mercredi, 26 avril 2017 •

92 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

L’UNSTB décrypte le style de gestion sous le nouveau départ




La gestion du pouvoir du président Patrice Talon a fait 100 jours ce jeudi 14 Juillet 2016. Elle aura été caractérisée par « une espèce de règle non écrite de l’omerta. » C’est du moins la lecture que fait l’union Nationale des Syndicats de Travailleurs du Bénin (UNSTB) de l’honorable Emmanuel Zounon. Les membres de cette union et leur secrétaire général se sont réunis à la bourse du travail de Cotonou ce jeudi pour analyser la situation socio politique du pays depuis le 6 Avril 2016. Dans cet exercice, il s’est agi pour Emmanuel Zounon et ses syndiqués d’apprécier les efforts d’austérité engagés par le président Talon, les actions allant dans le sens des réformes, et aussi de mettre en exergue celles qui ne rassurent pas d’un lendemain meilleur pour le peuple.
Dans le premier point intitulé « les efforts d’austérité », Emmanuel Zounon et ses amis ont salué la réduction du nombre de portefeuille ministériel sous le "Nouveau départ" qui est passé de 28 (sous Yayi) à 21 (sous Talon) ; la dissolution des institutions budgétivores. Les conférenciers ont également déploré la fusion de la DRFM et de la DRH qui est selon eux, « une décision qui compliquera le traitement des dossiers notamment ceux relatifs à la gestion des carrières des travailleurs. »
Le point II est intitulé « Les actions réformatrices ». Il retrace les réformes phares du "Nouveau départ" dont le talon-d’Achille est la révision de la constitution. A ce niveau, l’UNSTB a félicité le gouvernement pour le découpage territorial et l’annulation des concours. Mais les membres de l’UNSTB ont surtout déploré « l’incapacité de la commission à proposer une solution acceptée de tous relativement à la préoccupation majeure qui lui était soumise ; c’est-à-dire la question du mandat unique… » ; et la facture salée perçue par les membres de cette commission.
Le point III est basé sur « les inquiétudes » de l’Union. Dans ce chapitre, l’UNSTB fustige le manque de communication du gouvernement Talon, une attitude qui amène Zounon et ses pairs à inviter le président à revoir sa copie « Monsieur le Président, le déficit de communication est un danger, il urge d’y remédier » a martelé Zounon. La question de l’insécurité, de nomination des cadres par appel à candidature à différents postes de responsabilités tel que promis par le gouvernement, la question du dialogue social, ont été aussi soulevées comme faisant partie des inquiétudes de l’Union Nationale des syndicats de Travailleurs du Bénin (UNSTB).
Pour finir, les conférenciers ont fait savoir que « s’il est vrai qu’en 100 jours l’on ne peut de façon rigoureuse juger un régime qui a un mandat de 5 ans, il n’en demeure pas moins vrai que dans notre mission de sentinelle et d’éveilleur de conscience, nous avons l’obligation d’appeler l’attention du peuple et des gouvernants sur les constats que nous faisons des premiers signaux de gestion du pouvoir d’Etat. » Emmanuel Zounon et ses syndiqués n’ont pas non plus manqué de « mettre en garde le gouvernement contre le risque de gabegie, de gestion occulte des affaires publiques au travers d’une communication ésotérique, la négation du droit des organisations syndicales à la négociation ».

Amir NABIL

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 juillet 2016 par La Rédaction



Un corps en décomposition découvert à Lokossa

26 avril 2017 par La Rédaction
Dans la soirée de ce lundi 24 avril, il a été découvert à Lokossa, le (...)
Lire la suite

Nouvelle approche pour élaborer des remèdes antipaludiques

25 avril 2017 par Dg24h
Julien Chongwang Lecture rapide Des recherches montrent que les (...)
Lire la suite

L’ABP responsabilise ses responsables de bureaux régionaux

25 avril 2017 par Dg24h
Le Directeur général de l’Agence Bénin Presse (ABP), Joseph Vodounon Djodo (...)
Lire la suite

Rachidi Gbadamassi se prononce sur les sujets d’actualité

24 avril 2017 par Dg24h
Le député Rachidi Gbadamassi a organisé une conférence de presse, ce (...)
Lire la suite

Joseph Vodounon lance la formation des agenciers en multimédia

24 avril 2017 par Dg24h
Les journalistes et agents de l’Agence Bénin Presse (ABP) participent, (...)
Lire la suite

La crise entre éleveurs et agriculteurs préoccupe l’administration (...)

24 avril 2017 par Dg24h
Le gouvernement s’évertue pour résoudre de façon définitive les (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires