lundi, 27 février 2017 •

visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Gestion des fonds FADeC 2015 dans la commune d’Adja - Ouèrè :

L’inspection des finances restitue l’audit réalisé aux populations




Une équipe de l’inspection générale des finances ayant à sa tête, l’inspecteur Thomas Boko, a procédé ce jeudi 15 septembre, à la restitution de l’audit réalisé sur les fonds FADeC au titre de l’année 2015 dans la commune d’Adja – Ouèrè, à la salle de délibération de l’hôtel de ville, en présence du maire Abiboulaye Nonvidé Kolawolé, des représentants de la commission nationale des finances locales (Conafil), de la société civile et ceux des différents services déconcentrés de l’Etat.
A l’entame, les auditeurs ont fait savoir aux uns et aux autres, que les fonds FADeC représentent plus de 86% du budget de la commune et ont invité les autorités à tout mettre en œuvrer pour améliorer les recettes locales pour le bien-être des populations.
Dans leurs exposés respectifs, les inspecteurs Thomas Boko et Philomène Solange Liboa ont fait remarquer que contrairement à l’année 2014, la commune d’Adja – Ouèrè a fait de progrès en matière de réalisations basées sur les fonds FADeC en 2015. A les en croire, les recommandations issues des audits de 2014, sont mis totalement en œuvre en 2015 à 35% ; 45% d’une manière partielle et 25% sont restées non touchées.
Toutefois, ils ont précisé que la commune n’a même pas touché un centime des fonds alloués au secteur de l’agriculture et ont souhaité qu’elle arrive à consommer les années à venir l’entièreté de ce qui sera alloué à ce secteur.
Les inspecteurs ont aussi fait des observations sur les différentes réalisations faites dans la commune d’Adja – Ouèrè à base les fonds FADeC et émis le vœu de voir leur immatriculation avant de faire des recommandations à l’endroit de l’autorité. Ils ont recommandé entre autre, le renforcement en qualité d’effectif de personnel pour éviter les cumules de fonction ; la nomination d’un comptable ; la tenue correcte de la comptabilité matière ; l’inventaire annuel des biens immeuble ; la tenue régulière des différentes réunions ; l’amélioration des recettes propres (….) et autres.
Le représentant de la commission national des finances locales (Conafif) Herman Hachémè, s’est réjoui des améliorations notées dans la commune d’Adja – Ouèrè en 2015 avant de déplorer la non mise en œuvre de quelques recommandations des audits de 2014 et souhaiter que ceci soit corrigé les année à venir pour le bon positionnement de la commune.
Le maire d’Adja – Ouèrè, Abiboulaye Nonvidé Kolawolé, a remercié les auditeurs pour la qualité du travail réalisé, et éclairé la lanterne des uns et des autres sur les points d’ombres avant de rassurer de corriger le tir dans le futur pour l’atteinte des objectifs.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

16 septembre 2016 par Dg24h



Lancement d’un nouvel outil de surveillance anti-ravageurs

26 février 2017 par Dg24h
Stephanie Achieng’ Lecture rapide Les ravageurs pourraient causer (...)
Lire la suite

Des difficultés retardent la répression

25 février 2017 par La Rédaction
La montée du grand banditisme auquel le régime défunt était confronté, (...)
Lire la suite

D’importantes quantités de faux médicaments saisies à Dantokpa

24 février 2017 par Dg24h
D’importantes quantités de produits pharmaceutiques ont été saisies ce (...)
Lire la suite

30 milliards FCFA pour la relance du tourisme à Ouidah

24 février 2017 par Dg24h
La ville de Ouidah servira de pôle pour la promotion et le (...)
Lire la suite

Une étudiante meurt au cours d’un avortement clandestin

24 février 2017 par La Rédaction
On l’appelle Floriane Alèhou, cette jeune femme de 25 ans est décédée (...)
Lire la suite

La situation au carrefour Caboma suscite des inquiétudes

24 février 2017 par La Rédaction
En plein de cœur de la ville de Cotonou, ce grand carrefour connu de (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires