samedi, 21 janvier 2017 •

184 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Journées pédagogiques sans les vacataires

La fausse note dans la préparation de la rentrée scolaire au Bénin

Marie Soeur Tampily




La prochaine rentrée des classes, c’est pour bientôt et déjà, il faut signaler les journées pédagogiques organisées hier jeudi à l’intention des enseignants. Malheureusement, à cette importante séance, il est à déplorer une énième fois, l’absence des vacataires qui forment la grande masse des professeurs dans nos collèges.

Hier, jeudi 29 septembre 2016, il a été organisé les journées dites pédagogiques à l’intention des enseignants. Celles-ci sont placées sous le thème " Le respect de la hiérarchie dans l’enseignement secondaire général en République du Bénin : Etat des lieux et perspectives " . Ils sont très nombreux à suivre lesdites journées et on ne peut que s’en féliciter puisqu’il s’agit comme c’est de tradition, de bien préparer la rentrée des classes. Il faut remercier également ceux qui ont conçu ces journées pédagogiques sans oublier les encadreurs .
Malheureusement, force est de constater une énième fois avec tristesse et larmes, l’absence des vacataires. Un oubli pitoyable ou impitoyable qui traduit une nouvelle fois ce qui a l’air d’un non amour de cette catégorie d’enseignants sans qui, il n’y aura pas vraiment rentrée, sans qui, tout collège sera en déficit d’éducateurs, sans qui,le travail ne marche pas.
Quel crime ont-ils commis au juste pour que ce mal traitement leur soit infligé en plus du fait que dans les structures de direction des collèges, ils ne sont pas inclus, qu’ils ne bénéficient d’aucune aide médicale et que dès le mois d’avril, ils ne sont plus payés ? Un désordre qui ne dit pas son nom. Le gouvernement du nouveau départ en général et le ministère de l’éducation en particulier à qui on fait confiance, doit vite corriger cet impair, cette méprise entretenu par certains au profit d’un enseignement inclusif et non exclusif dans un Bénin à la recherche d’une éducation performante, de qualité et d’exemplarité.
" Nous avons des diplômes académiques et de l’expérience qui méritent aussi respect ; depuis de longues années, nous avons aussi formé et fait réussir aux examens scolaires, des milliers d’élèves ; et enfin, on n’a pas demandé à être vacataires" nous ont confié un groupe d’enseignants vacataires, le regard triste, passant l’après-midi sous un chaud soleil devant le Ceg Akpakpa-centre de Cotonou, un des lieux où se tenaient les journées pédagogiques en question. Vivement, un changement à l’endroit des enseignants vacataires qui ont besoin aussi des journées pédagogiques "consistantes" au vrai sens du terme.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

30 septembre 2016 par La Rédaction



Un nouvel outil de recherche pour endiguer les maladies génétiques en (...)

21 janvier 2017 par Dg24h
Baraka Rateng’ Lecture rapide La plupart des outils de génotypage (...)
Lire la suite

Débat : Comment reconnaître les fausses nouvelles sur Facebook (...)

21 janvier 2017 par Dg24h
Selon des chercheurs des universités du Wisconsin et de Tulane aux (...)
Lire la suite

Le ministre Lucien Kokou reçoit les syndicats

20 janvier 2017 par Dg24h
Dans l’après-midi de ce jeudi 19 janvier 2017, le ministre de (...)
Lire la suite

Les avions de Camair-Co interdits d’atterrissage au Bénin

19 janvier 2017 par Dg24h
Les avions de la compagnie camerounaise Camair-Co ne sont plus (...)
Lire la suite

Les femmes des marchés saluent les mesures sociales de Léhady (...)

19 janvier 2017 par Dg24h
La décision de relogement des sinistrés de l’opération de libération des (...)
Lire la suite

Le domicile du feu Général Mathieu Kérékou à Natitingou n’est pas (...)

19 janvier 2017 par La Rédaction
L’opération de libération des espaces publics, lancée dans huit grandes (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires