lundi, 5 décembre 2016 •

76 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

LE BENIN A LA CROISEE DES CHEMINS … : Une contribution aux travaux de la COMMISSION « DJOGBENOU »




Conformément à ses promesses électorales, le PRESIDENT PATRICE TALON vient d’ouvrir plusieurs chantiers au rang desquels celui des Réformes politiques et institutionnelles…
A cet effet, la commission que préside le GARDE des SCEAUX Me JOSEPH DJOGBENOU, composée d’une trentaine de membres et installée depuis quelques temps dispose de quelques semaines pour faire la relecture de notre CONSTITUTION.
Au-delà de la polémique suscitée par le profil de certaines personnalités, nous nous proposons de susciter une réflexion sur l’indispensable arrimage des dispositions de la Nouvelle CONSTITUTION aux nombreux défis de notre Environnement politique, socio-économique et culturel.
I. Quelques défis à relever
I-1 Au plan politique

Le renouvellement de la classe politique amorcé sous le Régime du PRESIDENT BONI YAYI avait favorisé l’émergence d’une nouvelle génération d’acteurs politiques, très actifs dans un passé récent, sur l’échiquier du contrôle citoyen.
Cette force vive incarnerait, à travers l’élection, que dis-je ? Le plébiscite du PRESIDENT TALON, l’espoir de tout notre peuple et particulièrement, de la jeunesse…
Une double interrogation se pose :
Comment garantir une participation active de cette jeunesse engagée, à toutes les étapes du processus démocratique pour en assumer le contrôle ?
Comment capitaliser les expériences de la vieille garde qui a toujours de l’énergie à revendre ?
A notre humble avis, des dispositions particulières devraient être envisagées au niveau de la Nouvelle CONSTITUTION pour répondre favorablement à cette préoccupation majeure… Par exemple
-  Donner des indications précises afin que des quotas de représentativité des forces juvéniles aux postes électifs soient fixés dans la charte des partis.
-  Créer au niveau du PARLEMENT une « CHAMBRE HAUTE » qui offrirait un espace d’expression aux carriéristes politiques qui demeurent les gardiens du Temple

I- 2- Au plan économique
Il n’est pas concevable, à l’ère atomique, que l’électricité constitue sous les tropiques, un véritable goulot d’étranglement…
Il n’est pas normal que la pression des Exploitants des produits dérivés du bois contraigne L’EXECUTIF à envisager au plan interne, des mesures dérogatoires pour la commercialisation du charbon de bois dont les effets pervers carbonisent et déshydratent le sinciput des personnes du 3ème Age. Il urge de renforcer les dispositions constitutionnelles qui préservent notre ENVIRONNEMENT, quels que soient les enjeux économiques…
C’est le prix à payer pour garantir aux générations futures un cadre de vie décent…
Par ailleurs, dans la nouvelle monture de notre CONSTITUTION, la coopération sous régionale devrait faire l’objet de dispositions particulières, pour affronter certaines questions d’intérêt commun (défis sécuritaires, chômage des jeunes, trafic des produits pétroliers, gestion des Véhicules d’occasion).
Dans ce cadre l’option d’une LOI PROGRAMME serait vivement souhaitée.

I- 3- Au plan culturel
Nous tenons ici à saluer l’expertise et la clairvoyance des pères de notre CONSTITUTION à travers leur option préférentielle au REGIME de type PRESIDENTIEL…
Dans un environnement culturel où la périphérie doit allégeance au CENTRE, cette racine pivotante de notre CONSTITUTION semble donner la preuve à ses limites…
Sur ce terrain, les membres de la COMMISSION doivent être circonspects pour prévenir les cas d’abus observés dans un passé récent sans vider notre LOI FONDAMENTALE de sa quintessence.
Certains observateurs pensent que la création d’un POSTE de VICE PRESIDENT exclusivement réservé aux FEMMES briserait les pulsions négatives qui ne favorisent pas l’émulation de la gente féminine…
D’autres y voient une présence maternelle susceptible de modérer les pulsions du premier MAGISTRAT…
Au total, la CONSTITUTION, en vigueur aurait trouvé sa stabilité dans le consensus entre l’ETAT REVOLUTIONNAIRE, son ARMEE ainsi que les FORCES VIVES de la NATION sous la Médiation de L’EGLISE, représentée par Mgr Isidore de SOUZA de vénérée mémoire…
De nos jours, tout projet de Constitution qui ne ferait pas l’objet d’une synergie entre L’ETAT CENTRAL, LES ELUS LOCAUX sous la MEDIATION des partenaires sociaux, éprouverait d’énormes difficultés dans sa mise en œuvre.
L’Armée Républicaine
Ayant suffisamment donné la preuve de sa maturité vocationnelle…
Ne pas respecter cet équilibre risquerait de nous coûter cher dans un Environnement où nos intérêts sont souvent contradictoires…
Dans tous les cas la Révision de la Constitution présente certaines dimensions qui relèvent du Plan de DIEU sur notre PEUPLE et notre effort de correspondance ou tout au moins de discernement de ce plan d’AMOUR…
S’il est un paramètre difficilement prévisible, c’est l’impact des forces occultes en milieux politiques…
Dans l’intérêt supérieur de la Nation, les éminents membres de cette COMMISSION ne gagneraient-ils pas à explorer des pistes de réflexion sur ce terrain glissant… ?
Pour conclure, il nous faut travailler à asseoir durablement les bases de notre DEMOCRATIE. Ce qui suppose un rôle D’EDUCATION A LA BASE
Sur ce terrain,
Sommes-nous prêts à payer le prix de l’excellence ?

Cosme W. Yves HOUNKPATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

17 juin 2016 par Dg24h



ET SI LE PRESIDENT DE LA HAAC, MONSIEUR ADAM BONI TESSI TROUVAIT (...)

3 décembre 2016 par Dg24h
A la faveur d’une interview accordée à la chaîne de télévision privée (...)
Lire la suite

Quelle politique de développement pourrait-elle faire émerger l’Afrique (...)

14 novembre 2016 par Dg24h
Par Dr. Mehenou Amouzou ​L’Afrique souffre de problème d’identité très (...)
Lire la suite

KEREKOU, LES 3 K : Quel sacré bonhomme !

15 octobre 2016 par Dg24h
Par Philippe HOUNKPATIN, (...)
Lire la suite

L’Honorable Louis Vlavanou désavoue Théophile Yarou

20 septembre 2016 par Dg24h
Le député de l’Union fait la Nation (Un), Louis Vlavonou était l’invité (...)
Lire la suite

Une marche à reculons dans les annales de l’histoire ?

1er septembre 2016 par Hubert Marcel
Boni Yayi a fait un mandat, puis il a chipé un autre quinquennat par un (...)
Lire la suite

Opinion du Pr Noukpo Agossou sur la nouvelle carte universitaire

1er septembre 2016 par Hubert Marcel
Une menace pèse sur cette ville, un acharnement qui ne dit pas son nom. (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires