, le produit, objet de la présente assise (qui réunit des pays d’Afrique et de l’Europe) revêt une importance particulière pour les populations. Le karité est utilisé comme un ingrédient thérapeutique pendant la saison sèche, il représente aussi une source de revenu pour les femmes rurale, selon lui. Ce produit qui est utilisé dans l’alimentation et la nutrition, nourrit aussi bien la peau.
Ces efforts qui concourent à la promotion et la valorisation de la filière pourront être récompensés à juste titre, si les décideurs prennent conscience de certains phénomènes comme les aléas climatiques et les feux de végétation et œuvrer davantage au repeuplement des parcs de karité.

Boniface CAKPO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 mars 2017 par Dg24h



Abdou-Kader Rabiou condamné à 20 ans de travaux forcés

27 avril 2017 par Dg24h
La Cour siégeant ce mercredi pour connaître du 30ème dossier inscrit au (...)
Lire la suite

« L’accès généralisé à l’eau potable est l’une de nos priorités » selon Bio (...)

26 avril 2017 par Dg24h
Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut retenir du sejour de Lehady Soglo en Turquie

26 avril 2017 par Dg24h
Présent à Istanbul en Turquie depuis le dimanche dernier dans le cadre (...)
Lire la suite

Le soldat André Kitty condamné à 12 ans de travaux forcés

26 avril 2017 par Dg24h
La Cour d’assises de Cotonou a condamné ce mardi 25 Avril 2017 André (...)
Lire la suite

Un corps en décomposition découvert à Lokossa

26 avril 2017 par La Rédaction
Dans la soirée de ce lundi 24 avril, il a été découvert à Lokossa, le (...)
Lire la suite

Nouvelle approche pour élaborer des remèdes antipaludiques

25 avril 2017 par Dg24h
Julien Chongwang Lecture rapide Des recherches montrent que les (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE

Derniers articles

Autres vidéos





Les plus populaires