samedi, 25 février 2017 •

149 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Affaire Sobemap

L’ancien DG Antoine Kouton gardé, ses collaborateurs libérés




L’ancien directeur général de la Société béninoise des manutentions portuaires (Sobemap) Antoine Kouton vient de voir sa détention prorogée jusqu’au mardi 03 janvier 2017 tandis que ses trois autres collaborateurs sont libérés. L’ex DG et les autres inculpés ont été interpellés dans une affaire de mauvaise gestion à la Sobemap sur un montant de 398 millions.

Selon les information données par l’Agence Bénin Presse qui a suivi l’audience, Antoine Kouton était à la barre ce mardi matin au tribunal de Cotonou pour « détournement de 398 millions de FCFA et abus de biens sociaux », l’ex-directeur général de la Société béninoise de manutentions portuaires (SOBEMAP), Antoine Kouton, connaîtra son avenir judiciaire le 03 janvier 2017, après avoir essayé pendant de longues heures avec ses avocats de prouver son innocence au juge des flagrants délits.
Selon le parquet, une société au nom de l’AFC qui appartiendrait à un certain Eric Hounguè était en contrat avec la SOBEMAP depuis 2009 avant la nomination de M. Kouton à la tête de ladite société.
A la barre, Antoine Kouton a fait comprendre que l’AFC avait rendu une prestation à la SOBEMAP qui doit normalement lui payer 600 millions de FCFA. A son arrivée, il aurait entamé un processus de réduction de cette dette avec Eric Hounguè qui a difficilement accepté de prendre 398 millions de FCFA.
Il a affirmé que les 398 millions de FCFA ont été payés en deux tranches à Eric Hounguè qui lui mettait la pression et le menaçait. Il avoue qu’aucun acte de main levée n’a été fait sur le payement lorsque le procès-verbal de saisie attribution a été adressé à la SOBEMAP.
Invité à se prononcer sur ce dossier, le nouveau directeur général de la SOBEMAP, a dit souhaiter voir clair dans cette situation puisque des documents ont prouvé que 398 millions de FCFA ont été décaissés à l’endroit de l’AFC, mais grande a été sa surprise de constater qu’une saisie attribution lui est adressée de payer la même somme à une autre société au nom de Financial SA appartenant toujours à Eric Houngè.
Les avocats de l’ancien directeur général ont soutenu que c’est Eric Hounguè qui aurait organisé une tentative d’escroquerie pour détourner les biens sociaux.
Le juge, après avoir écouté les différentes parties, a décidé de délibérer le 03 janvier prochain.

ABP

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 décembre 2016 par Dg24h



Des difficultés retardent la répression

25 février 2017 par La Rédaction
La montée du grand banditisme auquel le régime défunt était confronté, (...)
Lire la suite

D’importantes quantités de faux médicaments saisies à Dantokpa

24 février 2017 par Dg24h
D’importantes quantités de produits pharmaceutiques ont été saisies ce (...)
Lire la suite

Moussa Saka offre des lampadaires à la commune d’Adjarra

24 février 2017 par La Rédaction
Le richissime homme d’affaire Moussa Saka, fils d’Aricohé Super, offre (...)
Lire la suite

Une étudiante meurt au cours d’un avortement clandestin

24 février 2017 par La Rédaction
On l’appelle Floriane Alèhou, cette jeune femme de 25 ans est décédée (...)
Lire la suite

La situation au carrefour Caboma suscite des inquiétudes

24 février 2017 par La Rédaction
En plein de cœur de la ville de Cotonou, ce grand carrefour connu de (...)
Lire la suite

Les Béninois continuent de manger du mauvais pain ou du poison

24 février 2017 par La Rédaction
La population béninoise était confrontée à une insécurité alimentaire (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires