mardi, 25 avril 2017 •

193 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Consommation des produits locaux

L’utilisation des farines locales dans les boulangeries et pâtisseries préoccupe Sèhouéto




Un atelier a été ouvert sur l’état des lieux de l’utilisation des farines mixtes panifiables dans la boulangerie et la pâtisserie au Bénin, ce mardi 28 mars 2017 à Cotonou. L’initiative de Lazare Sèhouéto, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat vise la promotion et la valorisation à travers la consommation des produits locaux.

La rencontre qui a mobilisé les chefs de boulangerie et de pâtisserie a permis aux participants de comprendre l’importance et la nécessité de l’utilisation des farines locales dans la production du pain et autres denrées alimentaires.
Selon des statistiques de la Fao, le Bénin importe 70 000 tonnes de blé chaque année alors que le pays dispose de plusieurs variétés de farines qui pouvaient être mises en valeur.
Pour le ministre Lazare Sèhouéto, malgré le décret pris en 2008 qui autorise l’usage pour 15 % des farines autres que le blé dans la fabrication du pain et produits assimilés au Bénin, les entreprises utilisent pour la plupart la farine du blé sans y associer les autres. « La problématique de l’utilisation de la farine panifiable pour accompagner la fabrication du pain date d’une vingtaine d’années. Nous pensons tout, mais nous ne faisons rien. Il n’y a aucune raison objective pour s’accrocher à la farine de blé. Il vaut mieux exploiter ce que nous produisons », a-t-il recommandé. Le ministre a donné l’exemple du Nigéria qui prospère économiquement « en consommant le manioc produit sur leur territoire ».
Selon Amzat Bissirou Salami, secrétaire général du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat, la farine issue du manioc, du maïs, du sorgo, de la patate douce peut bien contribuer à la fabrication de produits, autres que le pain. Pour lui, la non application du décret portant utilisation des autres farines par les boulangeries et pâtisseries est liée au fait la qualité des produits locaux est mise en doute. Il a souhaité que boulangers et pâtissiers soient contraints au respect dudit décret.

Boniface CAKPO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 mars 2017 par La Rédaction



Macron et Le Pen ont une vision de développement pour l’Afrique, selon (...)

25 avril 2017 par Dg24h
La présidentielle française du 23 avril 2017 a porté en triomphe le (...)
Lire la suite

La loi portant identification des personnes physiques adoptée

25 avril 2017 par Dg24h
Les parlementaires réunis en séance plénière, ce lundi 24 avril, ont (...)
Lire la suite

Patrice Talon reçoit le Roi de Nikki

25 avril 2017 par Dg24h
Le président de la République a reçu en audience ce lundi 24 avril sa (...)
Lire la suite

Des populations se réinstallent sur les lieux dégagés à Cotonou

24 avril 2017 par Dg24h
Suite aux opérations de déguerpissement menées par Modeste Toboula, (...)
Lire la suite

C’est bizarre ! Au Bénin, aucun pouvoir n’est bon

24 avril 2017 par Dg24h
. Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN Laissons de côté, cette triste (...)
Lire la suite

Une vague de procès en perspective dans l’affaire 18 kg de (...)

24 avril 2017 par Dg24h
La semaine dernière, au d’une conférence de presse, les responsables de (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires