dimanche, 22 janvier 2017 •

111 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Jacques Ayadji sur "Cartes sur Table" d’Océan Fm : "Il n’y a pas que la compétence pour développer le Bénin"




L’émission "Cartes sur Table" de Océan Fm a reçu ce matin le syndicaliste -politologue Jacques Ayadji. Durant plus d’une heure, celui-ci a revisité l’actualité nationale.

Le Bénin à l’ère du nouveau départ ou de la rupture a été le plat de résistance sur lequel Jacques Ayadji, par ailleurs président du Mouvement ad hoc de réhabilitation de l’image du Bénin (Marib) et ancien allié de l’ex-candidat Abdoulaye Bio Tchané (Abt) lors de la présidentielle de mars dernier a , ce n’est pas une surprise, applaudi les dernières décisions du gouvernement. Parmi celles-ci et à titre de rappel, il y a l’abrogation de certaines institutions non constitutionnelles , budgétivores telles que le Haut commissariat à la gouvernance concertée, le Haut commissariat à la solidarité, le Conseil présidentiel de l’investissement , l’installation d’une commission pour étudier dans un délai de 30 à 45 jours, etc. Dans la même veine, tout en félicitant le gouvernement pour toutes ces actions , il l’a encouragé puisque pour développer le pays, il faut réinstaurer la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, la compétence et autres valeurs telles que le patriotisme, l’éthique ou la morale. Autrement dit, le critère de compétence n’est pas suffisant pour faire développer le Bénin d’aujourd’hui.Cependant , dans les dossiers tels que ceux de la passation de service mouvementée à la Direction des examens et concours (Dec) où il trouve que le professeur Cakpo Mahougnon devrait être placé ailleurs surtout qu’il a déja fait six ans à cet endroit , de la nomination de Séraphin Agbaoungbata à l’intendance du palais de République, une nomination selon lui juste ou bien vu compte tenu des caractères humain, managérial, patriotique et intègre de l’intéressé, de la prise de solutions pour juguler la crise énergétique.Quant à la polémique sur les déclarations du chef de l’Etat à propos du désert de compétences au Bénin, Jacques Ayadji a tout simplement affirmé que ce problème de mal compréhension a été clarifié par le Président Patrice Talon.

Par : René Adéniyi

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er mai 2016 par La Rédaction



Relecture du péché originel

21 janvier 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’adage au Bénin dit qu’il est moult services (...)
Lire la suite

La Haac toujours sous pression

19 janvier 2017 par Dg24h
Hier 18 Janvier 2017, les acteurs des médias du Bénin ont organisé un (...)
Lire la suite

Sept lois votées, des questions sensibles examinées

18 janvier 2017 par Dg24h
Les parlementaires ont clôturé en ce début de semaine, la deuxième (...)
Lire la suite

« Il gère la mairie comme une entreprise privée », déclare Célestine (...)

18 janvier 2017 par Dg24h
Lundi dernier, une motion de défiance a été adressée au maire de Ouidah (...)
Lire la suite

L’OIF lance Finance Ensemble, une plateforme de financement (...)

17 janvier 2017 par Dg24h
Le financement participatif est en plein essor (16,2 milliards de (...)
Lire la suite

Le sit-in de l’Upmb interdit par la Haac

17 janvier 2017 par Dg24h
COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’UPMB Le Président de l’Union des (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires