mercredi, 26 avril 2017 •

286 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

La Société civile installe un dispositif de suivi du projet de société de Patrice Talon




Passée l’étape des élections présidentielles, les organisations de la société civile réunies au sein de la plateforme électorale n’entendent pas baisser la garde. Elles ont affiché hier vendredi 25 mars à l’occasion d’une conférence de presse tenue à Cotonou, leur volonté de poursuivre leurs actions de veille citoyenne notamment à partir du 6 avril prochain, date à laquelle le tout nouveau président élu devra prendre officiellement fonction conformément à la décision de la cour constitutionnelle. Cette décision est la résultante des aspirations des populations selon le porte-parole de la plateforme Fatoumata Batoko Zossou. La démarche vise à maintenir la dynamique de veille pour le suivi du quinquennat qui démarre.

Amir NABIL

Ainsi donc, la plateforme s’est fixé deux objectifs. Le premier, détaille le porte-parole, c’est de « continuer le suivi et les actions de mobilisation pour une belle et pacifique passation de pouvoir entre les présidents entrant et sortant ». Le second objectif vise à « opérationnaliser le dispositif de suivi permanent du projet de société ainsi que des promesses de campagne du candidat Patrice Talon et de ses alliés de la coalition de la rupture afin de contribuer à leur mise en œuvre effective et à leur réussite ».
Toutefois précise Prince Serge Agbodjan, membre de la chambre d’analyse de la plateforme, << la société civile ne se substituera pas à l’opposition.>> Pour ce dernier, c’est clair, « le statut de l’opposition qui est une loi, a déterminé les critères, la nature et la mission de celui qui est opposant. Et si vous lisez cette loi, vous verrez clairement que en aucun cas la société civile ne peut jouer ce rôle d’opposition ». « C’est deux choses différentes » poursuit-il « si dans notre pays le rôle de société civile et celui de l’opposition semblent proches ». « La société civile ne jouera pas le rôle de l’opposition même si dans le contexte actuel, tous les partis politiques se refusent de jouer ce rôle » a martelé le juriste.
A travers cette veille citoyenne annoncée qui apparait comme « une suite logique du suivi de tout le processus électoral » aux yeux de Serge Prince Agbodjan, la société civile entend accompagner le président Patrice Talon à réaliser le contenu de son projet de société. « Nous allons montrer au candidat élu que ce qu’il a dit au cours de la campagne électorale n’est pas ce qu’on nous a toujours dit. Qu’on peut tout dire et ne rien faire. On va lui rappeler cela et lui permettre de faire son travail normalement et d’avoir un résultat à la fin » a déclaré ce dernier.
Il invite par ailleurs la presse nationale à de profondes investigations sur l’ensemble du déroulement du processus électoral, le fonctionnement et la gestion des institutions ayant conduit cette élection, notamment au niveau du centre national de traitement. Il a indiqué par exemple une investigation portant sur la société ayant fabriqué les cartes d’électeurs, restée selon lui « jusqu’ici inconnue de tous les Béninois ».

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

26 mars 2016 par La Rédaction



Ce qu’il faut retenir du sejour de Lehady Soglo en Turquie

26 avril 2017 par Dg24h
Présent à Istanbul en Turquie depuis le dimanche dernier dans le cadre (...)
Lire la suite

La nomination de Marcellin Dato contesté à Boukoumbé

26 avril 2017 par Dg24h
« Il n’est pas question que M. Marcellin Dato revienne dans la commune (...)
Lire la suite

Le préfet Donatien D. Nonhouégnon inhumé ce jeudi

26 avril 2017 par Dg24h
Donatien Djaïkpon Nonhouégnon, précédemment préfet du département des (...)
Lire la suite

Nouvelle approche pour élaborer des remèdes antipaludiques

25 avril 2017 par Dg24h
Julien Chongwang Lecture rapide Des recherches montrent que les (...)
Lire la suite

L’ABP responsabilise ses responsables de bureaux régionaux

25 avril 2017 par Dg24h
Le Directeur général de l’Agence Bénin Presse (ABP), Joseph Vodounon Djodo (...)
Lire la suite

Mettre fin au cycle de la faim chronique en Afrique

25 avril 2017 par Dg24h
Esther Ngumbi Lecture rapide Trois des 4 nations menacées de famine (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires