lundi, 6 décembre 2021 •

367 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

LE PASSÉ, LE PRÉSENT ET L’AVENIR DU CORONAVIRUS




Le SARS-COV-2 va en réalité, dans trois à quatre ans, devenir un virus banal. Certains auront survécu parce qu’ils auront été prudents, d’autres seront morts parce qu’ils auront été idiots.

Toi qui me lis, si tu as encore des doutes, lis la suite si le cœur t’en dit.

Il y a quatre raisons qui préfigurent la disparition de la pandémie à moyen terme.

La première est que l’hôte (l’humanité) va s’habituer à son agresseur et la cohabitation commencera entre le SARS-CoV-2 et l’homme. C’en est ainsi de tous les virus. C’est ce qui s’est passé en 1890 avec la fameuse grippe russe. Selon des études phylogénétiques, cette pandémie qui serait certainement due au Coronavirus humain OC43 de code HCoV-OC43, s’était estompée après 6 ans de ravage.

La seconde raison est que la virulence du virus peut baisser naturellement et le COVID-19 deviendra une sorte de grippe banale, nécessitant peut-être une vaccination saisonnière. C’est une des théories qui permettent de présumer que le variant delta n’est pas si terrible qu’on veut nous le faire croire.

La troisième raison est naturellement la vaccination qui augmente l’immunité de l’hôte, l’homme, et fait reculer la pandémie du fait de la loi des grands nombres. Plus on est nombreux à être vaccinés, plus on barre la route au virus. Les défenses immunitaires aquises empêcheront le virus de sauter facilement d’un humain à un autre.
C’est comme si des gardes tentent de bloquer un passage. Plus il y aura de passages bloqués, moins le virus pourra passer d’une personne à une autre. C’est pour cela qu’il faut être nombreux à se faire vacciner, pour être nombreux à le bloquer.

La quatrième raison, hors catégorie, pour se faire vacciner c’est que l’humanité, ayant déjà vu d’autres, survivra de toute manière à cette pandémie. C’est à nous de savoir, si nous voulons fêter la fin officielle de la pandémie COVID19 sur terre ou sous terre.

Le seul des mobiles qui dépend de nous c’est la vaccination. L’Union européenne vient de dépasser les 70% de vaccination des deux doses, et passe à une troisième phase pour certains. Pendant ce temps, des ennemies de l’Afrique distillent plein de théories antivax. L’émotion disait Senghor est nègre : ils surfent là-dessus, et nous tombons dans leurs panneaux.

En réalité les trois premiers mobiles énoncés vont cohabiter, et seront renforcés par les barrières physiques que sont les gestes barrières que nous devrons certainement adopter pour deux trois ans encore : masque, lavage des mains, distanciation sociale, mouchage sécurisée (mouchoir ou coude).

Pour ne pas être laissé en rade et être terrassé par un virus qui va, dans le temps, s’atténuer d’une façon ou d’une autre, nous devons nous faire vacciner afin d’avoir les trois cordes à notre arcs. Nous ne sommes pas en 1890. Nous avons les vaccins en plus des deux mobiles scientifiquement avérés : usons en.

En attendant, chers amis, faites contre mauvaise fortune bon cœur : faites-vous vacciner.

Se faire vacciner, c’est aussi éviter le mouroir d’Allada. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est la réalité vécue quotidiennement et relayée par, ministres, députés, directeur des hôpitaux, professeurs d’université, et acteurs de la société civile qui, dans leurs communications hurlent à tue-tête :Allada est surbooké ; nous ne pourrons pas nous occuper de vous ; nous n’aurons plus de moyens ; nous n’avons plus d’oxygène…

Le fait réel, est que les gens meurent à Allada et en dehors comme des mouches, et ce dans toutes les couches sociales. Il faut certainement multiplier par des multiples de 10 leurs statistiques de malades et de décès pour s’approcher de la réalité.

Le pire à venir est, et j’en suis persuadé, que si nous continuons de bouder les vaccins au point de devoir en jeter après la péremption, lorsque l’UE aura atteint 80 à 90% de population vaccinée, la production de vaccins baissera, faute aussi de financement, malgré l’initiative COVAX.

Alors chers amis, au lieu de rester là à discutailler sur des théories complotistes à la noix, en toute amitié, courez vous faire vacciner. Ma démarche peu paraître égocentrique mais je suis convaincu qu’elle est aussi utile pour votre vie.

Ismaël Kaffo

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

4 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN




Ils seraient 156 dans le sillage des 26


4 décembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Une rumeur. Mais si c’est une information, elle (...)
Lire la suite

Réglons le problème de l’hygiène des mains une fois pour toute


29 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
La pandémie du Covid-19 a braqué les projecteurs sur le lavage des mains (...)
Lire la suite

Le group Wagner est il éfficace pour lutter contre le terrorisme (...)


28 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Par Dr. Mehenou Amouzou Pour discuter du groupe Wagner, essayons de (...)
Lire la suite

Comment l’Afrique relèvera le défi de Hegel


13 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Quel Africain au sud du Sahara n’a jamais (...)
Lire la suite

Abomey à nouveau célébré


6 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Il faut croire qu’Abomey, la capitale de (...)
Lire la suite

Légaliser l’avortement au Bénin


30 octobre 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​En République (‘‘la chose de tout le monde’’), il (...)
Lire la suite

Le gouvernement annonce une réforme pertinente et innovante des (...)


27 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le Président de la République a présenté ce 21 septembre 2021 au Palais (...)
Lire la suite

La fraude en assurance santé : parlons-en !


23 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
La fraude bouge, évolue, se transforme. Aussi diverse que mouvante, (...)
Lire la suite

Etranges parents des futurs citoyens du Bénin


18 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Un rituel devenu. Septembre-octobre, la (...)
Lire la suite

Pourquoi l’Afrique doit refonder son école


21 août 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Informelle ou formelle, l’école est le lieu où l’être humain venu au (...)
Lire la suite

Reproduire ou produire : question à l’Afrique


14 août 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Il y a dix ans, les 50 ans d’indépendance, âge (...)
Lire la suite

Force et Utilité de la prise de parole en public


4 août 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le 30 juillet 2021, alors que je venais de publier l’acte 3 de notre (...)
Lire la suite

Une immigrée africaine devenue lesbienne malgré elle (Par Aliou (...)


24 mai 2021 par Judicaël ZOHOUN
Elle vient d’un pays musulman où l’homosexualité est vue comme une (...)
Lire la suite

Controverses sur la prolongation du mandat présentiel et le parrainage (...)


12 mars 2021 par Judicaël ZOHOUN
Résumé Cet article examine les risques d’instabilité liés à la situation (...)
Lire la suite

Veille d’élection au Bénin


6 mars 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Veuillez ne pas vous fier à ma djellaba. Simple tenue de camouflage. (...)
Lire la suite

Étudiants étrangers, victimes collatérales COVID-19 : Suggestions de (...)


12 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
Dans les deux sens du terme les étudiants étrangers sont des victimes (...)
Lire la suite

POURTANT, UNE PORTE DE SORTIE, HONORABLE POUR TOUS,​EST LA


8 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
« SUBLATA CAUSA, TOLLITUR EFFECTUS » = LA CAUSE SUPPRIMEE, L’EFFET (...)
Lire la suite

Lumière du Covid-19 sur l’homme dans sa relation à l’autre


6 février 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Car les mesures-barrières contre le Covid-19 ont valeur de (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires