lundi, 26 juin 2017 •

251 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Marcellin Laourou , SG / SYDOB sur "Cartes sur table"

"Il n’y a pas baisse de recettes mais ..."

René Adéniyi




Les problèmes du port de Cotonou et ceux de la douane étaient à l’honneur dimanche sur l’émission "Cartes sur table" de Radio Océan Fm. Principal invité , le capitaine Marcellin Laourou , secrétaire général du Syndicat de la douane du Bénin (SYDOB).

La dernière rencontre entre le chef de l’Etat et les douaniers a été le premier sujet abordé par le capitaine Marcellin Laourou. Il a laissé entendre que le Président Patrice Talon a donné des directives pour une augmentation des recettes douanières et a promis faire une surprise agréable à la douane si les objectifs à eux assignés étaient atteints. " Nous avons espoir que tout ira de l’avant " a ajouté celui-ci .
De même , le secrétaire général du SYDOB s’est réjoui du fait que maintenant et plus précisément à l’ère de la rupture , dans le corps de la douane , il y a des textes qui mettent de l’ordre et qui font que désormais , on connaît le profil de celui qui peut exercer cette fonction, tel ou tel poste.
Ensuite, s’agissant des mesures prises récemment par le directeur général de la douane à l’encontre de certains produits , le capitaine Laourou a dit qu’elles sont bonnes car elles visent à accroître les ressources de cette institution . Aussi a-t-il précisé que les produits interdits d’importation ne sont pas des produits communautaires , c’est-à-dire, autorisés par la Cedeao ou l’Uemoa. Dans le même contexte , il a fait savoir "qu’il n y a pas comme le disent certains , baisse de recettes douanières mais plutôt contre- performances " si l’on s’en tient au fait que les objectifs fixés n’ont pas été atteints. De même , l’invité de l’émission "Cartes sur table" a affirmé que le port de Cotonou n’a rien à envier au port de Lomé et qu’il est une référence en dépit de tout ce qui se raconte.
La suspension des activités des associations estudiantines et la dernière sortie des centrales syndicales ont été les volets politiques commentés par le capitaine Laourou. Sur le premier sujet , selon lui , la décision du gouvernement doit être accompagnée d’un dialogue avec les étudiants et que la situation actuelle sur le campus d’Abomey-Calavi remonte aux premières violations des franchises universitaires. Enfin, sur le second , il a déclaré que le syndicalisme ne fait pas de sentiment dans l’appréciation d’une action donnée.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 octobre 2016 par La Rédaction



Plusieurs rues impraticables à Cotonou

26 juin 2017 par Dg24h
Cotonou, la capitale économique du Bénin est encore sous l’eau depuis ce (...)
Lire la suite

Les lycées techniques de Savé, Dassa et Tchaourou bientôt rouverts

26 juin 2017 par Dg24h
A compter de la rentrée 2018-2019, les lycées techniques de Save, Dassa (...)
Lire la suite

« Bénin Taxi » sort 300 jeunes du chômage

25 juin 2017 par Dg24h
La flotte de véhicules initiée par le gouvernement pour faciliter le (...)
Lire la suite

Géro Amoussouga, une grande perte pour le Bénin

24 juin 2017 par Dg24h
Le Bénin vient de perdre l’un de ses éminents économistes. Le Professeur (...)
Lire la suite

Rafiatou Monrou assure que les droits des agents licenciés seront payés (...)

23 juin 2017 par Dg24h
Les agents licenciés à Libercom Sa percevront leurs droits, a déclaré (...)
Lire la suite

L’examen du Cep démarre le mardi 27 juin

23 juin 2017 par Dg24h
Le démarrage de l’examen du Cep annoncé pour lundi 26 est reporté au (...)
Lire la suite

Mon Compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires