mercredi, 24 mai 2017 •

198 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Recomposition des groupes parlementaires

L’ancien député Malehossou soutient la création du G-59




L’émission « Cartes sur table » de la Radio Océan Fm a reçu, ce dimanche 14 mai 2017, Yacoubou Malèhossou, ancien député au Parlement béninois. Le président de la Fondation Malehossou s’est prononcé sur plusieurs sujets, dont la naissance du Bloc de la majorité parlementaire (Bmp), le cas des conseillers municipaux de Cotonou, acquis à la cause du Président Patrice Talon.

Pour Yacoubou Malèhossou, le président Talon a concocté un programme ambitieux qui nécessite que le peuple béninois l’accompagne pour sa mise en œuvre. Selon ses explications, la naissance du G-59 permettra la mobilisation du grand nombre de députés autour des projets phares et prioritaires du Pag, à la satisfaction des besoins réels de la population.
« Ces députés viennent des villes et des communes du Bénin et ils veulent que les conditions de vie de leurs populations soient améliorées », a-t-il déclaré avant d’exhorter le président Talon à ne pas négliger les autres députés qui ne sont pas en phase avec sa gestion.
Concernant les 31 conseillers municipaux Rb, Un, Prd et Fcbe, qui ont fait une sortie médiatique, samedi dernier, pour afficher leur volonté d’adhérer aux réformes du Chef de l’Etat , le président de la fondation Malehossou a précisé que lesdits élus sont dans leur plein droit car, explique-t-il, ce sont des gens qui ont milité pour le triomphe de la Rupture lors des élections présidentielles de 2016.
« Les Cotonois ont voté pour le président Talon. Ceux qui ont confié la mairie de Cotonou à Léhady n’ont pas suivi son mot d’ordre lors de la Présidentielle de 2016. Ils ont voté pour le président Talon. Ils n’ont pas de choix. S’ils continuent à rester à l’écart de la gestion du président Talon, ils seront impopulaires », a précisé l’ancien député avant d’ajouter que le maire de Cotonou est « obligé de suivre ces députés et conseillers, parce qu’après tout, le président Talon veut travailler avec tout le monde ».
Evoquant son expérience de deux mandats à la Haute cour de justice où aucun client n’a été jugé par l’institution judiciaire, l’honorable Malehossou soutient que le projet portant révision de la Constitution initié par le gouvernement et dont la recevabilité a été rejetée par les parlementaires est une occasion ratée pour le Bénin d’actualiser sa loi fondamentale en vue du redressement de la justice et du climat des affaires au Bénin.
Boniface CAKPO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

15 mai 2017 par La Rédaction



Abraham Zinzindohoué était à Paris lors de la rencontre d’Abomey

24 mai 2017 par La Rédaction
La crise au sein des Houézèhouè semble ne pas avoir livré tout son (...)
Lire la suite

Le groupe parlementaire de Saley aussitôt créé aussitôt dissout

23 mai 2017 par Dg24h
Un nouveau groupe parlementaire a été créé ce mardi 23 mai 2017. Présidé (...)
Lire la suite

Le député Affo Tidjani réaffirme son soutien au gouvernement

22 mai 2017 par Dg24h
Le député Tidjani Affo a fait son mea culpa, samedi dernier, au cours (...)
Lire la suite

L’Arch pour réduire la pauvreté et garantir des soins de qualité

17 mai 2017 par La Rédaction
Au cours de l’émission télévisée « Bénin révélé » diffusée sur l’Ortb et (...)
Lire la suite

Autorisation de deux accords de prêt pour plus de 60 milliards (...)

15 mai 2017 par La Rédaction
Les députés ont autorisé le gouvernement lors de la plénière, du vendredi (...)
Lire la suite

L’Udd Wôlôguèdè rejoint l’opposition

12 mai 2017 par Dg24h
Les douze (12) premiers mois de gouvernance de Talon au plan politique (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires