mercredi, 18 janvier 2017 •

1539 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Affaire Sobemap

L’ancien DG Antoine Kouton gardé, ses collaborateurs libérés




L’ancien directeur général de la Société béninoise des manutentions portuaires (Sobemap) Antoine Kouton vient de voir sa détention prorogée jusqu’au mardi 03 janvier 2017 tandis que ses trois autres collaborateurs sont libérés. L’ex DG et les autres inculpés ont été interpellés dans une affaire de mauvaise gestion à la Sobemap sur un montant de 398 millions.

Selon les information données par l’Agence Bénin Presse qui a suivi l’audience, Antoine Kouton était à la barre ce mardi matin au tribunal de Cotonou pour « détournement de 398 millions de FCFA et abus de biens sociaux », l’ex-directeur général de la Société béninoise de manutentions portuaires (SOBEMAP), Antoine Kouton, connaîtra son avenir judiciaire le 03 janvier 2017, après avoir essayé pendant de longues heures avec ses avocats de prouver son innocence au juge des flagrants délits.
Selon le parquet, une société au nom de l’AFC qui appartiendrait à un certain Eric Hounguè était en contrat avec la SOBEMAP depuis 2009 avant la nomination de M. Kouton à la tête de ladite société.
A la barre, Antoine Kouton a fait comprendre que l’AFC avait rendu une prestation à la SOBEMAP qui doit normalement lui payer 600 millions de FCFA. A son arrivée, il aurait entamé un processus de réduction de cette dette avec Eric Hounguè qui a difficilement accepté de prendre 398 millions de FCFA.
Il a affirmé que les 398 millions de FCFA ont été payés en deux tranches à Eric Hounguè qui lui mettait la pression et le menaçait. Il avoue qu’aucun acte de main levée n’a été fait sur le payement lorsque le procès-verbal de saisie attribution a été adressé à la SOBEMAP.
Invité à se prononcer sur ce dossier, le nouveau directeur général de la SOBEMAP, a dit souhaiter voir clair dans cette situation puisque des documents ont prouvé que 398 millions de FCFA ont été décaissés à l’endroit de l’AFC, mais grande a été sa surprise de constater qu’une saisie attribution lui est adressée de payer la même somme à une autre société au nom de Financial SA appartenant toujours à Eric Houngè.
Les avocats de l’ancien directeur général ont soutenu que c’est Eric Hounguè qui aurait organisé une tentative d’escroquerie pour détourner les biens sociaux.
Le juge, après avoir écouté les différentes parties, a décidé de délibérer le 03 janvier prochain.

ABP

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 décembre 2016 par Dg24h



Djabido Wali condamné à 8 ans de réclusion criminelle

18 janvier 2017 par La Rédaction
Dans le cadre du 2ème dossier inscrit au rôle de la 1ère session de (...)
Lire la suite

Le ministre Sèhouéto accorde le monopole à une seule société

18 janvier 2017 par Dg24h
Les acteurs de la filière anacarde (cajou) ont des griefs contre le (...)
Lire la suite

L’agriculture Béninoise sous la menace d’une nouvelle chenille

18 janvier 2017 par Dg24h
Julien Chongwang Lecture rapide La noctuelle américaine est déjà (...)
Lire la suite

Des étudiants de l’université d’Abomey Calavi obligés d’escalader la (...)

17 janvier 2017 par La Rédaction
Depuis quelques temps, certains étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi (...)
Lire la suite

Facebook, vecteur de diffusion de fausses informations

17 janvier 2017 par Dg24h
Lecture rapide 24 messages Facebook sur 200 étudiés colportaient des (...)
Lire la suite

Les enseignants des maternelles et primaires en grève dès ce (...)

17 janvier 2017 par Dg24h
Les syndicats du Conseil sectoriel pour le dialogue social au niveau (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires