mercredi, 26 avril 2017 •

168 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Tournée d’information et de sensibilisation sur la fièvre Lassa

La délégation salue les efforts fournis par la mairie de Parakou




La délégation mixte dépêchée par l’OMS et le ministère de la santé dans le cadre de la prévention de la fièvre Lassa poursuit sa tournée de sensibilisation à l’intérieur du pays. Après Tchaourou, cap a été mis sur la commune de Parakou le mercredi 19 avril 2017. La délégation a été reçue par le premier adjoint au maire, représentant l’autorité empêchée. Les autorités municipales et certains agents de santé en service dans la commune de Parakou, ont été entretenus sur les reflexes à avoir avant, pendant et surtout après l’épidémie de la fièvre en vue de son éradication.

Les élus locaux de la commune de Parakou et plusieurs agents de santé de cette zone sanitaire ont été entretenus sur les rôles qui sont les leurs dans la prévention de ce mal.
A cette séance, le Chargé de Promotion de la santé à l’Oms, François Agossou, Expert en la Communication, après avoir remercié le maire pour les efforts fournis lors du dernier épisode de Lassa, a exhorté l’équipe municipale à ne pas baisser les bras, même si vendredi dernier le ministre de la santé a déclaré la fin de cette épidémie au Bénin. Selon ses explications, les populations doivent êtres sensibilisées au quotidien sur les règles d’hygiène élémentaire à observer pour prévenir les maladies. Il a invité le maire et ses collaborateurs à insister sur le lavage des mains qui est un comportement très capital dans la lutte contre la fièvre Lassa.

Les malades ne doivent pas être stigmatisés
Le Conseiller technique juridique du Ministère de la santé, Alassane Amadou Sanni, a salué la détermination de l’Oms à toujours accompagner le système sanitaire du Bénin. Il a encouragé les agents de santé à administrer à tous les malades des soins de qualité en temps réel et sans discrimination. « Vous devez aimer votre travail, quels que soient les risques car, vous avez prêté serment », a-t- il poursuivi en s’adressant aux agents du système sanitaire. Pour lui, les élus locaux ont l’obligation de sensibiliser à tout moment, les populations sur les dispositions à prendre pour éviter une prochaine crise et aussi jouer leur partition dans l’intégration dans la société des victimes de cette maladie.
La détermination de Parakou à éradiquer la fièvre Lassa
Content de cette initiative, le premier adjoint au maire Ibrahim Chabi Mama, a remercié non seulement le ministère de la santé mais aussi l’Oms pour leur appui permanent dans la gestion des différents épisodes de Lassa au Bénin.
L’autorité municipale a rappelé les efforts fournis par la mairie pour maîtriser le mal. Il a promis s’impliquer davantage pour qu’il n’y ait pas une résurgence de la maladie. « La commune de Parakou avait déployé 10 millions de francs lors de l’épidémie pour appuyer la Direction départementale de la Santé », a confié le maire.
La fièvre hémorragique à virus Lassa est une maladie comportementale qui est devenue cyclique au Bénin depuis 2014. Toutefois, on peut rompre ce cycle par de simples gestes d’hygiènes. Car, ‘’mieux vaut prévenir que guérir’’, dit l’adage.
La tournée de sensibilisation se poursuit dans les communes de Djougou, Natitingou et Tanguiéta.

Juliette MITONHOUN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 avril 2017 par Dg24h



Macron et Le Pen ont une vision de développement pour l’Afrique, selon (...)

25 avril 2017 par Dg24h
La présidentielle française du 23 avril 2017 a porté en triomphe le (...)
Lire la suite

La loi portant identification des personnes physiques adoptée

25 avril 2017 par Dg24h
Les parlementaires réunis en séance plénière, ce lundi 24 avril, ont (...)
Lire la suite

Patrice Talon reçoit le Roi de Nikki

25 avril 2017 par Dg24h
Le président de la République a reçu en audience ce lundi 24 avril sa (...)
Lire la suite

Des populations se réinstallent sur les lieux dégagés à Cotonou

24 avril 2017 par Dg24h
Suite aux opérations de déguerpissement menées par Modeste Toboula, (...)
Lire la suite

C’est bizarre ! Au Bénin, aucun pouvoir n’est bon

24 avril 2017 par Dg24h
. Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN Laissons de côté, cette triste (...)
Lire la suite

Une vague de procès en perspective dans l’affaire 18 kg de (...)

24 avril 2017 par Dg24h
La semaine dernière, au d’une conférence de presse, les responsables de (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires